undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:18,87 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Dans les Amants crucifiés, drame historique se passant à l'époque Tokugawa (1603-1867), si l'amour véritable n'a pas de place dans la société, les contraintes morales et les hiérarchies, les exigences du code d'honneur familial composent en revanche avec la corruption, le jeu des intérêts des puissants et des ambitieux, l'hypocrisie. La critique sociale est toujours présente dans l'oeuvre de Mizoguchi et les spectateurs de l'époque pouvaient ressentir les rigidités de la culture japonaise et leur résultat sur le sort des individus, même si elles s'étaient atténuées depuis le XVIIIe siècle.
Loin d'être seulement revendicatif, le cinéma de Mizoguchi (1898-1956) laisse le spectateur plus compréhensif devant le malheur des faibles, des malchanceux et des purs, il est à la fois moral et libérateur.
Sans être le meilleur des films de Mizoguchi, les Amants crucifiés (1954) est une des oeuvres les plus importantes de la fin de la vie de son auteur et sa beauté formelle rejoint son contenu explicite.

Film en noir et blanc, suppléments très explicatifs et utiles sur les sources littéraires, le contexte historique, le film et son histoire, sous forme écrite. Peut-être y relèverez-vous une ou deux impropriétés de langage, mais c'est sans importance. En revanche, on apprend beaucoup sur les exigences artistiques de Mizoguchi, qui pouvaient embarrasser ses collaborateurs.
Une encyclopédie en ligne bien connue vous en dira davantage car l'article est très réussi, mais il révèle beaucoup d'éléments de l'intrigue et même le dénouement.
22 commentaires|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mars 2010
L'on a toujours cru que le cinéma japonais c'était Akira Kurosawa. Oui, c'était bien , mais de sa maison, Mizoguchi pouvait regarder Kurosawa du haut en bas.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

19,17 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)