Commentaires en ligne


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Comme un opéra instrumental enflammé, 21 mars 2013
Par 
Nicolas - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: Cello Suites (CD)
Ryo Terakado est, avec Sigiswald Kuijken, le seul instrumentiste à avoir enregistré les sonates et partitas pour violon seul et les suites pour violoncelle seul (au violoncelle d'épaule, facilement jouable pour les violonistes comme terakado et kuijken mais aussi comme BACH l'était lui même).

Sa version des suites de BACH, sur quasiment le même instrument que celui de Kuijken, construit pas Dmitry Badiarov, sonne de facon très différente et complémentaire de celle de Kuijken.

Là où Kuijken marque les temps et les silences pour souligner la respiration interne de ces pièces et leur architecture, Terakado nous raconte une histoire passionée comme dans un tourbillon de notes liées et ornementées.

Les phrasés de Kuijken sont justes, précis et économes alors que ceux de Terakado sont inventifs, fougueux et peu soucieux de respect strict de la métrique.

Quand on entend cette version, je me suis surpris à chanter spontanément ces pièces comme s'il s'agissait de chanson ou plutôt d'airs (ou arioso) d'opeŕa.

Ce qui frappe également c'est une certaine évocation, de par ce son plus "flouté" dû aux cordes contenant beaucoup d'argent et de par ce phrasé assez legato, des interprétations sur violoncelle moderne dont le son est également flouté par l'utilisation du vibrato et le phrasé presque systématiquement lié (à part chez Starker),

C'est finalement une grande version qui manque de peu les 5 étoiles de par la concurrence extrêmement riche et sévère (la 3eme suite est un brin en dedans), du fait de son prix prohibitif en europe et de sa magnifique documentation... en japonais uniquement, mais le coeur les aurait mises sans problème.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit