Commentaires en ligne 


27 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (10)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


24 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Meilleur que le livre (pour une fois)...
En s'attaquant ce que certains considèrent comme l'oeuvre d'Ellroy la plus personnelle, B de Palma s'est engagé dans un pari fou : le livre est déjà difficile à lire (même pour les spécialiste d'Ellroy, et les fans dont je suis), touffu, parfois confus, d'une densité glauque et habitée par le fantôme de la...
Publié le 28 janvier 2008 par M. Marc Levy

versus
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 LE PARI ETAIT RISQUE, LE RESULTAT N'EST PAS HONTEUX
Voilà bien le genre de film a diviser un public en deux, avant même sa sortie. Adapter Elroy ! Mais comment est-ce possible ? Ca ne l'est pas, mais on peut tout de même essayer, comme James B. Harris avec COP, qui ne s'en sortait pas mal, et comme Curtis Hanson avec LA CONFIDENTIAL, qui lui s'en sortait avec les honneurs.

LE DAHLIA NOIR raconte la...
Publié le 24 février 2009 par Luc B.


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 LE PARI ETAIT RISQUE, LE RESULTAT N'EST PAS HONTEUX, 24 février 2009
Par 
Luc B. - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dahlia noir [Édition Collector] (DVD)
Voilà bien le genre de film a diviser un public en deux, avant même sa sortie. Adapter Elroy ! Mais comment est-ce possible ? Ca ne l'est pas, mais on peut tout de même essayer, comme James B. Harris avec COP, qui ne s'en sortait pas mal, et comme Curtis Hanson avec LA CONFIDENTIAL, qui lui s'en sortait avec les honneurs.

LE DAHLIA NOIR raconte la découverte d'un cadavre de femme horriblement mutilé (Elizabeth Short), et l'enquête qui en découle, dans le Los Angeles d'après guerre. L'histoire étant inspiré d'un fameux roman de James Elroy (premier tome du Quatuor de Los Angeles), lui même inspiré d'un fait divers réel, et non élucidé à ce jour.

Brian de Palma aurait pu être l'homme de la situation, s'il n'y avait pas à Hollywood 15 producteurs délégués (20 exactement au générique !) sans cesse présents sur un tournage, pour surveiller le travail d'un metteur en scène, et veiller aux intérêt des investisseurs. Ces types sont des parasites, frileux, incompétents, bien souvent à l'origine d'un fiasco. De Palma, par ses compétences, sa cinéphilie, ses obsessions, son amour des intrigues alambiquées, était en mesure de réussir un grand film. Le souci, c'est que le film se veut fidèle au roman de James Elroy, tout en s'en écartant. Il est indéniable que l'attirance morbide de l'enquêteur pour le Dahlia, n'est pas suffisamment exploitée. Il est regrettable que l'on passe 20 minutes sur les histoires de boxe. Légitime dans le roman, inutile pour le film. Ces précieuses minutes auraient du être utilisées à meilleur escient, pour éclairer es zones d'ombre (aucune enquête ni question après la fusillade où Blanchart tue quatre personnes ?) développer des personnages. Par exemple le personnage de March, dont on entend parler sans cesse, mais qu'on ne voit jamais, sauf mort. Ou la relation Bleichert/Blanchart/Lake. Ou encore, pour mener une véritable enquête. Car LE DAHLIA NOIR pêche d'un défaut classique. Le coupable n'est pas identifié à force d'indices, de témoignages, de recoupements, d'analyses... mais parce qu'il avoue, et sans qu'on le lui demande, en plus ! Scénaristiquement, c'est plus simple et plus rapide ! Bleichert, le flic, cherche l'endroit où a été assassiné le Dahlia, et le trouve du premier coup ! Evidemment, rien n'a été nettoyé, les indices traînent, mais le flic n'en ramasse ni analyse aucun. Il se rend chez Linscott, avec de fortes présomption, mais aucune preuve. Et madame de lui balancer toute l'histoire, le meilleur ami, la fille illégitime...

Néanmoins, Brian de Palma réussit quelques grands moments de cinéma, comme ce mouvements de grue, lors de la fusillade et la découverte du Dahlia (reléguant la macabre découverte à l'arrière plan : idée de génie !), ou encore le meurtre de Blanchart, ou la scène des aveux, madame Linscott entourée de rideaux rouges, théâtrale à l'excès, démoniaque, effrayante. De Palma restitue bien de Los Angeles d'après guerre (en République Tchèque !), mène son récit sans trop de temps morts, dans une ambiance rétro au poil près, une photo léchée et zébrée d'ombres, comme il se doit.

