undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles11
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
10
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

La Trilogie d'Apu se compose de trois films réalisés à quelques années de distance par le cinéaste bengali dans les années 50: Pather Panchali / La complainte du sentier, suivi d'Aparajito / L'invaincu, puis de Le monde d'Apu. Ils sont tirés des romans partiellement autobiographiques de Bannerjee, dont seul le premier se trouve actuellement dans la collection L'Imaginaire de Gallimard, d'ailleurs accompagné du dvd du film éponyme La Complainte du sentier + DVD. Dans le premier film, Apu enfant vit dans un village avec sa famille. Le deuxième voit Apu un peu plus grand vivre avec ses seuls parents en ville, à Benares, au bord du Gange. Dans le troisième, devenu adulte, Apu se marie et devient père. Chacun des films est ponctué par la mort d'un ou plusieurs des êtres aimés, l'apprentissage de la vie allant de pair avec celui de la perte.

Cette trilogie, comme tous les films de Ray, est portée par l'humanisme profond de cet homme du Bengale qui aimait profondément sa culture tout en ayant pris son bien dans celle des colons anglais. Se sentant sans doute proche des expériences relatées dans les récits de Bannerjee, Ray a réussi avec Pather Panchali un des plus grands premiers films de l'histoire du cinéma. Tout, des plans admirables de composition et de beauté au rythme totalement adapté à cette chronique dans laquelle les cycles naturels ont toute leur place, est marqué au sceau de la sensibilité et de l'intelligence du regard. La musique, souvent celle des ragas traditionnels chez Ray, est elle aussi au diapason de cette vision qui suscite toutes les émotions, des plus vivaces - plus d'une scène est consacrée aux espiègleries de l'enfant, dans Pather Panchali comme dans Le Monde d'Apu - aux plus tragiques. Chronique, récit d'apprentissage, récit de la crise de l'accès à l'âge adulte dans Le Monde d'Apu, ces films ont l'ampleur de la vie et le goût de l'universel.

La trilogie forme un tout à présent indissociable, mais j'avoue quant à moi préférer les premier et troisième films, sans doute parce que leur charge émotionnelle et leur portée métaphorique me semblent plus fortes. Pather Panchali comporte quelques uns des plus beaux plans que je connaisse. Quant au Monde d'Apu, son histoire mélodramatique me bouleverse comme peu - d'autant qu'elle est pleinement prise en charge, qualité que j'aime particulièrement chez les plus grands cinéastes: oser le mélodrame, y aller franco et en tirer le meilleur, sans vulgarité. Ici, c'est rien moins que l'apprentissage de l'amour et le rapport à la filiation qui sont explorés, avec autant de force que de délicatesse. Bref, La Trilogie d'Apu, c'est le lieu de la fusion de la beauté formelle et d'une grande qualité d'émotion.

L'édition des dvd par Films sans Frontières - La trilogie d'Apu pour le coffret - n'est comme souvent pas exemplaire. Si la qualité est correcte, numérisation et sous-titres sont loin d'être parfaits. Si vous lisez l'anglais, je vous conseille plutôt l'édition Artificial Eye, supérieure techniquement, dans laquelle les contrastes et les sous-titres sont mieux traités (même si elle est loin d'être parfaite elle aussi) et qui propose quelques suppléments intéressants. Je précise qu'il n'y a pas tant de dialogues que cela dans ces films, et que cela vaut peut-être mieux d'opter directement pour cette édition anglaise de The Apu Trilogy.

Comme ces films ont une grande place dans la culture indienne (et britannique), plusieurs livres en anglais y sont consacrés, comme par exemple The Apu Trilogy: Satyajit Ray and the Making of an Epic. Les scripts ont été réédités à plusieurs reprises et valent qu'on les lise indépendamment : The Apu Trilogy: Pather Panchali, Aparajito, Apu Sansar. Un petit ouvrage de la collection des études filmiques du BFI a en outre été consacré à la trilogie : The Apu Trilogy.

Si l'on aime la musique de ces films, on ne ratera sous aucun prétexte son édition en CD sous le titre Film India (voir mon commentaire). Sans parler des disques du Maître, Ravi Shankar, par exemple le très bon coffret The Master, qui peut faire office de première introduction.

