undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CDModifier
Prix:13,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Avant d'investir dans ce disque, notez que l'excellente interprétation des "Nocturnes" par la pianiste portugaise vient d'être rééditée en double album dans cette collection économique. Raffinement et musicalité à fleur de peau, pour un Chopin rêveur et parfumé.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En 1996 Maria Joao Pires enregistrait une intégrale encensée des Nocturnes de Chopin, dont voici une sélection. Ce genre de pièces courtes pour piano fut initié par l'irlandais John Field, avant d'être porté par Frédéric Chopin à un niveau inégalé de science mélodiste et mélancolique.

La pianiste portugaise s'y montre d'une rare éloquence, ciselant chaque note, colorant chaque motif avec une élégance raffinée et un sens exceptionnel du cantabile. Une technique brillante au service d'un jeu fluide et subtilement poétique, une douceur expressive faite de chaleur et de passion, qui privilégie l'émotionnel en évitant soigneusement le sentimentalisme.

Il est bien difficile de ne choisir qu'une seule version de nocturnes de Chopin. On ira bien entendu chercher la simplicité et la grâce naturelle d'un Rubinstein, on ne pourra se passer de l'inaccessible himalaya d'un Claudio Arrau, ou plus près de nous de la vision magique d'un Nelson Freire. C'est sans doute dans cette lignée d'enregistrements indispensables que s'inscrit Maria Joao Pires. S'identifiant plus que jamais au mot de Chopin qui réclamait que l'on "chante avec les doigts", elle sonde l'âme à la recherche de ses orages intérieurs, laissant l'auditeur aux prises avec le lyrisme des ombres de la nuit.
11 commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 février 2014
Je la préfère de beaucoup dans les concertos de Mozart en particulier le 17e
Manque un peu de nuances dans Chopin
Mais je suis heureux de mon achat
Griffon
0Commentaire0 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus