undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles6
3,7 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:13,39 €+ 2,49 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 octobre 2008
Oui, bien sûr, les noms évoqués en guise de comparaison sont souvent judicieusement cités. Le néo - folk américain, les envolées de Beirut, la voix de Thom Yorke, une atmosphère de musique de film d'Emir Kusturica ... Mais cet album vaut infiniment mieux que cela ! On n'a jamais l'impression d'entendre du plagiat, des titres "interprétés à la manière de" ... L'album est cohérent ; il est fort, prenant, complexe, imaginatif tout en restant toujours accessible et mélodique. L'artiste, Konstantin Gropper, qui se cache derrière ce projet pourrait d'ailleurs bien s'imposer comme un artiste majeur de ces prochaines années. Si vous voulez rester en phase avec ce qui se fait de plus créatif artistiquement parlant par les temps qui courent, ne ratez pas cet album.
0Commentaire9 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2011
Get Well Soon, un jeune groupe allemand formé par Konstantin Gropper autour de 7 musiciens provenant du cercle familial ou d'amis.

Il a mis cinq longues années pour écrire et composer son 1er album : « Rest your head now, you will get well soon ». Découvert par hasard, je ne cache pas mon émotion devant cet album sombre et mélancolique, comme je les aime...

Konstantin Gropper : « Le terme "mélancolique" décrit très bien ma musique, même si son effet me semble plus positif que cela. Comme le titre "Get well soon" l'annonce, elle est aussi porteuse d'espoir. Cela dit, le point de départ est un regard plutôt mélancolique. Un regard sur la réalité et en même temps la nostalgie d'un monde meilleur. »

En prenant le temps de l'écouter, j'ai vraiment été emballé et charmé par cette musique d'un rock mélancolique. Comme toujours, je cherche des points de repère, des ressemblances avec des écoutes antérieures (est-ce pour me rassurer ou pour mieux vous le décrire). Certaines chansons me font clairement penser au début de Radiohead, d'autres au début de Calexico, d'autres tout simplement à Get Well Soon parce que simplement c'est leur musique.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2009
Je sors du concert de ce groupe quasi inconnu ( d'origine allemande, non critiqué par de nombreux magazines rock) à l'Aéronef de LILLE avec DEAR READER en première partie et après l'avoir élu personnellement album de l'année 2008, je me dois de vous dire que ce groupe, même s'il n'a rien inventé ( influences RADIOHEAD, ARCADE FIRE,BEIRUT, voire ENNIO MORRICONE) est tout à fait magique et qui plus est en live!!!! Quand j'entends certaines louanges sur le dernier U2,DEPECHE MODE ou d'autres, précipitez vous sur ce disque aux morceaux destructurés mais aux mélodies tellement exceptionnelles que vous regretterez certains de vos derniers achats.Ecoutez en priorité le 7ème titre:" I SOLD MY HANDS FOR FOOD SO PLEASE FEED ME" et vous découvrirez l'ambiance exceptionnelle de ce disque. Un conseil et un seul: courrez au plus vite dans votre boutique la plus proche!!!!!!! et achetez le plutôt que de le télécharger avec un son pourri. Et si, en plus, vous avez la chance que GET WELL SOON passe près de chez vous,à moins de 15€ la place, vous pourrez dire dans plusieurs années: " J'y étais!". Tant pis pour les autres. Bonsoir.
0Commentaire6 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2015
quand il est sorti, c'est un album qui m'avait marqué, un vrai coup de coeur . et ça m'arrive de moins en moins facilement au fur et à mesure des années. Bien sûr il y a dans l'esprit musical des références évidentes.
Moi cet album m'a causé un petit choc affectif comme l' avait fait bien avant "libération" de Divine Comedy. à qui il m'a fait penser très fort (le divine comedy du 1er album, pas après quand l 'ami neil Hannon vire progressivement au kitsch).
Avec un côté plus sombre, un peu cold baveux parfois (pas pour me déplaire) .
Je souhaitais juste partager un coup de coeur (de l'époque).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 8 septembre 2008
Lorsque je n'étais que collégien, notre professeur d'histoire eut l'idée géniale d'évaluer le programme sur l'histoire de l'art en nous projetant une diapositive de tableau. Un tableau qu'il fallait analyser (techniques utilisées, thèmes, style) avant d'en trouver finalement l'auteur. Bien sûr ce tableau nous était alors totalement inconnu, le bougre avait soigneusement évité de le soumettre à nos yeux plus trop innocents, déjà. Ne connaissant rien de ce groupe, excepté qu'il s'agit de leur premier album, je vous convie au même exercice.

En premier lieu, le titre et le nom se confondent, nous promettent repos, peut-être même de la médication. Serait-ce un groupe de médecins ? Mmh, je m'égare, voyons donc pourquoi ce disque devrait être remboursé par la sécurité sociale : ça commence par une petite introduction quasi instrumentale ténue, avec xylophone et accordéon, avant de se transformer en pop débridée. Puis le chant mime Radiohead (mince, ça va pas nous remonter le moral, ça), ou bien, tiens, on dirait soudainement du Beirut toute trompette dehors, ah et là du Divine Comedy, ici du Bright Eyes avec plein de choeurs, maintenant le violon de Yann Tiersen, et non, c'est pas possible, une reprise acoustique du Born Slippy de Underworld.

Et puis c'est quoi ces nombreux titres à rallonge ? Serait-ce un album anonyme de Sufjan Stevens ? Avec une mélancolie dominante, je ne me sens pas beaucoup plus en forme. Mais reposé, oui, c'est pas faux. Pas moins de seize morceaux ; un long repos. Un long voyage folk et country, dans l'air du temps, qui a bien étudié son 16 Horsepower autant que son Goran Bregovic.

Au bout du compte, l'exercice mène à du name dropping, quelle vacuité. Par contre je ne me suis pas ennuyé une seconde à l'écoute de cet album varié et vivant, celui d'un groupe de très bons élèves encore trop respectueux pour oser s'affirmer. Allez, montrez-vous, Get Well Soon. Sortez vos griffes la prochaine fois : j'en serai.
22 commentaires7 sur 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2010
il n'y a rien à dire, cet album est totalement inutile
fort heureusement, je ne l'avais qu'en version mp3 (que j'ai déjà effacé de mon disque dur sans gaspiller de matière...)
c'est juste mon cerveau qui se plaint de tant d'indigence...
stop ! je perds encore du temps à rédiger ce commentaire sur rien
0Commentaire1 sur 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

5,43 €
18,99 €
11,55 €