undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:19,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Edité en 2007 (en même temps d'ailleurs qu'un DVD de piètre qualité, semble-t-il), ce double album nous livre un des derniers témoignages du génie de Chet BAKER, enregistré live à Tokyo le 14 juin 1987, quelques mois avant son dernier concert The Last Great Concert: My Favourite Songs Volumes 1 & 2.
Le trompettiste est en très bonne forme comme l'atteste sa splendide version d' « Almost blue », de loin le morceau le plus réussi et le plus poignant de ce double album (7 min 55 de délicatesse et de grâce que, seul, le trompettiste était capable de fournir, avec une remarquable introduction à la trompette, puis une partie chantée sur la fin).
Chet est ici entouré par le pianiste Harold DANKO, le bassiste Hein VAN DE GEIJN et le batteur John ENGELS ; même si tous les airs ne sont pas du niveau du morceau précédent, le tout est d'un bon, voir très bon niveau comme la longue version (12 min 51) d'un de ses airs fétiches « My funny Valentine » du CD2 ou les belles versions de « For minors only » (7 min 45) et d' « Arborway » (13 min 53) du CD1. D'autres sont un peu moins convaincants comme la longue version de « Stella by starlight » qui débute le CD1 ainsi qu'une nième version chantée de « You'd be so nice to come home to » ou la version moyenne de « Seven steps to heaven » terminant l'album.
Ce double album n'était pas la première trace musicale de ce concert au Japon : en 1996, était sorti pour Evidence le double album Live in Tokyo, comportant l'intégralité de ce concert avec quatre morceaux non retrouvés dans ce double album : à savoir « Portrait in black and blue », « I'm a fool to want you », « For all we know » ou « Broken wing » (mais qui ne comportait pas « You`d so nice to come to ») : ce double était sorti auparavant en 1989 sous forme de deux CD du label Paddle Wheel dont je possède le vol.2 intitulé Four In Tokyo Vol 2. Pourquoi n'avoir pas republié l'intégralité du concert initial ? un mystère discographique de plus, auquel les fans sont malheureusement habitués...
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

28,00 €
13,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)