undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

8
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
More Music For The Jilted Generation
Format: CDModifier
Prix:14,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un vrai choc, un album électronique qui marque alors et influencera beaucoup après, Music for the Jilted Generation, seconde création de The Prodigy (alias Liam Howlett), est ce qu'il est convenu d'appeler une galette légendaire, un classique, à raison.

Parce que la vague techno qui déferlait alors sur le Royaume-Uni avait besoin de son Sex Pistols, de ses sales gosses bruyants et mal-élevés, des garnements qui veulent tout casser mais qu'on est bien convaincu que c'est juste pour le fun, pour l'adrénaline d'un bon coup de speed sur le dancefloor. Bon, Prodigy n'est pas encore le groupe, la troupe, qu'ils deviendra dès Fat of the Land, en guise de bande de chenapans c'est de Liam Howlett et de ses invités dont il s'agit mais dans l'esprit, on y est.
Et ce dès Break & Enter (effraction) où Howlett concasse les beats de bruits de verre brisé et d'entêtantes boucles mélodiques. Et comme c'est de techno-punk dont il s'agit on se retrouve, pas loin, avec deux exercices de mix guitare/electro d'une exemplaire efficacité, Their Law avec les industrialistes dansants de Pop Will Eat Itself, Voodoo People avec un dénommé Lance Riddler au (gros) riff de guitare. Rajoutez-moi un coup d'accélérateur (Speedway, rugissante mécanique), trois singles qui se graveront durablement dans l'occiput de l'auditeur (Poison, No Good, One Love), et une suite qui porte bien son nom de narcotique en emballage final aux vapeurs de substances prohibées (on ne résiste pas à 3 Kilos et à sa flûte baladeuse). Et de bout en bout, on est pris de compulsifs gigotements par une musique à danser, à transer néologiserais-je, ce qui est bon signe, c'est fait pour ça.
Mais pas que. Parce Music for the Jilted Generation (musique pour la génération abandonnée), est aussi un album musical, un bonheur de tous les instants pour qui s'attache aux petits détails qui font souvent la différence et sont massivement présents dans les riches mixes d'Howlett.

Tout ça nous fait ? Un classique, sapristi !

Liam Howlett - performer, producer (on tracks 1, 2, 3, 6, 8, 11, 12, and 13) at Earthbound studios, co-producer (other tracks) at The Strongroom
Neil McLellan - co-producer (on tracks 4, 5, 7, 9, and 10) at The Strongroom
Maxim Reality - vocals on "Poison"
Pop Will Eat Itself - performer on "Their Law"
Phil Bent - live flute
Lance Riddler - live guitar on "Voodoo People"
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un des grands disques de musique électronique, un indispensable...
Un mélange de techno et de punk, mais à forte dominante électronique quand même (alors que le suivant sera plus rock et sale et sombre aussi). De tous ces morceaux hallucinés et inquiétants, je retiens l'incroyable "Full Throttle", son rythme de danse entrecoupé de saccades hystériques ressemblant vaguement à des voix, et de ricanements démoniaques : un effet démentiel... "The Heat (The Energy)", "No Good (Start The Dance)" qui donnent furieusement envie de se déhancher, "Speedway" avec ses bolides sans personne pour les piloter et qui n'ont d'autre objectif que de foncer en rond sans jamais s'arrêter, et puis la "Narcotic Suite", trois derniers titres qui nous font carrément sortir de notre dimension si ce n'était déjà fait avant...
Le souffle de "my mind is blowing" raisonne encore dans ma tête, et les bruits de vagues ne peuvent venir que d'une mer qu'aucun humain n'a jamais pu contempler...
En tout cas, voici un disque où la folie règne en maître tout au long de ces tubes qui cognent, qui délirent, qui dérangent et qui donnent envie de ne plus quitter la piste de danse !
Parmi ce qui s'est fait de mieux dans ces tristes années 90... Un must.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 8 juillet 2014
Cet album constitue un changement radical dans la carrière de The Prodigy. Après "Experience", sorti en 1992, le meneur Liam Howlett quitte le monde de l'oldskool jungle pour aborder plus sérieusement celui du big beat. Et ca marche ! Cet album est en effet un défi pour vos enceintes, ainsi ne pas trop forcer sur le volume si vous vivez en appartement. En outre, "Music For The Jilted Generation" a un excellent qualité-prix, je recommande vivement !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 janvier 2008
Le monde avait été absourdi par l'album The Fat of The Land en 1997, mais avec le recul de quelques années, c'est peut etre le deuxième album de The Prodigy, Music For The Jilted Generation qui demeure le meilleur. Chaque chanson possède sa propre ambiance, des bombes Voodoo People, Poison et No Good, pour finir en beauté sur la "narcotique suit", le jazz ambiant de 3 Kilos, l'exotique Skylined et le dernier morceau, pour moi, le plus psychedelique du groupe, Claustrophobic Sting et son sample tiré du film 2001 L'Odysée de l'Espace : "my mind is blowing".
Un très grand album.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 23 janvier 2012
bonjour a tous
mon album prefere de prodigy, tres bon rapport qualité prix
100% satisfait , merci a amazon pour leur service
cordialement francis
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 août 2013
Excellent vinyle !
Cover art et disque de bonne qualité.
A posséder si vous êtes fan de cet artiste !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 octobre 2009
Une réedition de l'album de 1994 avec un second CD de remix en BOnus ...
Ma premiére Claque en matiére d'eLeKTRO .
Quand la House, le Break Beat, la Jungle rencontre le Rock, le Reggae, la musik orientale ....
Un pur Bonheur !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 avril 2008
j'ai acheté l'album en 1994 quand j'etais au lycée en pleine période rave et c un des rares disques de musique électronique que j'apprécie vraiment.
un indispensable.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Fat of the Land
Fat of the Land de The Prodigy (CD - 1997)

The Day Is My Enemy
The Day Is My Enemy de The Prodigy (CD - 2015)