Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Critique d'une société formaliste et hypocrite, 11 avril 2011
Par 
Pèire Cotó (Occitània) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les amants crucifiés (DVD)
Dans les Amants crucifiés, drame historique se passant à l'époque Tokugawa (1603-1867), si l'amour véritable n'a pas de place dans la société, les contraintes morales et les hiérarchies, les exigences du code d'honneur familial composent en revanche avec la corruption, le jeu des intérêts des puissants et des ambitieux, l'hypocrisie. La critique sociale est toujours présente dans l'oeuvre de Mizoguchi et les spectateurs de l'époque pouvaient ressentir les rigidités de la culture japonaise et leur résultat sur le sort des individus, même si elles s'étaient atténuées depuis le XVIIIe siècle.
Loin d'être seulement revendicatif, le cinéma de Mizoguchi (1898-1956) laisse le spectateur plus compréhensif devant le malheur des faibles, des malchanceux et des purs, il est à la fois moral et libérateur.
Sans être le meilleur des films de Mizoguchi, les Amants crucifiés (1954) est une des oeuvres les plus importantes de la fin de la vie de son auteur et sa beauté formelle rejoint son contenu explicite.

Film en noir et blanc, suppléments très explicatifs et utiles sur les sources littéraires, le contexte historique, le film et son histoire, sous forme écrite. Peut-être y relèverez-vous une ou deux impropriétés de langage, mais c'est sans importance. En revanche, on apprend beaucoup sur les exigences artistiques de Mizoguchi, qui pouvaient embarrasser ses collaborateurs.
Une encyclopédie en ligne bien connue vous en dira davantage car l'article est très réussi, mais il révèle beaucoup d'éléments de l'intrigue et même le dénouement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Mizoguchi, ou l'ame du cinéma japonais, 24 mars 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les amants crucifiés (DVD)
L'on a toujours cru que le cinéma japonais c'était Akira Kurosawa. Oui, c'était bien , mais de sa maison, Mizoguchi pouvait regarder Kurosawa du haut en bas.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les amants crucifiés
Les amants crucifiés de Kenji MIZOGUCHI (DVD - 2008)
EUR 14,82
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit