undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-2 sur 2 commentaires(5 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 17 mars 2012
Ecoutez attentivement ce disque et vous verrez l'énorme bien procuré à l'écoute de vraies chansons assurement et éternellement dignent de ce nom. Tous ces titres en même temps réalistes et prenants accouplés à une haute qualité incontesté, textuellement et mélodiquement entendant. Du magnifique : "Un jours tu verra" (Frisson à l'écoute assuré !), au surpuissant et injustement censuré "Le deserteur", ou les pamphlets antimilitariste à souhait n'ont jamais été à ce point explicite et pacifiste ("... je ne veux pas la faire, je ne suis pas sur terre pour tuer des pauvres gens. Il faut que je vous dise, les guerres sont des bétises, le monde en a assez"... "Nous sommes tous des frères, gens de tous les pays"..."S'il faut verser le sang, allez verser le votre, vous êtes bonne apôtre, Messieurs qu'on nommes grand") Je le place par ailleurs personnellement en compagnie des meilleurs enregistrements supérieurs de la variété majeur. Du célèbre : "Comme un pt'tit coquelicot", qu'on peut véritablement appeler noblement une très belle chanson. Des accords de guitares maîtrisés à la mode gitane de "Mon pote le gitan", à la surprenante mais très agréable reprise de la "Chanson pour l'Auvergnat" (Mieux que l'original ?) Puis, ensuite on se complait dans la superbe "Complainte de la butte", avant de se détourner avec satisfaction sur l'hommage à la capitale dans "Les rues de Paris", ainsi que dans "Mon quartier". Puis, arrive la lucidité salutaire pour "Elle tourne la terre" et l'optimisme décalé avec "Mais il y aura". Est également présent l'existentialisme de "Qu'est ce que tu crois" ("Tu n'es qu'un maillon de la chaîne, tu n'es qu'un moment de la vie, un moment de joie et de misère et puis on t'enterre et puis c'est fini") Le jazz se décline ensuite avec respect dans "Toi tu souris", sur l'agacement à l'optimisme permanent d'une amoureuse fugueuse ("Parfois la nuit je pleure tout bas, toi tu souris, j'sais pas c'que t'as") Le tout accompagné d'une voix à la fois jolie et au phrasé que l'on repère et l'on remarque sans problème de part son aspect si particulier. Des arrangements impeccablement classique de cette chanson réaliste à forte tendance "rive gauche", misant le plus souvent sur les accordéons et les violons. Et en conclusion, une remastérisation musicale formidable pour une restitution et un champs sonore optimale. Un must de la grande chanson de chez nous inévitable !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mars 2012
cd non pas uniquement réservé aux nostalgiques mais à tous ceux qui ne veulent pas oublier la belle chanson française et la faire découvrir à leurs petits enfants
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

30,00 €
13,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)