undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles9
3,4 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:26,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 mai 2013
Le hasard des publications aboutit parfois à des bizarreries discographiques. Ainsi dispose-t-on de pas moins de trois versions de Tristan par Barenboim en DVD.
La première enregistrée à Bayreuth en 1981 dans une belle mise en scène classique de Ponnelle, la troisième enregistrée en 2007 à la Scala avec un Chéreau inspiré revenant à Wagner après 27 ans d’absence et entre les deux cette production du festival de Bayreuth 1995 dont la mise en scène fut confiée au grand dramaturge allemand Heiner Müller.
Le destin a fait que Müller décéda quatre mois après ces représentations faisant d’elles une forme de testament.
Confier une mise en scène d’opéra à un grand homme de théâtre c’est souvent s’exposer au risque que l’univers personnel du metteur en scène prenne le pas sur la musique.
Je ne vais pas ici – faute de place – rentrer dans de longs développements sur les vertus et les limites du « regietheater » . Disons simplement que Müller est un représentant de ce courant mais que sa mise en scène, dépouillée voire hiératique, n’a rien d’outrancier et procède au contraire d’une vraie réflexion sur l’oeuvre représentée.
Elle ignore bien sur totalement les indications du livret, donc si vous êtes allergiques à ce type de mises en scène, vous pouvez vous arrêter là et passer votre chemin.
Si l’on veut bien s’efforcer d’apprécier cette mise en scène indépendamment de tout a priori idéologique, on pourra lui trouver de réelles qualités tout en contestant certains choix. Travail très personnel, passionné, passionnant, partial et donc discutable. Que l’on approuve ou non les choix de Müller reconnaissons lui une force expressive impressionnante qui est la marque des grandes productions.
La principale qualité du travail de Müller est son dépouillement, il y a quelque chose d’anti-théâtral dans Tristan – peu d’action, peu de personnages – que traduit bien cette mise en scène.
De ce point de vue, le premier acte est une totale réussite, dans un espace géographique abstrait, Müller orchestre la rencontre de Tristan et d’Isolde comme une partie d’échec. La scène du philtre est admirable et justifierait à elle seule l’achat de ce DVD ; après s’être débarrassés des lourds manteaux qui les caparaçonnaient comme une armure (magnifiques costumes du japonais Yamamoto) Tristan et Isolde s’approchent lentement comme dans un rituel, se cherchent, tâtonnent comme si un mur de verre les séparait pendant que l’éclairage les plonge dans l’obscurité, les faisant ainsi basculer dans un autre monde, celui de la nuit qui va les engloutir aux actes suivants. Cette scène est un pur miracle de mise en scène et de direction d’acteurs.
Hélas les choses se gâtent aux actes suivants.
La scène du deuxième acte est remplie d’armures vides, forêt de chevaliers pétrifiés entre lesquels ondule Isolde qui semble chercher un espace dans cet univers médiéval, lieu étouffant de domination masculine. Malheureusement Müller qui avait si bien réussi la rencontre de l’acte 1 ne trouve pas la clef du duo d’amour de l’acte 2 où les deux acteurs semblent perdu ; la raideur de la direction d’acteur fait que la fusion de Tristan et d’Isolde ne se fait pas, la sensualité trouble et morbide qui doit se dégager de cet amour mortifère est absente. Müller a sans doute voulu montrer le caractère factice, artificiel de cet amour mais quelque chose ne fonctionne pas.
Au troisième acte voici le temps de la déréliction, de l’anéantissement, du coup l’ensemble du plateau se trouve couvert de gravats plâtreux comme si le plafond venait de s’effondrer sur eux ! Ici Müller oublie un danger essentiel de la dramaturgie wagnérienne : du sublime au ridicule il n’y a qu’un pas, hélas franchi par le metteur en scène.
Voilà donc un Tristan qui va decrescendo sur le plan théâtral, fort heureusement il y a la musique et l’on a ici certainement le meilleur des trois Tristan par Barenboïm. Une raison à cela : un couple Jerusalem / Meier aussi parfait vocalement que crédible scéniquement. Mieux encore, Waltraud Meier s’élève au rang d’authentique tragédienne, totalement possédée par son rôle elle porte littéralement la production car un choix de mise en scène dépouillée et hiératique exige bien évidemment une présence scénique extrêmement forte pour habiter l’espace et occuper le vide laissé souvent par le metteur en scène. Il faut vraiment insister sur la prestation vocale et scénique exceptionnelle de Meier car avec une autre chanteuse moins inspirée, cette production aurait pu sombrer totalement dans le ridicule.
Pour conclure, même si cette mise en scène est souvent contestable, je ne peux cependant récuser cette production qui aura sûrement ces adeptes et qui ne présente pas d’aberrations majeures comme souvent avec le regiethater. Elle est musicalement admirable et ceux qui ne supportent vraiment pas la mise en scène pourront toujours couper l’image pour ne garder que la bande son.
33 commentaires|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juillet 2013
Je n'ai pas le DVD (Dieu m'en garde !)mais j'ai vu ce spectacle à Bayreuth en 1997.Effectivement,la mise en scène était nulle (comme 95% des mises en scène modernes);un seul exemple:lors de la rencontre des deux amants à l'acte 2,les didascalies (et la musique !)indiquent qu'ils se précipitent l'un vers l'autre,puis s'étreignent passionnément;or,à Bayeuth,ils restent plantés chacun d'un côté de la scène pendant que l'orchestre se déchaîne.J'ai donc peu regardé la scène où il n'y avait rien à voir,mais je me suis régalé de la musique exécutée magistralement par Barenboîm-Meier-Jerusalem.
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2012
Quelle déception ! L'oeuvre est géniale, l'interprétation est satisfaisante selon les critères actuels. Mais quel désastre au niveau visuel. A mon goût une mise en scène doit être au service du compositeur. Ce n'est pas le cas ici. A suivre les yeux fermés ? N'est-ce pas un comble pour un DVD ?
33 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2014
Je sais que ce dvd ne plait pas à tous mais il est celui que je préfère des 4 versions dvd que je possède (en plus des 5 versions cd). Waltraud Meier, bouleversante, y est pour beaucoup (peut-être encore plus poignante que dans la version mise en scène à La Scala par P Chéreau). Ses partenaires sont également à la hauteur. La mise en scène de H Müller est sobre et se concentre sur l'essentiel, jouant de l'ombre et de la lumière, mais sans le parti pris désespéré de J-P Ponnelle. Si la merveilleuse mise en scène d'Olivier Py opte pour le dynamisme tragique de l'oeuvre, soit une espèce de machine infernale dont le mécanisme est enclenché dès la première mesure, celle-ci nous plonge très vite dans la félicité hors du temps des amants. On peut bien avoir au moins ces deux versions qui se complètent si bien ... et se laisser posséder par elles.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2015
je recommande à tous les amoureux de Wagner cet version de Tristan et Isolde Jérusalem et Meier y sont souverains la direction de Barenboïm sans faille et la production épouse parfaitement le déchirement des acteurs du drame
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2012
Encore un olibrius de "metteur en scène"(mais s'agit t-il d'un metteur en scène,)qui vient sévir sur cette production!!!Quelle incongruité cette chose là :pour un opéra comme Tristan et Isolde on a droit à un décor vide de grosse boite colorée avec les protagonistes affublés au premier acte d'une sorte de tuyau de perfusion autour du visage Au second acte là ,surprise, on est toujours dans la grosse boite mais le plateau est littéralement envahi de ce qui ressemble à des bonbonnes de gaz alignées par centaines mais il reste 2 allées pour le passage des chanteurs .La caméra s'approchant on constate qu'il s'agit en fait du haut d'armures de chevaliers .peut etre est on dans un dépot des armées? Notre Tristan et son Isolde au milieu de tout ça nous paraissent bien rasoirs avec leur amour dégoulinant dont ils nous rebattent les oreilles car on n'a pas envie d'y préter attention :tout simplement on n'y croit pas.Voilà le tour de force de ce metteur en scène .Pourquoi ne nous a t-il pas mis aussi des caddies des machines à laver ou des cuvettes de wc? On se demande ce que font Tristan et Isolde perdus dans ce hangar.
On veut nous dégouter de l'opéra et on y parvient Cela fait trop souvent que je tombe sur des productions affligeantes jusqu'au paroxysme et on remise le dvd aux oubliettes sans mème l'avoir regardé intégralement .Est ce qu'on peut demander le remboursement à Amazone??Comment pourrait on etre prévenu de ce qu'on va trouver??Les commentaires élogieux qu'on trouve pour cette production me laisse pantois!!ces personnes ont elles vraiment regardé le dvd??j'ai des doutes!!!
77 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2009
Une des versions disponibles avec Barenboim dirigeant Waltraud Meier comme Isolde.
Mise en scène pas très mouvementée, mais intelligente et agréable à voir dans une opéra difficile à mettre en scène.
Waltraud Meier est la meilleure du chat wagnerien après Flagstad et Nilsson, et ce DVD comme l'autre (avec Barenboim et mise en scène par Chéreau) le prouvent assez clairement.
33 commentaires|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2010
Alors une fois de plus je vais pas me faire aimer mais si les voix sont très belles (toutes) et l'orchestre magnifique et revanche... c'est à écouter les yeux fermés.. Une fois de plus mise en scène qui est du n'importe quoi. Je lis que Tristan est dur à mettre en scène? je trouve ça faux. Il suffit de s'appuyer sur la partition et le livret. Tout est dedans.
1818 commentaires|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2009
Très belle interprétation des chanteurs servis par une direction soignée et oû la taille énorme des musiciens de la fosse ne gène jamais la compréhension des chanteurs, du Barenboîm... Mise en scène très belle également.
11 commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,51 €
40,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)