Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'album de la transition, 13 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mean Streak (CD)
Les 4 américains de Y&T veulent battre le fer pendant qu'il est chaud : après les deux très bons "Eartshaker" (1981) et "Black Tiger" (1982), les revoilà avec ce "Mean Streak" (1983), un peu moins killer que les deux précédents. Alors que Earthshaker et Black Tiger avaient été deux véritables révélations, deux super albums de hard rock mélodique et péchu, on sent Dave Meniketti, lead singer et guitariste, et ses acolytes un peu moins inspirés et se demandant, surtout, quelle direction suivre : continuer un bon vieux hard rock couillu ("Mean Streak", "Straight through the heart") ou se diriger vers qqchose de plus commercial, plus susceptible d'être diffusé sur les radio FM américaines ("Sentimental fool", "Down & dirty") ? Il faut se rappeler que l'époque se prète à ces interrogations. Des wagons de groupes de hard se tournent alors vers le Hard-FM , eh oui, c'est le moment où apparaissent ces groupes permanentés et aux sourires béats vissés sur la gueule. Des groupes qui vendent des camions de disques.Eh bien, le groupe hésite un peu, tergiverse et ne sait plus trop quoi choisir. Du coup, je vous le donne en mille : ils font les deux ! ! Mais, et c'est tout l'intéret de ce disque, ils le font bien. Les compos tiennent carrément la route. Un morceau comme "Lonely side of Town" est, à ce titre, très représentatif : très mélodique, un solo de guitare en intro, une voix bien chaude, la limite de la FM se fait sentir, mais sans jamais être atteinte : ouf ! (vous avez compris que j'adore le Hard FM . . .). Cet album mérite donc de se retrouver chez vous. Mais c'est le dernier. Les prochains "In rock we trust", "Down for the count" et le très mauvais Live "Open Fire" (avec des morceaux studios ! ! en plus pas bons, pour le coup, juste pour les radios "American girls" . . .tout est dit) seront d'un calibre nettement inférieur. "Mean Streak" permettra par ailleurs au groupe d'assurer la première partie d'AC/DC à Paris, au Bourget, sur la tournée "For Those about To Rock". Et sur scène, Y&T restait un putain de bon groupe de hard !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MAGNIFIQUE, 14 novembre 2009
Par 
DUNCANIDAHO "DUNCANIDAHO" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mean Streak (CD)
Certainement le meilleur album de ce groupe mythique, apparu sur la scène californienne bien avant Van Halen (ils s'appelaient Yesterday and Today à l'époque) et qui n'a jamais eu, malgrè son immense talent, la reconnaissance qu'ils méritaient amplement.
Quand on se souvient de la médiocrité de la plupart des groupes de cette époque (1982/1985 l'explosion hard de la Bay Area qui fut l'équivalent ricains de la NWOBHM en Albion quelques années plus tôt) : Quiet Riot, Motley Crue et consort... on ne peut que regretter que YandT (prononcer Ouaille and Teee) n'ai eu qu'un succès d'estime.
Bref "Mean Streak" est sans doute leur meilleur album, plus pro et mieux produit (Chris Tsangarides (Thin Lizzy, Mama's Boys a pris les manettes), il est tout a fait representatif de ce hard chatoyant, tout velour et acier, qui fut la marque de fabrique de ce band.
Je ne choisirais aucun titre parmi d'autres, mon éminent collègue l'a fait mieux que je ne pourrais le faire... ils valent tous le déplacement.
Si vous avez succombé au charme d'YandT hautement recommandable "Black Tiger" qui le précède et "In rock we trust" qui le suit, les autres sont largement écoutables mais un ton en dessous tout de même.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Du très haut de gamme, 2 janvier 2012
Par 
Dany VH (Metz, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mean Streak (CD)
Ce "Mean Streak" de 1983 est celui que je préfère de cet excellent groupe de la cote ouest qu'est Y & T (pour Yesterday and today).
Nous avons ici un représentant de Hard FM énergique et mélodique (en guise de comparaison, on pourrait citer Quiet Riot, ou Kick axe qui sont de la même époque et de la même nationalité plutôt que Bon Jovi qui peut paraitre plus "propre").
Le groupe est mené par un guitariste hors pair, doublé d'un excellent vocaliste à la voix légèrement rapeuse: Dave Meniketti. Ce dernier pourrait briguer le titre de guitar hero, mais il se met au service de la musique et pas de son propre ego (ici pas de shred en abondance, le style n'est jamais démonstratif).
La composition du groupe est efficace, Dave est soutenu par une excellente équipe (Joey Alves en 2ème guitare, le regretté Phil Kennemore à la basse et le moins connu Leonard Haze derrière les futs).
La musique ne verse pas dans la sensiblerie, pas de mièvre mélodie, ni de slow soporifique, tout est basé sur l'énergie, le rythme et la sueur.
Quelques exemple de titres forts: "Mean Streak", "Midnight in Tokyo", ou bien "Down and dirty", mais on pourrait citer chaque titre de l'album tant la qualité est homogène.
Le producteur n'est pas un illustre inconnu, puisqu'il s'agit de Chris Tsangarides (Tyger of pan tang, Thin Lizzy par ex) qui est une valeur sûre du moment.
"Black Tiger" paru avant ce "Mean Streak" est un autre album à conseiller vivement.
Dave Meniketti a également sorti quelques très bons albums solo sous son propre nom ("Meniketti"), plus orienté blues hard rock, dans le genre de ce qu'a pu réaliser Gary Moore dans sa carrière post hard rock.
A noter que le groupe existe toujours (dernier très bon album en date: "Facemelter" en 2010), qu'il est passé récemment en France le 18 octobre et y a donné un super concert. 2011: excellente année pour les "REVIVAL".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Mean Streak
Mean Streak de Y&T (CD - 2008)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit