undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles17
4,5 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:4,75 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

J'avais déjà goûté au talent de Ken Follet quand il s'éloigne des romans historiques, quand il n'écrit pas un chef d'oeuvre comme "The Pillars of the Earth" ou "World without End". En effet "Jackdaws" et "The Third Twin" m'avaient convaincue qu'il était très doué pour les romans d'espionnage. J'ai donc acheté "Code to Zero", ayant envie de lire une histoire passionnante et je n'ai pas été déçue bien au contraire.
Dans ce roman, nous partageons les pensées d'un homme, qu'un autre appelle Luke, qui se réveille un matin dans les toilettes d'une gare, ayant tout oublié de lui-même, étant apparemment un clochard. Tout au long des pages qui vont suivre il va mener une double enquête : se reconstruire à défaut de retrouver ses souvenirs, apprendre qui il a été, et aussi déjouer un complot pour faire échouer le lancement du premier satellite américain. Car nous sommes dans les années 50, la guerre froide bat son plein et la course à l'espace vient de commencer avec le lancement de Spoutnik qui a donné un avantage considérable aux Soviétiques.
Luke parviendra-t-il à son but? Nous connaissons la réponse d'emblée, mais ce qui nous intéresse c'est comment il va y parvenir malgré la situation catastrophique dans laquelle il est. Ce qui nous intéresse aussi, c'est la description de l'Amérique de cette époque. Elle vient de subir le maccarthysme et la chasse aux sorcières, est persuadée que les espions du KGB, ont infiltré tous les rouages de ses institutions. Ken Follet ne le dément pas mais parvient à éviter tout manichéisme car ses espions des deux camps le sont devenus par patriotisme ou par conviction, par leur espoir, qui nous paraît naïf de nos jours, d'un monde meilleur .
Les personnages sont crédibles et les deux femmes de l'histoire sont très attachantes.
Bref, "Code to Zero" offre une lecture passionnante de bout en bout.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2002
Code to zero
Amnésie, nostalgie, trahison, dans l'Amérique des années 50.
Cela commence dans les toilettes d’une grande gare , le héros clochard en haillons a perdu la mémoire . Ne lui restent que des réflexes (de héros ou voyou?).
Comme dans la BD "Treize", vous êtes touchés du désarroi de cet homme seul, qui ne sait s'il est un héros, un traître, un voyou!
Sur fond de course à l'Espace, en pleine guerre froide, poursuivi par la police, par la CIA , et conscient de posséder un secret vital, il devra rejoindre sa femme mais aussi une femme qu’il avait aimée naguère pour retrouver les clés du mystère et délier les tréfonds de son esprit.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2005
He wakes up in the men's room at Union Station. He can not remember who he is or how he got there. One shocking look in the mirror tells him he is a bum however he can not believe it. Now he must find out who he is. Watch answer leads him in a different direction and we are intrigued to find more about what let to this situation.
The only positive thing I can say about the story is that it is the standard Follett formula. Not quit the stature of "Eye of the needle" but better than the Follett wantobes . This is more like a Colombo episode in which we know the answer long before the characters and read to see how long it takes them to catch up with us. There are a few surprising details that pop up at the last minute. Do not look too close at real life dates and technology as many things do not match; however they do not distract from the story.
Mainly there are three elements that are intertwined through the story. One is the present (1958) where Luke has to figure out who he is and what he is doing on an urgent time schedule. The second is a detailed layman's description of how the first rockets were designed in 1958. The third is a story of a group that met in Harvard just before Pearl Harbor and went through the equivalent of the OSS together and where they ended up to the present day.
Try to find a copy of George Guidall's unabridged recorded reading as it adds a good dimension to the story and will keep you hooked to the end. I used up some predacious gasoline listing to this in the parking lot.
Once you start the story you will have to finish it. Then you may wish it did not finish so soon.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2001
Roman bourré de retournements, quelques connotations historiques ainsi que le realisme avec lequel sont elaborées les scenes en font un vrai regal a lire. Un peu de 'planting' au debut en fait un livre type des ecrivains de cette generation. Sincerement, l'histoire du Dr Claude Lucas (Luke) ne vous laissera pas indifferent.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 janvier 2006
He wakes up in the men's room at Union Station. He can not remember who he is or how he got there. One shocking look in the mirror tells him he is a bum however he can not believe it. Now he must find out who he is. Watch answer leads him in a different direction and we are intrigued to find more about what let to this situation.
The only positive thing I can say about the story is that it is the standard Follett formula. Not quit the stature of "Eye of the needle" but better than the Follett wantobes . This is more like a Colombo episode in which we know the answer long before the characters and read to see how long it takes them to catch up with us. There are a few surprising details that pop up at the last minute. Do not look too close at real life dates and technology as many things do not match; however they do not distract from the story.
Mainly there are three elements that are intertwined through the story. One is the present (1958) where Luke has to figure out who he is and what he is doing on an urgent time schedule. The second is a detailed layman's description of how the first rockets were designed in 1958. The third is a story of a group that met in Harvard just before Pearl Harbor and went through the equivalent of the OSS together and where they ended up to the present day.
Try to find a copy of George Guidall's unabridged recorded reading as it adds a good dimension to the story and will keep you hooked to the end. I used up some predacious gasoline listing to this in the parking lot.
Once you start the story you will have to finish it. Then you may wish it did not finish so soon.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2013
En VO, ce livre est une merveille, le suspens est à chaque page et c'est pour cette raison que j'ai parcouru toute la boutique Kindle et acheté tout Ken Follett en anglais!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Excellente histoire d’espionnage. L'intrigue est maintenue jusqu’à la fin du livre.Histoire tres prenante. Je recommande ce livre a tout ceux qui aiment le suspense!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2013
One of the best books i've read.A real "can't put down " book.I lost a lot of sleep until i finished it.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 août 2014
Pour autant ça n'est pas du grand Ken Follett, l'histoire est truffée d'invraisemblance et la psychologie de certains personnages manque un peu de consistance. On a par contre envie de connaître la suite puis la fin du livre une fois qu'on a démarré la lecture.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2016
J'adore Ken Follett et j'encourage tout le monde à le lire.
On est tout de suite dans l'histoire et on ne peut pas en décrocher jusqu'à la fin.

LISEZ KEN FOLLETT, vous ne le regretterez pas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles