Commentaires en ligne


7 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (4)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'ombre d'un grand disque, 10 septembre 2008
Par 
Bruce Tringale (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ghosts I-Iv (CD)
Hummm.... Pas facile à chroniquer celui-ci . Un double album de NIN , 36 morceaux instrumentaux sans titres , sans paroles ni la voix déchirée et déchirante de Trent Reznor.
Mais passée la surprise de la première écoute , le projet s'avère passionnant . Les instrumentaux chez Reznor , on connait , il en parsème régulierement dans ses albums depuis pretty hate machine.

Ici rien de tout celà , ni de l'ultra-violence nihiliste de The Spiral
ni de la souffrance metaphysique de The Fragile.
Les morceaux sont de courtes plages esentielement axés sur des boites à rythmes , des claviers , quelques effets sonores et très peu de guitares . Co -produit par Aticus Ross qui a produit de manière remarquable le dernier Korn, l'album renoue avec l'univers intimiste de NIN.

Les gamers n'ont probablement pas oublié l'incroyable score qu'il avait composé pour le jeu Quake. On retrouve par moment ces ambiances. L'album devrait plaire aux fans des instrumentaux de Depeche Mode , du Low de David Bowie, et du Floyd.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Etonnant et excellent, 28 octobre 2008
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ghosts I-Iv (CD)
Un disque qui va surprendre les fans de NIN, planant et minimaliste. Cet album rappelle l'epoque des groupes indus planants de 80', comme Current 93, ou Chris & Cosey.
Bien que cet album soit aussi disponible gratuitement en MP3 sur leur site, il vaut mieux acheter l'album au format CD.
En effet, la qualité acoustique de cet album est extraordinairement bonne. Très bonne dynamique, beaucoup de relief. Un son équilibré, ni body-buildé, ni mou, comme on en faisait à l'âge d'or de la hi-fi, ou en musique classique. A écouter sur une bonne chaîne.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Fantômatique Halo 26, 1 mars 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ghosts I-Iv (CD)
Ce double album sorti en 2008 est une véritable curiosité. Uniquement instrumental, vous attendrez donc en vain la voix de Trent Reznor sauf à avoir été averti. Composé en collaboration étroite avec Atticus Ross avec lequel Trent travaille depuis "With Teeth" (2005) cet opus vous surprendra par ses nombreuses plages calmes interprétées en piano solo. Tout au long de l'écoute vous sentirez la présence fantômatique des esprits qui ont hanté pendant 18 ans la musique de Nine Inch Nails.
C'est un album à écouter allongé sur canapé, les doigts de pieds écarquillés en éventail. De temps en temps quelques riffs furieux vous sortiront de votre début de sieste et vous rappelleront que vous écoutez bien Nine Inch Nails
Au final un album à part dans la discographie de ce groupe où la présence de Atticus Ross est plus que déterminante. Trent Reznor est en train de s'apaiser, la suite de sa carrière va le montrer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Mélodies fantômes, 20 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ghosts I-Iv (CD)
La tournée PERFORMANCE 2007 marqua la fin du contrat de Trent Reznor avec Interscope et il ne pouvait manquer cette occasion de totale liberté en fondant son propre label, The Null Corporation. Premier album publié sur celui-ci, GHOSTS I-IV est un disque entièrement instrumental et se veut l’hypothétique bande-son de rêves éveillés. Pliant l’affaire en 10 semaines dans un authentique élan de créativité complice, Reznor et ses hommes (Ross, Moulder, Cortini et Belew) assemblent électronique malaxé et instruments classiques (marimbas, xylophone, dulcimer et beaucoup de piano à la Trent) pour un résultat dépassant le simple exercice de style (malgré un manque évident de bonnes mélodies et de thèmes vraiment marquants) et qui permet aux fans d’ouvrir une autre porte sur la richesse infinie de l’univers NIN. Une curiosité qui vaut le détour.
NIN publiera cette même année un second album sur le label Null (THE SLIP, décousu et franchement banal), puis Reznor annoncera officiellement en 2009 la fin de son groupe, pour s’en aller fonder How To Destroy Angels avec son complice Atticuss Ross et sa nouvelle compagne, la chanteuse Mariqueen Maandig. Avant de revenir à NIN en 2013 en publiant le superbe HESITATION MARKS.
Tops : GHOSTS I 01, GHOSTS II 11, GHOSTS I 05, GHOSTS II 12, GHOSTS IV 28, GHOSTS III 21, GHOSTS IV 34
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Musique d'ambiance(s)?, 13 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ghosts I-Iv (CD)
Encore une réussite de Monsieur Reznor:quand il ne cherche pas à triturer nos tympans,et à exploser nos neurones dans la finesse, Trent s'amuse à nous faire peur avec des musiques assez minimalistes mais incroyablement efficaces.Pas de chant donc, sur ce nouvel opus, mais des plages qui se succèdent agréablement pour qui apprécie la musique électronique qui ait des c...., de la personnalité,passant du calme au saturé.
On imagine assez facilement notre héros derrière ses machines entrain de procéder à ses bidouillages en s'éclatant comme une bête et ne faisant même pas payer son plaisir, une partie de l'album étant en téléchargement gratuit;quel seigneur celui-là!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le bijou de l'année 2008 de Trent Reznor., 6 octobre 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ghosts I-Iv (CD)
J'avoue que j'avais découvert NiN et Trent Reznor avec la sublime musique pour le mythique Quake.

Ayant téléchargé le premier quart de Ghost I-IV, et l'ayant écouté une dizaine de fois, j'ai craqué et acheté la version double cd. Un bijou, aussi bien pour la présentation que pour le contenu.

Hypnotique, magnifique, on arrive à la fin de chaque cd en se disant : déjà fini ?!

Un bijou. Merci à Trent Reznor pour ce magnifique travail !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Très sympa, 13 juin 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ghosts I-Iv (CD)
Ces cds sont tres sympathiques, ambiance garantie, parfois un peu répétitif mais c'est normal c'est completement
expérimental et c'est justement l'interet du truc. J'aime bien
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Ghosts I-Iv
Ghosts I-Iv de 9 Inch Nails (Album vinyle - 2013)
Cliquez pour plus d'informations
Pas de stock; commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit