undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:20,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Dire que la musique de Bartók tient une place importante dans la carrière de Pierre Boulez relève du secret de Polichinelle ; d'ailleurs, si ce n'était pas le cas elle ne rejaillirait pas autant sur son oeuvre personnelle. Enregistrés en 2004 avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin, le Concerto pour violon n° 1 et le Concerto pour alto sont respectivement pour Gidon Kremer et Yuri Bashmet un motif largement convaincant pour que leur talent se libère. Le violon de Kremer entoure l'oeuvre de jeunesse du compositeur hongrois d'un drapé sonore soyeux. À la fois lyrique et pensif, le premier mouvement affiche de profondes divergences avec le second - le final - moins docile et plus grinçant. Attentif et attentionné, l'alto de Bashmet déroule, quant à lui, des sonorités rauques qui font merveille. Ces deux oeuvres se révélent indiscutablement comme l'intérêt majeur de ce disque. C'est tout récemment et avec l'Orchestre Symphonique de Londres, que le Concerto pour deux pianos, percussion et orchestre a été enregistré. Ici, la palette de saveurs est toute autre. D'une sapidité plus volatile, elles excitent suffisamment les papilles pour apprécier la coïncidence étroite qui existe, selon Bartók, entre le chromatisme et le rythme. Sans être exceptionnelles, les prises de son se maintiennent à un niveau très enviable. D'une bonne homogénéité, elles sont séduisantes car elles harmonisent totalement la substance musicale qu'elles transmettent. Les espaces et la spatialisation sont corrects, attribuant aux solistes et à chaque groupe d'instruments la place qui leur revient de droit. En définitive, beaucoup de satisfaction attend l'auditeur qui se penchera sur ce disque : un auditeur qui se sera affranchi au préalable des étapes initiatiques nécessaires pour profiter pleinement de cette musique.
0Commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus