Commentaires en ligne


6 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Destination Eddy Mitchell!, 26 juin 2011
Par 
Le voyageur immobile - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 100 Plus Belles Chansons : Eddy Mitchell (Coffret 5 CD) (CD)
Ce 'Best of' contient les chansons suivantes extraites des albums suivants (elles figurent sur le disque dans un autre ordre, mais ici dans le strict ordre chronologique de leur enregistrement) :
Extraites de l'album 'Eddy in London' de 1963 :
- 'Ma maîtresse d'école' : une reprise du duo américain Doc Pomus et Mort Shuman (qui ne vivait pas encore en France à ce moment-là), pas terrible !
- 'Tu n'as rien de tout ça' : 'You're a devil in disguise' d'Elvis, excellemment reprise, l'une des deux très bonnes plages du disque !
Extraite de l'album 'Panorama' de 1964 :
- 'L'école des cœurs brisés' : une bonne reprise du slow 'School of heartbreakers' de Doc Pomus et Mort Shuman !
Extraites de l'album 'Toute la ville en parle... Eddy est formidable !' de 1964 :
- 'Toujours un coin qui me rappelle' : le méga succès de Sandie Shaw qui devint le méga succès d'Eddy ('There's always someting there to remind me' des géniaux Hal David et Burt Bacharach) ; créée par l'Américain Lou Johnson (totalement oublié aujourd'hui) et également chantée en français par Sandie Shaw, cette magnifique ballade triompha en France et même un peu autour dans la version d'Eddy; mais c'est celle de Dionne Warwick qui reste comme la plus connue 'through the world' !
- 'Fauché' : une adaptation réussie du célèbre 'Busted' de Ray Charles !
Extraite de l'album 'Du rock'n'roll au rythm'n'blues' de 1965 :
- 'La photo des jours heureux' de Gérald/Renard: curieusement, et bien avant 'l'heure', un morceau country, français, à l'ancienne, pour danser, des plus sympa, même s'il n'allait en rien avec tous les autres morceaux du disque !
Extraites de l'album 'Perspective 66' de 1966 :
- 'J'avoue' : une reprise r&b correcte d''Untrue' de Tom Jones qui triomphait alors en Grande-Bretagne !
- 'Je n'ai qu'un cœur' : 'I've got a heart' du même Tom Jones, autre r&b de bonne veine !
- 'Et s'il n'en reste qu'un' de Moine/Bourtayre : un bon r&b français qui fut le seul succès de ce disque !
Extraites de l'album 'Seul' de 1966 :
- 'J'ai oublié de l'oublier' de Moine/Papadiamandis : leur premier 'slow qui tue' et méga-succès !
- 'Seul' de Moine/Papadiamandis : un bon morceau soul, original de surcroît, du père 'Papa' : que du bon !
- 'Société anonyme' de Bernet/Magenta : un vrai r&b pêchu qui fait partie des grands tubes d'Eddy !
Extraites de l'album 'De Londres à Memphis' de 1967 :
- 'Bye-bye prêcheur' de Bernet/Magenta : un très bon r&b mené tambour battant !
- 'Je n'avais pas signé de contrat' de Thomas/Magenta : anodine !
- 'Alice' de Moine/Papadiamandis : LE 'slow qui tue' par excellence, un classique, l'une des plus belles chansons de Maître Eddy, un immense succès !
Extraite de l'album 'Sept colts pour Schmoll' de 1968 :
- 'Je n'aime que toi' de Moine/Papadiamandis : une belle chanson française totalement réussie !
Extraite de l'album 'Mitchellville' en 1969 :
- 'Miss Caroline' : la reprise, formidable, du méga-succès de Neil Diamond !
Extraite de l'album 'Rock'n'roll' de 1971 :
- 'Dodo, métro, boulot' de Moine/Papadiamandis : Eddy + Zoo, nullissime !
Extraite de l'album 'Zig-Zag' de 1972 :
- 'C'est facile' de Moine/Papadiamandis : de l'excellente variété française !
Extraite de l'album 'Ketchup électrique' de 1974 :
- 'Chaque matin, il se lève' : superbe reprise un peu rythmée du 'Early mornin' rain' de Gordon Lighfoot (qui a toutefois été encore mieux reprise par Joe Dassin sous le titre français de 'Dans la brume du matin') !
Extraites de l'album 'Rocking in Nashville' de 1974 :
- 'Bye-bye Johnny B . Goode' : du Chuck Berry de la meilleure veine, très bien !
- 'A crédit et en stéréo' : 'No particular place to go' de Chuck Berry, très bien également !
- 'C'est un piège !' : 'Git it' de Gene Vincent, époustouflante reprise !
- 'Fume cette cigarette !' : 'Smoke, smoke that cigarett !' de Merle Travis, un petit chef d'œuvre avec des paroles françaises parfaites, un classique !
- 'C'est un rocker !' : 'I'm a rocker !' de Chuck Berry également ; la profession de foi d'Eddy, sa chanson du retour, devenue l'un des tubes incontournables du disque !
- 'C'est la vie mon chéri !' : 'Almost grown' toujours de Chuck Berry et particulièrement réussie, cette reprise constitue l'un des moments très forts du disque !
Extraites de l'album 'Made in USA' de 1975 :
- 'Je vais craquer bientôt' de Moine/Papadiamandis: Pierre Papadiamandis se met au rythme et signe l'un des meilleurs morceaux du disque !
- 'Je ne sais faire que l'amour !' : le classique 'Rollin' my sweet baby's arms' repris de façon absolument époustouflante et drôle ! (enregistrée en 74 durant les sessions de 'Rocking in Nashville')
Extraites de l'album 'Sur la route de Memphis' de 1976 :
- 'Pas de boogie-woogie' : reprise du 'Don't boogie woogie' de Jerry Lee Lewis, qui commençait de remplacer Chuck Berry comme support musical principal d'Eddy ; cette chanson fit un véritable malheur en France alors et continue de figurer au panthéon des meilleurs morceaux d'Eddy !
- 'La fille du motel' de Moine/Papadiamandis : les deux compères inauguraient avec cette très belle ballade country une galerie de superbes portraits de solitaires ('Le chanteur du dancing', 'Un barman', etc.) !
- 'Sirop rock'n'roll' : et revoilà Chuck Berry avec une reprise de 'Sweet liitle rock'n'roller', correcte !
- 'Sur la route de Memphis' : une magnifique reprise du 'That's how I got to Memphis' du légendaire Tom T. Hall, inspirée pour les paroles françaises du film 'Luke la main froide' avec Paul Newman (toujours les références cinématographiques qui allaient d'ailleurs bientôt mener Eddy devant les caméras) ; LA chanson du disque, celle à cause de laquelle nous avons tous couru à l'époque acheter le 33t à sa sortie et que nous connaissons tous par cœur ; l'un des sommets de la carrière d'Eddy !
Extraites de l'album 'La dernière séance' de 1977 :
- 'Et la voix d'Elvis' : 'Good rockin' tonight' chantée par Elvis et dont Eddy fait une chanson bilan et hommage à l'époque dorée du rock'n'roll comme il l'avait déjà fait dans 'Bye-bye 50' ; bien !
- 'La dernière séance' de Moine/Papadiamandis : un autre des chefs d'œuvre du duo 'maléfique' qui allait devenir la chanson générique d'un tout autre projet, télévisé en l'occurrence que personne n'a oublié ; chef d'œuvre !
- 'Le chanteur du dancing' de Moine/Papadiamandis : second volet, tout aussi réussi, de la série de portraits consacrés aux personnes très seules dans la vie !
Enregistrées en Mai 78 à Nashville:
- 'Au camp du bonheur' : excellente reprise 'punchy' du génial 'Chantilly Lace' du 'Big Bopper' (alias J. P. Richardson, mort dans le même accident d'avion que Buddy Holly et Ritchie Valens), également reprise à ce moment-là par Lucky Blondo sous le titre de 'Les petites dentelles' ; et puis Jerry Lee Lewis l'avait déjà magnifiquement reprise en 72 (Jerry Lee enregistrait alors de superbes disques pour Mercury de country (surtout) et de reprises de rock'n'roll déchaînées (quelques unes)) !
- 'Un barman' de Moine Papadiamandis : le dernier volet en date de la 'série' sur les solitaires (qui allait connaître un essor particulier sur l'album qui allait suivre) ; l'une des grandes chansons d'Eddy !
Extraites de l'album 'Après Minuit' de 1978 :
- 'Il ne rentre pas ce soir' de Moine/Papadiamandis : pour la première fois depuis le début de cette période charnière pour Eddy, il commença son disque avec autre chose qu'une reprise de Chuck Berry : un nouveau portrait d'un solitaire, le chômeur ; grande chanson qui fut un vrai 'tube' !
- 'Le vieil indien et le western show' de Moine/Papadiamandis : jolie chanson country qui évoque les spectacles de cirque western comme celui du légendaire Buffalo Bill !
- 'Le parking maudit' : 'Treat her right' de Roy Head ; formidable musique, paroles françaises à ch... !
Enregistrée en Mai 79 à nouveau à Muscle Shoals en Alabama, l'un des deux titres de l'habituel 45t de l'été :
- 'Ne changeons rien' de Moine/Papadiamandis : la face A, un excellent rock (tout court ; le rock'n'roll est désormais rangé au rayon des accessoires) original et percutant, parfait !
Extraite de l'album 'C'est bien fait !' de 1979 :
- 'Tu peux préparer le café noir' : une reprise de Jerry Lee Lewis, 'Everyday I have to cry', qui devint le tube du disque ; une formidable reprise dont nous connaissons tous les paroles par cœur et qui fit s'envoler les ventes de l'album !
Extraites de l'album 'Happy birthday rock'n'roll' de 1980 :
- 'Y'a rien qui remplace un amour' de Moine/Papadiamandis : magnifique chanson country originale parmi les meilleures du duo 'diabolique' !
- 'J'vous dérange' de Moine/Papadiamandis : un formidable rock'n'roll original qui déménage à fond avec chœurs et tout le toutim comme du temps de 'Rocking in Nashville' !
- 'Couleur menthe à l'eau' de Moine/Papadiamandis : LE classique d'Eddy entre tous grâce auquel l'album qui suivit s'est vendu à plus de 500.000 ex. !
- 'Happy birthday rock'n'roll' de Moine/Papadiamandis : Eddy fêtait alors ses déjà 20 ans de carrière (le premier super 45t des 'Chaussettes' a été enregistré le 20 Décembre 1960) avec ce bon rock (tout court) !
Enregistrée en Septembre 81 à Nashville et sortie sous forme d'un 45t :
- 'Pauvre Baby Doll' de Moine/Papadiamandis : magnifique original country dans la lignée des meilleures chansons d'Eddy et hommage au cinéma une fois de plus ! (cette chanson a été intégrée à la réédition en CD de l'album 'Racines' de 84 sur la version originale duquel elle ne figure toutefois pas)
Enregistrée en Novembre 81 à Paris pour une émission de télévision :
- 'Noël blanc' : une formidable reprise de l'intemporel 'White Christmas' d'Irving Berlin, paroles françaises de Francis Blanche, avec Jean-Jacques Milteau (notre 'harmoniciste diabolique' bien à nous) à l'harmonica et des choristes français ; cette chanson figurera sur le fameux 'Fan album' de 84 !
Extraites de l'album 'Le cimetière des éléphants' de 1982 :
- 'Elle ne rentre pas ce soir' de Moine/Papadiamandis : un vrai 'slow qui tue' et qui n'a rien à voir avec 'Il ne rentre pas ce soir' dont il n'est en rien la version inversée !
- 'Le cimetière des éléphants' de Moine/Papadiamandis : et encore un 'slow qui tue' et qui est entré dans la légende d'Eddy -version N.Y.- !
Extraites de l'album du 'Fan album' de 1984 et enregistrée en Septembre 78 à Nashville au moment de la préparation de l'album 'Après minuit' :
- 'La fille du Nord' : une reprise country extrêmement réussie (aussi magnifique que 'Sur la route de Memphis') de la splendide ballade folk de Bob Dylan 'Girl from the north country', qui avait été créée en France par Hugues Aufray, paroles françaises de celui-ci et de Pierre Delanoë) ; ce fut la locomotive du 'Fan album' !
Puis enregistrée en Octobre 83 à Paris :
- 'L'amour est vraiment fort' de Moine/Papadiamandis: une belle ballade originale !
Extraites de l'album 'Racines' de 1984 :
- 'Nashville ou Belleville ?' de Moine/Papadiamandis : une formidable évocation de la vocation d'Eddy, chanteur français fan de musique américaine !
- 'Le blues du blanc' de Moine/Papadiamandis : une magnifique 'croonerie' jazzy de la meilleure veine mitchellienne !
- 'Comme quand j'étais môme' de Moine/Papadiamandis : une très belle chanson douce sur son enfance !
Extraite de l'album 'Paris' de 1986 :
- 'Vieille canaille' : 'You rascal you', un indémodable du jazz chanté par Louis Jordan et tant d'autres, en duo avec Lucien Ginzburg qui avait déjà repris cette chanson seul dans une version reggae sur un de ses albums enregistrés à la Jamaïque !
Extraites de l'album 'Mitchell' de 1987 :
- 'La peau d'une autre' de Moine/Lemaître : l'un des très bons morceaux de ce disque, rythmé, bien écrit, vraiment formidable
- 'M'man' de Moine/Papadiamandis : l'un des chefs d'oeuvre absolu d'Eddy, dédié à sa maman récemment décédée
- '60-62' de Moine/Papadiamandis : une magnifique évocation du début des années 60, des rockers et de l'Algérie, ambiance 60's parfaitement recréée ; l'une des grandes chansons d'Eddy
Extraite de l'album 'Ici Londres !' de 1989 :
- 'Lèche-bottes blues' de Moine&Bergman/Papadiamandis : l'un des tubes 'poids lourds' d'Eddy, qui vaut surtout pour son humour un peu noir, assez ravageur !
- 'Under the rainbow' de Moine&Bergman/Papadiamandis: comme 'Over the rainbow' était déjà pris, Eddy se place 'Under the rainbow' et signe une magnifique ballade qui rejoint la déjà longue liste des chansons douces consacrées aux personnages de solitaires !
- 'Le baby blues' de Moine/Papadiamandis : chouette chanson douce sur le sujet !
Extraites de l'album 'Rio Grande' de 1993 :
- 'Rio Grande' : le tube du disque et donc sa locomotive ; une chanson qui ne doit son arrangement légèrement 'tex-mex' qu'à une trompette' française rajoutée par après à Paris !
- '18 ans demain' : un slow-rock sympa !
- 'J'me sens mieux quand j'me sens mal' : un bon slow-rock qui constitue l'un des meilleurs morceaux du disque, dans la mouvance 'maso' d'Eddy !
- 'Te perdre' : un de ces bons slows qu'Eddy nous assène depuis maintenant quelques décades
- 'Cœur solitaire' : le troisième bon morceau du disque, pas tout à fait du niveau des grands 'slows qui tuent' d'Eddy, mais quand même un peu dans cet esprit-là !
Extraites de l'album 'Mr. Eddy' de 1996 :
- 'Un portrait de Norman Rockwell' : un joli slow-hommage au célèbre illustrateur US !
- 'Mister J.B.', musique de Michel Gaucher : un hommage au légendaire James Brown, funky, mais pas très convaincant !
- 'Ca fait désordre !' : un très bon slow !
- 'Ce qui ne va pas chez toi' : et encore un slow-rock de la veine 'maso' peu convaincant !
- 'Les tuniques bleues et les Indiens' : un slow qui devient ensuite assez rock, pas western du tout malgré son titre, peu intéressant !
Extraites de l'album 'Les nouvelles aventures d'Eddy Mitchell' de 1999 :
- 'J'aime pas les gens heureux' : l'une des meilleures chansons du disque ; une très jolie ballade un tout petit peu rythmée du meilleur aloi !
- 'Destination Terre' : une ballade sympa, point !
- 'Ton homme de paille' : le meilleur morceau du disque, un slow à l'ancienne (du style de ceux des albums country-rock des années 70) !
- 'Décrocher les étoiles' : un slow chouette, mais sans plus !
Extraites de l'album 'Frenchy' de 2003 :
- 'J'aime les interdits !' : un excellent slow-rock qui n'est pas sans rapport avec sa chanson 'Sens unique' de l'album 'La dernière séance' de 77 !
- 'Sur la route sixty-six' : après avoir écumé la route de Memphis, Eddy remet ça sur la mythique route 66 et ô miracle, on marche encore une fois : la chanson est également une superbe ballade (et cette fois-ci sur une musique française originale) !
- 'Le monde est trop petit !' : et encore une belle ballade sur la solitude que l'on ressent après le départ de 'l'autre' !
- 'Je chante pour ceux qui ont le blues' : l'autre 'slow qui tue' de l'album, une des grandes chansons d'Eddy !
- 'Au bar du Lutetia (L'homme à la tête de chou s'en fout !)' : sur une musique de Michel Amsellem (Phil Barney, Patricia Kaas), Eddy rend un bel hommage au pianiste de bar que fut à ses débuts 'l'ami caouette' et ce sur un air de jazz cool joué au piano évidemment !
Extraite de l'album 'Jambalaya' de 2006 :
- 'Ma Nouvelle-Orléans' de Moine/Papadiamandis : avec Dr. John au piano, Eddy rend hommage à la ville dévastée par l'ouragan Katrina ; sympa dans l'intention, mais pas exceptionnelle quand même !
Plus un 5° CD d'enregistrements live qui reprennent en partie les titres ci-dessus + 'Be bop a lula', 'Manque de toi', 'Tell it like it is' avec les Neville Brothers, 'Que reste-t-il de nos amours ?' et un medley des 'Chaussettes Noires' !
Plus intéressant que tous les autres 'Best of' en un, deux ou trois volumes, ce quintuple 'Best of' mérite incontestablement l'achat !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 100% Schmoll !!!!, 15 février 2011
Par 
anton14 (Lower Normandy) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 100 Plus Belles Chansons : Eddy Mitchell (Coffret 5 CD) (CD)
Tout est dit / Eddy ou presque, selon l'expression régulièrement usitée, grâce à ce sympathique coffret retraçant la carrière d'un monstre sacré de la musique française. Schmoll, au contraire de son ami Johnny, n'a jamais eu besoin de surenchérir pour plaire aux plus grand nombre. Vous ne trouverez pas ici de solos de guitare appuyés, de batterie tapageuse, de basse ronflante ou de synthés grandiloquents mais ça, vous le savez déjà. Schmoll c'est la classe personnifiée, une certaine forme de rock piochant allègrement dans les riffs du maître Berry, des ballades country rock avec ou sans Charlie McCoy, des slows " définitifs " comme savaient en pondre les voyous du Rat Pack le tout saupoudré de cordes façon MGM. Des textes toujours inspirés où transpire encore et toujours une certaine désillusion envers l'espèce humaine et de ce qui aurait pu être dans un monde parfait. Une vision Hollywood grande époque par moment bien sûr mais n'est-ce pas là ce qui fait tout son charme également ? A l'heure où Mr.Mitchell nous la joue réellement Dernière Séance, ce coffret est vraiment un excellent étrier à son monde en cinémascope. Pour les Chaussettes Noires, il faut aller fureter du côté de l'intégrale 61/64 malheureusement indisponible pour l'instant...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 du grand Eddy !, 31 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 100 Plus Belles Chansons : Eddy Mitchell (Coffret 5 CD) (CD)
Parfait mais je suis fan depuis longtemps .. Le coffret est bien conçu et il y a plein de chansons peu connu
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Monsieur Eddy !, 31 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 100 Plus Belles Chansons : Eddy Mitchell (Coffret 5 CD) (CD)
Je ne regrette aucunement mon achat, j'écoute les CD à tour de rôle dans ma voiture et je m'éclate...
Foncez les yeux fermés, il y a bien le meilleur d'Eddy dans ce boîtier.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 french, 12 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 100 Plus Belles Chansons : Eddy Mitchell (Coffret 5 CD) (CD)
un peu redondant mais j'apprécie eddy : c'est la classe et c'est ma classe (ou presque)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Super, 6 septembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les 100 Plus Belles Chansons : Eddy Mitchell (Coffret 5 CD) (CD)
j'ai vraiment autre chose ç faire de plus important que d’écrire des commentaires à la noix de beurre de cajoux, hiboux, genoux, je n'y tiens plus
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit