undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles32
3,8 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:12,29 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 décembre 2011
Certes D Auteuil en fait beaucoup trop dans le rôle du flic alcolo et celà gâche un peu le début de l'histoire mais accoutumé à ce sentiment on se laisse porter par cette histoire sombre de tueur en série et à cette enquête policière qui porte la marque de O Marchal. Les acteurs y font trés bien leur travail,guidé par un scénario de grande qualité et ils sont les acteurs habituels des séries BRAQUO et autres.
Il en demeure que depuis que nous sommes abreuvés de polar US, O Marchal apporte beaucoup au cinéma policier français.
33 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 10 novembre 2014
Un chef d'oeuvre de noirceur, trempé dans le crime et la folie.
Un Blu-Ray incroyable de précision. Piqué chirurgical, grain ciné respecté et son dantesque. La HD fait exploser le talent du dernier grand réalisateur de polars en France, aux cotés de Jacques Audiard.
Olivier Marchal, ex flic devenu scénariste puis réalisateur, a simplement ressuscité le genre..
Aprés 36 Quai de Orfèvres, il s'aventure ici sur les berges du fantastique.
Les décors sombres et poisseux dressent la cathédrale de ce polar gothique sur laquelle la pluie ruisselle comme des larmes.
Les nuits abritent tous les démons et la lumière du jour aveugle.
Tout au long de cette descente en enfer, avec pour seuls guides un immense Daniel Auteuil (son dernier grand rôle?) et une Olivia Bonamy à fleur de peau, la terreur gangrène le récit grâce aux apparitions terrifiantes d'un monstrueux Philippe Nahon.
MR 73, est le récit transfiguré et sublimé par une vraie vision de cinéaste d'un sordide fait-divers auquel Marchal fut confronté dans ses années de jeune inspecteur (voir l'interview sur le blog Les chroniques ciné de Francisco)
Un spectacle, violent et désespéré à la photographie somptueuse (fidèle Denis Rouden).
Aussi fascinant qu'éprouvant.
Du grand cinéma de genre.
Après un 36 Quai des Orfèvres vigoureusement emballé mais encore dans les clous, Marchal lâche les chiens.
Ici, il descend au coeur des ténèbres, exorcise ses démons.
Le résultat à l'écran est totalement fascinant.
Une forme de Réalisme poétique sous cocaïne.

Blog Les chroniques ciné de Francisco
22 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2012
découvrir que tout n'est pas rose dans la police, que des policiers souffrent de dépressions et qu'ils ne sont pas que quelques individus isolés, peut déranger, et meme dérange, les trois quarts des gens. Ce film sombre que j'ai découvert à la suite de 36quai des orfèvres , met en avant les douleurs psychologiques vécues dans ce métier de moins en moins souvent respecter. Le talent d'Auteuil offre encore une vision plus assombrie. Son talent vient parfaire cette oeuvre cinématographique. Un excellent film qui va en déranger plus d'un!!
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce qui est agréable chez Olivier Marchal, c'est qu'il met son expérience à la PJ au service d'un cinéma qu'il tente de situer entre thriller américain moderne et polar à la Melville. A ce titre, j'avais personnellement trouvé 36 quai des orfèvres très réussi.

Le problème ici est qu'il y a un peu trop de tout : trop de désespoir chez Daniel Auteuil, trop de gravité dans les dialogues, trop d'exposition dans l'éclairage et surtout trop d'atmosphère glauque à mon goût. Le premier résultat d'autopsie du film est révélateur : "De quoi est-elle décédée ? Elle a été battue à mort et étranglée." Finalement, le seul domaine où il y a un "pas assez" est celui de la complexité des intrigues.

Déçu donc par un film qui, malgré le soin dont il a manifestement fait l'objet, manque de nuance.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 août 2009
Une fois de plus, Olivier MARCHAL nous entraîne dans des vérités dérangéantes, en mettant en scène un personnage que l'on peut qualifier d'anti-héros, sur fond de guerre des polices, un sujet cher à l'ensemble de ses films.

Comme pour 36 quai des orfèvres, ce film s'inscrit majestueusement dans cette série de polars noirs, joué avec briot par un Daniel AUTEUIL bluffant de réalisme.

A voir et à revoir pour les inconditionnels des films d'Olivier MARCHAL.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2013
On ne sort pas de ce film indemne. Marchal livre son oeuvre la plus intime, la plus bouleversante, selon ses propres dires. Auteuil est égal à lui-même, magistral, de bout en bout. Un film important dans le cinéma contemporain français, rare, et infaisable à l'avenir, probablement. Les cinéphiles apprécieront, les autres passeront leur chemin.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2014
Bon, la déprime des schmits, je m'en tape un peu. Z'ont pas l'air trop malheureux, quand je les vois glander dans leur bagnole banalisée, à flasher les terroristes de la route a 60 à l'heure, au lieu de 50. Bref, ce film est d'une noirceur absolu, Auteuil est bien, j'ai passé un bon moment de cinéma, c'est déjà pas mal...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2015
Quel film sombre ! un bon polar comme je les aime.1 Daniel Auteuil trés crédible en flic alcoolique. On voit qu'Olivier Marchal a mis du vécu dans son film. Je préfére quand même plus "36, Quai des Orfévres".
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2014
toujours aussi poignants, les films d'Olivier M.... J'aime beaucoup car basés sur des faits réels dont on ne parle pas forcément aux actualités.....les acteurs sont aussi persuasifs et professionnels.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2015
Excellent service merci. Packaged with care and posted swiftly. The film is beautifully constructed and typical of that style of French thrillers that we English art house film fans relish
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)