Quitte à tronçonner et édulcorer le roman ( qui mêlait quatre intrigues), il aurait fallu rendre le scénario plus linéaire, ne pas se sentir obligé de faire un film tortueux, parce que le roman l'était aussi. Il fallait se défaire de l'emprise d'Elroy, ne pas hésiter à en trahir l'esprit. C'est généralement ainsi qu'une adaptation trouve sa vraie valeur. Le film ne démérite pas, mais reste loin de l'immense aeuvre littéraire d'Elroy, qui brassait 10 années d'histoire américaine, avec les obsessions de son auteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


24 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Meilleur que le livre (pour une fois)..., 28 janvier 2008
Par 
M. Marc Levy "Marcuslivingstone" (Montpellier, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dahlia Noir (DVD)
En s'attaquant ce que certains considèrent comme l'oeuvre d'Ellroy la plus personnelle, B de Palma s'est engagé dans un pari fou : le livre est déjà difficile à lire (même pour les spécialiste d'Ellroy, et les fans dont je suis), touffu, parfois confus, d'une densité glauque et habitée par le fantôme de la mère d'Ellroy, assassinée et dont le crime ne fut jamais non plus élucidé. Pari réussi au delà de toute espérance : les acteurs sont surprenants, ils collent parfaitement aux personnages du roman : Mr Feu et Mr Glace sur un ring restituent à la perfection les émotions du début du livre. Sans en rajouter dans le morbide avec des scènes sanguinolentes comme il sait parfois si bien le faire, B. de Palma livre ici un film très dense, certes, mais nettement moins que le livre, et l'adaptation cinématographique est donc parfaitement réussie. On suit avec fascination ces flics sur la piste d'un tueur invisible, et la folie qui les emporte toujours un peu plus loin. Véritable introspection dans la folie des hommes, cette histoire noire et déchirante est peinte ici avec des touches de noir et de gris ; le monde d'Ellroy est comme dans ses livres : sombre, obscur, affolant, le tout restitué par une mise en scène oppressante, et une photo toujours plus sombre au fur et à mesure du film. Une réussite totale, un grand film passé malheureusement inaperçu en France. En espérant que sa carrière de DVD sera meilleure.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Polar brillant!, 25 janvier 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dahlia noir (DVD)
A en juger par les critiques presse, le film est soit moyen soit raté, j'ignore s'ils ont une dent contre Brian De Palma depuis Mission to Mars, toujours est-il que le réalisateur américain nous livre ici un produit de très grande qualité servi par des acteurs talentueux. Le scénario est riche, dense et je ne comprends pas comment on peut s'ennuyer devant un tel long-métrage aussi rythmé et aussi passionnant car il faut le dire, le film regorge de rebondissements qui traduisent la noirceur de la nature humaine. Au menu: bagarres, fusillades, humour noir, femmes fatales, policiers ripoux, gangsters répugnants, le film de Brian De Palma ne baisse jamais en intensité et combine efficacement intrigue, action, drame et érotisme. S'il fut si mal accueilli à sa sortie cinéma, il faut espérer que le DVD permette de racheter l'image de ce long-métrage efficace et sombre. Le film distille une intrigue complexe autour de deux policiers qui s'investissent dans le meurtre atroce d'une actrice et cette enquête se conclut de la plus étonnante des façons, à aucun moment on ne se douterait qu'il s'agisse de cette personne qui a tué l'actrice même si le réalisateur laisse entrevoir quelques morceaux de piste. Un film dont le dénouement fait penser au meilleur temps de Dario Argento, Brian De Palma élabore une parfaite reconstitution des années 1940 après la seconde guerre mondiale. Le réalisateur américain nous livre un portrait de la population qui ne diffère pas tellement de celle d'aujourd'hui, hypocrite, arriviste, opportuniste. Les truands, les policiers, les prostituées et les actrices sont montrés ainsi sur leur pire jour et cette critique de la société américaine dérange parce qu'elle doit certainement refléter la réalité de l'époque. Aucune morale, beaucoup de cynisme, un système organisé qui s'avère se montrer très malsain au niveau de l'ambiance. Un film très noir, très violent, spectaculaire qui ne baisse jamais en intensité, le spectateur ne peut qu'être subjugué devant un tel enthousiasme, une telle force narrative façonnée par celui qui depuis les années 1970 régale nos yeux devant la qualité de ses réalisations toujours portées par une musique dramatique. Au final, Brian De Palma réalise un de ses meilleurs films, le meilleur en tout cas qu'il aura élaboré dans les années 2000. Un polar sulfureux, glauque, angoissant, violent et brillant!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Plongez dans l'obscurité de Los Angeles !!!, 30 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dahlia noir [Blu-ray] (Blu-ray)
Le Dahlia noir est le 27ème film du très connu Brian De Palma qui réalisa entre autres le mythique "Scarface" ( 1983 ) ainsi que "L'Impasse" ( 1993 ).
Le film sorti en 2006 est un polar noir adapté du roman homonyme de James Ellroy publié en 1987,lui meme basé sur l'histoire vraie du meurtre d'Elizabeth Short,jeune actrice.Elle disparut mystérieusement au début du mois de janvier 1947.Quinze jours après,son corps atrocement mutilé fut retrouvé abandonné dans le Sud de Los Angeles.
Le métrage fut nommé pour l'Oscar de la Meilleure photographie.
Les critiques n'ont pas été bonnes lors de sa sortie,jugeant l'ensemble du rythme du film lent ainsi que se perdant dans des sous-intrigues sans interet.
Personnellement j'ai vraiment apprécié voir ce film la 1ère fois et je l'ai aimé davantage lors du second visionnage.
Alors oui le rythme du film n'est pas soutenu mais il est loin d'etre lent,l'ambiance de ce Los Angeles est bien retranscrite et la pression monte graduellement au fur à mesure que le métrage avance nous invitant à une reflexion qui ne nous lachera que vers les toutes dernières scènes.
Le jeu des acteurs est efficace et contribue à l'immersion dans le film.
Quand au scénario,bien que complexe de prime abord,il est plutot bien structuré mais nécessite peut etre deux visionnages pour tout percevoir.
La présentation et l'histoire étant bouclées,je passe directement au casting :
-Josh Hartnett est l'inspecteur Bucky Bleichert
-Scarlett Johansson incarne Kay Lake
-Hilary Swank interprète Madeleine Sprague Linscott
-Aaron Eckhart joue le role du Sergent Lee Blanchard.
Pour compléter ce casting,notons les apparitions dans des roles moindres de Mia Kirshner ( The L World ( T.V ) ) , Rose McGowan ( Charmed ( T.V ) ) , Patrick Fischler ( Nash Bridges ( T.V ) ) et Gregg Henry ( Payback ).
L'ensemble des jeux des acteurs donnent du crédit à ce récit se situant à la fin des années 40.
Pour finir la qualité du Blu-ray est bonne,un léger grain mais quand meme au dessus de la version DVD,quand à la bande son en 5.1,elle est agréable d'écoute.
En conclusion,Le Dahlia noir est un bon polar noir,qui prend le temps de nous immerger au sein de cette histoire sordide,injustement descendu par les critiques,que je vous pousse à voir afin de vous faire votre propre opinion.
En espérant vous etre utiles,bon film à tous.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Adaptation réussie dans l'ensemble, 1 août 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dahlia noir [Édition Collector] (DVD)
Contrairement aux autres avis du site, le film de De Palma n'est certainement pas un "ratage total" ni un chef d'oeuvre non plus. Pour faire court, le film n'est pas à la hauteur du livre d'Ellroy qui reste un des monuments du roman noir. On ne retrouve pas la complexité du roman dans le film ni forcément son atmosphère (en particulier l'obsession de Bleichert pour le Dahlia Noir dans le livre) : cela dit le film reste une bonne adaptation avec un casting remarquable (Josh Hartnett, Hillary Swank, Scarlett Johansson). Le livre demeure "un cran au-dessus" et le film ne mérite vraiment pas d'être éreinté comme il l'a été par la critique : de toute façon, rares sont les films qui dépassent l'original...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas vraiment satisfaisant, 18 janvier 2010
Par 
zybine, amateur éclairé (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dahlia noir [Édition Collector] (DVD)
Grandes étaient les attentes envers l'adaptation du chef d'oeuvre de James Ellroy et c'est un sentiment général de déception qui a dominé la réception de la critique et du public. Plutôt que de juger le travail à la lueur de sa fidélité au roman, essayons de le considérer à l'aune de l'oeuvre de De Palma.
Ce Dahlia noir est étonnant car on y trouve quelques faiblesses rares dans son cinéma - et on ne sent que peu sa patte personnelle. Le film souffre, sans surprise, d'un problème de scénario mais aussi d'un casting déséquilibré. Le scénario s'éloigne sur de multiples points du roman et ses faiblesses ont bien été précisées par d'autres commentateurs : introduction longuette (encore que je l'apprécie), impasse presque complète sur la fascination des enquêteurs pour notre jeune assassinée, noeuds de l'intrigue expédiés ou insuffisamment explicités et, j'ajouterais, dialogues incroyablement faibles et clichés sentimentaux en pagaille autour du personnage de Kay - alors que c'est l'un des rares aspects que le film "gonfle" plus que le roman. Le casting n'aide pas : si Josh Hartnett s'en tire convenablement, les autres comédiens ne peuvent guère faire vivre leur personnage (pauvre Scarlett Johanson). Reste la mise en scène : si la reconstitution de l'époque est réussie (mais copiée/collée sur L.a. confidential), on ne peut guère mettre à l'actif de De Palma que l'admirable plan séquence du meurtre prémédité de Blanchard concomitant à la découverte du cadavre d'Elizabeth Short. Alors que De Palma est un grand spécialiste des "grandes scènes", comment a-t-il pu à ce point rater la révélation finale dans le palais des Linscott, incroyable de statisme et dépourvue de passion ?! On croirait voir la conclusion d'une adaptation d'Agatha Christie - quand suivre plus fidèlement Ellroy sur ce point aurait sensiblement accru l'intérêt dramatique.
Au final, il manque l'essentiel : l'adrénaline et l'effroi. Or c'est précisément ce qu'on attend d'une adaptation d'Ellroy....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 L'ombre de l'assassin, 25 juillet 2012
Par 
Semper Victor "FB" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 10 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dahlia noir [Édition Collector] (DVD)
« Le Dahlia noir » laisse globalement des impressions mitigées et contradictoires. Le film est agréable, le scénario bien ficelé, la photo grandiose et l'ambiance années 40 tardives parfaitement rendue. La réalisation est très marquée De Palma aussi, avec ses passages obligés, comme l'ombre de l'assassin menaçant.

Le film a incontestablement un goût d'inachevé, et reste un peu trop convenu, sans jamais happer le spectateur dans son univers. De leurs côtés, Scarlett Johansson et Josh Hartnett sont néanmoins très bien dans leurs rôles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 BON FILM MAIS 10% DU LIVRE, 25 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dahlia noir [Blu-ray] (Blu-ray)
BON FILM.
acteurs technique etc...
mais évidemment comme tout film inspiré d'un roman, je recommande la lecture du chef d'oeuvre de James Ellroy,
qui est fascinant car il explore de nombreuses pistes qui ne sont pas évoquées du tout, et qui nous montre la complexité
qu'il y a entre les personnages, qu'un film ne peut pas aborder avec la meme profondeur.
Le livre mérite ses 5 étoiles.
Le film a 3 étoiles, bien que je sois un fervent admirateur de de palma.
Ce film, comme le seigneur des anneaux, aurait mériter une trilogie pour gagner en profondeur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Loin du livre, pourtant, le mythe du Dahlia noir est passionnant, 30 décembre 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dahlia noir [Édition Collector] (DVD)
Le film n'est certes pas à la hauteur du livre. Trop axé sur des histoires de passions romantiques, on se perd entre les différentes pistes d'enquêtes des policiers (Nash, etc), le scénario est assez diffus.
Le jeu des acteurs est assez bon et le quatuor principal est de qualité.
Les scènes, pour être une fan des vieux films de Brian de Palma, ne sont pas, à mon goût, du "pur" B de Palma, sauf peut-être celle de la chute des deux personnages sur la fontaine : là, on retrouve l'art de la mise en scène du réalisateur.
Cependant, face à la déception du film, c'est le DVD de bonus qui a retenu toute mon attention : l'histoire d'un mythe, d'un meurtre atroce perpétué en 1947 à LA. L'enquête, réelle, d'un homme persuadé que c'est son père, Georges Hodel (un chirurgien renommé et à moitié fou de LA des années 40) qui a tué non seulement le Dahlia noir, mais aussi de nombreuses autres femmes à la même époque. Le lien avec James Ellroy, qui est l'auteur du roman tiré de ce fait divers, dont la mère a été assassinée en 1958 et qui cherche l'assassin de sa mère 50 après et qui se rend compte que ce meurtre pourrait avoir un lien avec celui du Dahlia noir... Bref, la réalité a dépassé la fiction et c'est cet aspect de l'histoire qui est passionnant. Les hasards sont troublants, la vérité n'est toujours pas trouvée : le mythe du Dahlia noir n'est pas mort, grâce, entre autre, à Brian de Palma et son film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 Univers Sombre!, 17 mai 2014
Par 
Gaillard (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Dahlia noir (DVD)
L'Amérique des années 1950 violente et sans grand intérêt la plastique de Scarlette Johasson ne suffit pas à rendre l'adaptation du roman passionnante. Enquête légère peu réaliste.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le Dahlia noir [Édition Collector]
Le Dahlia noir [Édition Collector] de Brian De Palma (DVD - 2007)
EUR 19,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit