undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici nav_WSHT16 cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles4
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:7,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

En réponse à Nikkisix, il ne s'agit pas de la réédition du premier album de Mother's finest, groupe cultissime qui conserve un background de fans dans le monde absolument incroyable et fidèle mais du deuxième album sorti en 1976. Il existe un vrai premier album sorti en 1972 avec un autre batteur que BB Queen Borden,Dony Vosburgh, plus soul et moins rock. Cet album n'a jamais fait l'objet d'une sortie en CD. J'ai fini par le trouver en vinyl après des années de recherches, en Italie ! Il préfigure bien la suite et pose déjà les bases des énormes qualités de ce groupe qui reste pour moi majeur dans l'histoire du Rock-Funk : virtuosité technique, puissance, un groove incroyable à faire travailler à tous les apprentis batteurs et bassistes, un feeling énorme et deux chanteurs majuscules dont l'extraordinaire, impressionnante, incontournable, attachante (les superlatifs me manquent) Joyce"Baby Jean"Kennedy qui donne des leçons à tous les chanteurs de groove, de feeling, de puissance, de technique vocale. Qui n'a jamais entendu Joyce rate quelque chose. Après Tina Turner et à un degré moindre Nona Hendryx, il me semble qu'elle est la plus grande chanteuse noire Américaine de rock/Funk. Elle s'est même essayée au métal avec une réussite impressionnante (voir les albums Iron age et surtout black radios won't play this record). En Europe, seule Maggie Bell peut rivaliser avec elle. Quant à la discographie de Mother's finest elle est assez riche mais leur problème majeur est qu'ils ont longtemps hésité entre le rock tendance hard et le funk. Il y en a quand même eu 14 dont 2 indé difficiles à trouver. Et 2 DVD dont un filmé en 1978 au Rockpalast en Allemagne absolument à tomber ! En bref pour ceux qui ne connaissent pas MF, à découvrir et à savourer d'urgence ! Préférer la vraie version CD du live de 1979, album mythique, qui compte 10 morceaux à la version sortie ultérieurement avec la même photo. En effet le morceau "Can't fight the feeling" a été supprimé sur la deuxième version ce qui est une erreur incompréhensible car c'est un de leur meilleur titre !
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mars 2009
Merci, mille mercis Rock Candy pour la réédition de ce premier album de MF, chef d'oeuvre de hard rock soul, sorte de mixture explosive et groovy de Sly & the Family Stone et Led Zeppelin. Contrairement à ce qu'ils chantent "Niggiz can sang rock'n'roll", et de quelle façon ! Chaque morceau percute avec des riffs de guitare qui n'ont rien à envier aux plus furieux des band de hard rock de l'époque (mid seventies) avec une pèche d'enfer et des solos démoniaques de Moses Mo. Et que dire des deux chanteurs dont l'incroyable Joyce Kennedy, sorte de Tina Turner dopée aux amphet'. Ce groupe multiracial, 4 noirs, 2 blancs, a connu son heure de gloire aux States dans les années 70, remplissant les stades. Dommage simplement que leur discographie soit finalement assez limitée quantitativement. On en redemande !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 27 novembre 2010
Mother's Finest reste un groupe trop obscur pour "mériter" une réédition dans la collection "Legacy" de Sony. Cet album distribué par cette multinationale, avec des notes de pochette minimalistes, rassemble néanmoins le 1er LP, éponyme, enregistré par Mother's Finest pour ce qui fut CBS, avec les enregistrements réalisés précédemment par ce groupe pour RCA. Grande surprise pour moi, car je n'avais pas connaissance du véritable 1er album de Mother's Finest et encore moins de leur véritable deuxième LP, resté - si j'ai bien compris - inédit à l'époque. Mother's Finest est un groupe né dans la partie sud des USA au début des années 1970. Le point de vue de ce groupe "intégré" (au sens où il associe musiciens de peaux noire et blanche) et que le rock "blanc" et la musique "noire" ne connaissent pas de séparation. A la suite, certes, de Jimi Hendrix et de Sly Stone, Mother's Finest oscille entre le R&B classique et le hard rock. Un positionnement incompris de la plupart des auditeurs, sauf quelques fous furieux, notamment en Allemagne, compte tenu de performances efficaces de Mother's Finest au RockPalast (entre autres hauts faits). En France, le groupe a rarement été distribué tout au long de son contrat avec CBS. Les 3 albums que j'ai pu acheter en France chez de vrais disquaires sont tous des imports, US ou UK. Pour tout dire, je crois que seul l'album live de ce groupe (Live) a été édité en France, et encore avec un mixage et une sélection de titres différents (plus hard rock) de l'édition originale américaine. Que dire donc de ce double CD ? Les enregistrements RCA, malheureusement, ne révèlent pas des morceaux cruellement oubliés, notamment en ce qui concerne le 2è LP resté inédit. Si l'on perçoit déjà que Mother's Finest devait dès ses débuts proposer de belles soirées lors de ses concerts, ces enregistements studio montrent des chansons assez peu percutantes par rapport à ce qui allait suivre, et dont ni les riffs ni les refrains ne sautent à l'oreille. Il en va très différemment du "faux" 1er LP auquel est consacré le 2è CD. C'est pour moi un classique du funk rock, à ranger avec les meilleures oeuvres du genre dues à Sly Stone (The Essential : Sly & The Family Stone), James Brown (Love Power Peace Live In Paris 1971 With The JB's), Funkadelic (voir la récente compilation des 45t : Standing on the Verge of Getting It on) et bien entendu de Jimi Hendrix. Mother's Finest est un précurseur essentiel des Red Hot Chilli Peppers des 1ères années et autres groupes qui dans les années 1980 et 1990 se sont souvenus (avec plus ou moins de bonheur) de la lignée funk rock initiée à la rencontre des années 1960 et 1970.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 novembre 2012
Juste à titre d'information car les avis divergent....Sur la version 2 cd set éditée par Wounded Bird Records en 2010.

- CD 1 : 17 Titres comprenant l'album de 1972, piste 1 à 9 (pochette noire avec logo rond et croix) ET SURTOUT AUSSI l'album de 1973 très méconnu piste 10 à 17.
- CD 2 : Album de 1976 souvent considéré comme le vrai 1er album du groupe
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,00 €