undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles2
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:16,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Après trois albums absolument hors normes ou plutôt définissant de nouvelles normes en matière de Doom Metal lyrique ("Epicus Doomicus Metallicus", "Nightfall", "Ancient Dreams"), CANDLEMASS servit donc ce "Tales Of Creation" d'excellente facture mais qui ne parvint jamais à se hisser au niveau de ses prédécesseurs illustres. Pourquoi ? La faute peut-être à une production un peu trop neutre (ici un peu améliorée par un remastering pertinent). La faute encore à des compositions pas ridicules mais pas assez mémorables, à l'exception de l'impérial "Dark Reflections" et de la nouvelle version de "Under The Oak". S'agissant d'un album conceptuel, nombre de compositions dataient en fait des débuts du groupe.
"Tales Of Creation" est davantage un bon album récapitulatif qu'un pas en avant.
L'édition remasterisée par le label Peaceville propose un second CD comprenant cinq titres en versions démos, une interview, une vidéo. Pas forcément indispensable par rapport aux bonus des autres albums réédités.
Alain Lavanne
33 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 11 avril 2009
1989. Le thrash metal bat son plein, le death metal est en pleine ascension. Seul un petit village d'irréductibles suédois résiste à l'invasion et continue à prêcher la bonne parole du Doom Metal.
"Tales of Creation", quatrième album de Candlemass perpétue donc la tradition du Doom épique et lyrique. Un album qui tient encore toutes ses promesses.
Dès l'intro, "The Prophecy", le ton est donné. "Dark Reflections" a presque un rythme rapide, en tout cas en comparaison avec le titre suivant, le lourdissime "Under the oak" (qui est, en fait, une version réenregistrée d'un titre du premier album avec Messiah au chant). Idem avec "Tears", on reste dans le lourd. Et arrive la plage 6, et là, surprise ! Un instrumental rapide comme on ne s'y attendait pas. Quel blagueur ce Leif ! Mais ce n'est que pour mieux replacer derrière des titres ultra pesants ("Edge of heaven" - un titre que Leif n'aime pas, mais moi, si !-, "Somewhere in nowhere", "Tales of creation"). Encore un sans faute pour Candlemass qui, en 4 albums, s'est imposé comme le leader incontesté de la scène doom metallique.

Cet album est aussi la dernière collaboration studio de Candlemass avec son chanteur Messiah Marcolin qui quittera le groupe après la sortie d'un album live. (Ils se retrouveront 15 ans plus tard, pour l'album "Candlemass", mais ceci est une autre histoire).
"Tales of Creation" est considéré comme le dernier très bon album du groupe, avant cette reformation, justement.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

16,99 €
12,59 €
16,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)