Par ailleurs, si vous vous demandez quel(s) autre(s) films de Ray vous procurer, je vous conseille tout particulièrement La Déesse, admirable film (non didactique) sur le rôle destructeur de la religion. Et bien sûr Le Salon de musique, film phare de son auteur, mais dont il faut avouer que l'édition n'est franchement pas à la hauteur et qu'ils feraient bien de la remettre sur le métier. Il faut savoir que si vous pouvez lire les zone 1, ce film est disponible en dvd comme en blu-ray dans une copie incomparablement meilleure, chez Criterion, sous le titre The Music Room : The Music Room / Le Salon de musique - dvd Import USA Zone 1 /Music Room / Le Salon de musique - Blu-ray Import. Cela fait deux conditions : pouvoir lire les zone 1 et les sous-titres anglais. Mais si elles sont réunies, précipitez-vous sur cette édition, trouvable sans problème sur ce site, comme sur le site américain d'Amazon si elle jamais elle était indiquée comme indisponible ici.

MISE A JOUR 2016 Criterion vient également de sortir la trilogie d'Apu en coffret dvd et Blu-ray, intégralement restaurée. Le résultat est en tout point somptueux, et c'est à présent cette édition-là qu'il faut privilégier, et de loin : The Apu Trilogy /The Apu Trilogy - Blu-ray. Evidemment, elle est elle aussi en zone 1 et avec des sous-titres anglais. Mais si cela n'est pas un handicap pour vous, il ne faut pas hésiter. Par ailleurs, cette édition étant déjà assez chère, mieux vaut aller comparer les prix sur les sites américain et anglais d'Amazon, les prix pratiqués s'avérant souvent inférieurs (cela vaut le coup même s'il faut payer des frais de port plus élevés).
44 commentaires|27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2012
Je ne suis absolument pas d'accord avec l'explication de l'écriture du roman qui est donnée dans la "description du produit". Ecrire que : "le roman d'Apu est un leurre narcissique déconnecté de la réalité" est absolument faux. Il est dit dans le film que le récit est quasiment autobiographique. L'Art et l'écriture en particulier ne peuvent que servir une expression. Réel ou irréel, l'oeuvre d'art, de par sa génèse humaine, est obligatoirement en prise directe avec la réalité (consciente ou inconsciente). Ecrire une telle ânerie prouve tout simplement qu'il faudrait que celui qui l'a écrite médite plus intensément la signification d'une oeuvre d'art et du mécanisme merveilleux de la création. Si Apu dans le film jette au vent les feuilles de son roman, rien n'est dit de ce qu'il pourrait faire plus tard. L'écriture d'un roman, même d'imagination, aide à vivre mieux. En aucun cas, l'écriture est une entrave à se réaliser dans la vie réelle.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 février 2016
La qualité n'est pas excellente, mais cela faisait tellement d'années que j'avais envie de revoir ces films, que peu importe... A voir, revoir, méditer... Je suis désolée, je n'ai aucune compétence technique pour analyser le DVD, aucun intérêt pour les making off... En revanche, je pense que c'est à voir , à revoir, pour se rappeler que l'intolérance, la négation des femmes, ce n'est pas né aujourd'hui, mais rien ne vaut l'art pour ouvrir les esprits
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2015
je ne peux faire meilleur commentaire de ce film que la chronique-fleuve à l'image du Gange sacré qui innerve le triptyque que j'ai livrée récemment à un website dédié après re-visionnage de ce joyau de jais qui ressort actuellement dans sa version restaurée : [...]
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2016
Un mélange de poésie, de douceur, de réalisme, d'émotion et d'histoire Pour moi cette trilogie est un chef d'oeuvre totalement envoutant...
Certains plans d'une beauté sublime continuent à m'habiter.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2016
Cette édition de Films Sans Frontières est impeccable, merci à Galeshka Moravioff qui édite ou réédite du cinéma d'auteur de grande qualité !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2013
La seule façon de voir tous les films de la trilogie. Dommage que le graphisme du coffré ne soit pas plus soigné
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2013
Un chef d'oeuvre en trois films, émouvants et humains. Unique. Je ne me lasse pas de les regarder avec une émotion poignante.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2013
DVD's arrivés en temps et en heure, en parfait état. Chef d'oeuvre indiscutable du cinéma indien. A recommander aux passionnés qui ne l'auraient pas encore.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2014
C'est l'Inde qui s'ouvre à nous à travers ses personnages, ses paysages, ses coutumes, ses drames et sa misère millénaire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,51 €
19,17 €
15,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)