undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

19
3,2 sur 5 étoiles
Mother of tears - la troisieme mere [Blu-ray] [Blu-ray]
Format: Blu-rayModifier
Prix:19,82 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
3eme Opus de la trilogie des 3 mères du grand dario argento, mother of tears vient après 2 chef d'oeuvres (suspiria et inferno) qui allaient constamment vers l'onirisme. Cet opus sans arriver à ses sommets, on trouve un savoir faire sans conteste, un scénario malin (surtout si on le met en rapport avec ceux des 2 autres), quelques effets réussis et surtout une ambiance 70's, artisanale avec les limites formelles que cela implique. Un bon moment et le meilleur film d'argento depuis longtemps.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
100 PREMIERS RÉVISEURSle 30 avril 2014
"La Troisième Mère (La terza madre)", film italo-américain de "Dario Argento" de 2007 avec sa fifille Asia dans le Rôle-Titre, clôt la Trilogie des "Trois Mères", après "Suspiria" (1977) et "Inferno" (1980), soit près de trente ans après les premier Opus. Dés le début, époque oblige, le ton est donné: loin des scènes gothiques aux couleurs crues rouge et bleu qui donnaient un charme et une ambiance particulières aux deux premiers, ce film se veut résolument moderne et commence d'ailleurs par une scène gore très saisissante où une femme, qui a versé une goutte de sang sur l'urne emprisonnant la "Mère des Larmes" (classique) se fait étriper et étrangler avec ses propres intestins par trois démons dans une avalanche d'hémoglobine. "Dario Argento" s'est mis au gout du public des années 2000 avec un film d'horreur vraiment très gore mâtiné de scènes érotiques assez hard, sanglantes et parfois d'un goût douteux. Comme "Suspiria" et "Inferno" avaient donné l'identité des trois sorcières (Mater Suspiriorum "la Mère des Soupirs", Mater Lacrimarum "la Mère des Larmes" et Mater Tenebrarum "la Mère des Ténèbres" résidant respectivement à Fribourg (Suspiria), Rome et New York (Inferno) et que seule restait la "Mère des Larmes", l'action ne pouvait se passer qu'à Rome.
"Suspiria" révélait l'existence de sorcières et des portes de l'Enfer, "Inferno" les identifiait comme étant les incarnations de la Mort (d'ailleurs "Inferno" avait beaucoup de points communs par son traitement avec "Suspiria": même début et même fin). Les seules références de "La Troisième Mère" aux deux autres, à part le nom des "Trois Mères", que l'on peut faire à faire à ce troisième volet sont la comparaison des sorcières aux "Parques" et aux "trois Grâces" de la "mythologie antique" et le but final de l'héroïne de détruire la maison de Rome construite par l'architecte alchimiste "Vareli". Il est donc inutile d'essayer de trouver beaucoup de points communs avec les deux autres. Cette ""Troisième Mère" est un film indépendant et doit être commenter comme tel.
L'histoire, où pour la première fois la religion et l'existence de sorcières blanches sont évoquées, raconte donc la libération de la 3ème sorcière qui déclenche l'Enfer sur Terre en provocant des réactions criminelles chez les humains (en fait, tout ce qui existait déjà avant sa résurrection: Mères tuant leurs bébés, jeunes cassant des voitures, personnes se bastonnant sans raisons, femmes violées, policiers abattus, rapt d'enfants, etc...). Mais "Sarah", contrairement aux personnages précédents confrontés aux sorcières, n'est pas dénuée de pouvoirs: elle est la fille d'une sorcière blanche qui aurait combattu la "Mère des Soupirs" et aurait perdu, l'affaiblissant assez pour qu'une jeune fille ordinaire ("Suzy Banner/Jessica Harper" dans "Suspiria") puisse la tuer. Elle va devoir s'enfuir seule, poursuivie par les sbires monstrueux de la "Mère des Larmes" qui massacrent d'une manière atroce tous ses potentiels alliés, et la police qui la croit liée au premier meurtre, pour essayer de retrouver la maison de Rome, source des pouvoirs de son ennemie.
Si ce film fut un échec commercial, je pense que c'est surtout à cause des œuvres antérieures de "Dario Argento", car le scénario (malgré les inévitables clichés empruntés aux films de ce genre) est assez classique mais bien construit, le suspense est au rendez-vous et la réalisation honnête.
Certaines scènes scabreuses n'étaient sans doute pas indispensables à l'intrigue et auraient pu être évitées, mais il restait à "Dario Argento" une demeure à détruire pour que le Monde redevienne comme avant, c'est à dire aussi laid... Ce film est loin d'être un chef-d'œuvre, c'est certain... Mais dans le genre, j'ai vu largement bien pire.

En version anglaise 5.1 sous-titrée français et version française 5.1
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 février 2011
bon sang , pourquoi argento n'a pas , au moins , suivi la "charte" graphique des deux premier opus , qui donnait un ton tellement particulier a ces deux chefs d'oeuvres.peut etre aurais-ce servi de "cache misere" a ce film tout droit sorti de 80's(avec ses sorcieres top modele a poil!!!etc..).
d'autant plus dommage , que les fans d'argento, dont je suis , attendait ce film depuis 20 ans(d'ou les 2 etoiles)......
dommage....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 14 février 2014
Mon but n'est pas de descendre ce film, je crois savoir que les critiques ont été déjà suffisamment sévères. Mais impossible de donner un avis honnête sans passer par la case "déception". Brièvement, de mon point de vue, c'est typiquement le genre de film qui n'offre que pas ou peu d'intérêt parce que je trouve le parti-pris trop pornographique (mais c'est sûr qu'un bon gros coït a au moins le mérite d'établir sans ambiguïté les relations entre les personnages) : tout est dévoilé, qu'il s'agisse de l'histoire, des scènes grotesquement gore, des corps des interprètes, des diverses frasques sexuelles (d'ailleurs stéréotypées et étonnamment fadasses), notamment celles orchestrées par la 3ème Mère dont le charisme est douteusement rehaussé de seins en plastique. On notera bien un plan séquence, des indices visuels cabalistiques plus ou moins grossiers parsemés à travers tout le métrage, ou encore quelques cadrages qui rappellent vaguement le Dario de la grande époque. Mais bon, vu la pauvreté de l'ensemble, pas de quoi fouetter un chat et surtout rien de comparable aux délires Suspiria/Inferno.

Ceci dit, et si l'on excepte la flamboyance de ces 2 opus sacrifiée pour un tout numérique aussi anodin qu'impersonnel, le minimum du cahier des charges est probablement rempli : références aux 2 films précédents et cabrioles scénaristiques pour tenter de légitimer un 3ème film, une histoire qui se laisse suivre sans trop d'ennui, des acteurs passables, une conclusion abrupte à la Argento...

Autre qualité que je pourrais lui trouver : Argento se renouvelle. Qu'on aime ou qu'on n'aime pas, on ne pourra pas nier qu'il va de l'avant et fait avancer son cinéma dans le sens de la production actuelle. Après, chacun est libre d'apprécier ou pas cette direction. Mais si vous êtes comme moi et que vous préférez sa période années 70/début 80, vraiment inutile d'acheter ce DVD. A voir à la téloche ou à se faire prêter par un ami si vous êtes curieux de la suite d'Inferno, mais ce n'est pas non plus une obligation.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 octobre 2012
Il est bon ton de cracher sur les derniers films de dario argento qui a depasse les 70 ans et dont son dernier en date Dracula 3D est massacre par la critique alors qu il n est pas encore sorti!

Pour la troisieme mere on est en dessous de suspiria et inferno mais ca demeure un bon film avec une ambiance macabre et avec sa fille Asia.

A ma connaissance la France est le seul pays au monde a proposer une version blu-ray et avec des bonus par contre pas de version italienne dommage.

J espere en blu-ray aussi le syndrome de Stendhal deja sorti aux USA mais sans ni VF ni ST-F qui fait parti des films sous-estimes du realisateur et qui est vraiment excellent
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Le meilleur Argento de ces dernières années , certes en dessous de "Suspiria" et de "Inferno" mais le scénario et la mise en scène tiennent la route . Asia Argento est crédible et quel plaisir de retrouver Daria Nicolodi en fantôme et Udo Kier très inquiétant . Dario y rajoute un érotisme assez surprenant et se laisse aller dans les apparitions de la mère des larmes on ne peut plus hystérique et gothique. Le rythme du film est vrombissant et la photo on ne peut plus soigné . Option spéciale à la musique de toute beauté .Du très bon Argento .A noter que le Bluray en son et image fait office de demo. L'image est superbe de piqué. Un très bon film qui encore un fois attira la foudre des critiques rances remettant le couvert contre Dario. Pardonnons les , ils ne savent plus ce qu'ils font.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 23 mai 2014
3 étoiles pour la 1ère scène. La suite du film ne peut que décevoir.
Le problème n'est pas tant la supposée trahison du style des 2 premiers films, car, après tout, pourquoi la Mère Des Larmes, désormais millénaire et omnipotente, ne voudrait-elle pas se transformer en jeune vamp siliconée? L'idée est plutôt sympathique. Le problème est que l'intrigue, jusqu'au final, est bâclée. D'autant plus dommage donc que la scène inaugurale est un modèle de sauvagerie. "Le Syndrome de Stendhal" reste donc pour moi le dernier grand Argento en date.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 19 août 2015
Il est absolument consternant de voir à quel point un cinéaste talentueux comme Dario Argento, qui a signé des oeuvres remarquables comme Suspiria ou encore Phenomena, en soit réduit à réaliser des mauvais films de série Z. Ici, "Mother of tears" est d'une nullité complète. Le scénario est sans queue ni tête, pleins d'erreurs, les scènes gore grotesques, les acteurs très mauvais. Ce n'est même pas un film effrayant, qui ne contient ni suspense, ni mystère. Rien ne sauve ce film qui conclut de manière lamentable la trilogie des trois mères d'Argento.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
À voir pour les bons SFX et pour la conclusion de l'histoire commencée via Suspiria et Inferno.
Asia Argento partage quelques scènes avec sa mère (dans le film et à l'écran).
Ça se laisse voir mais ce n'est pas le meilleur scénar d'Argento.
Je suis déçu aussi de ne pas retrouver la folie graphique (couleurs et musique) des deux autres films précités.
Argento, c'était mieux avant.
FF
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 octobre 2012
J'ai adoré ce film dans lequel Argento fait montre de sa puissance créatrice et artistique intacte. Il est de bon ton de cracher sur ce film et de le mettre plus bas que terre, et pourtant quelle claque ! une violence gore et crue qui vous scotche au siège, une intrigue passionnante (fin de la trilogie des sorcières), une ambiance de fin du monde, des références artistiques aux grand peintres et à l'architecture..
Un must, que je conseille à tous les vrais fans d'Argento. NE vous laissez pas tromper par les critiques condescendantes ou méprisantes, Dario is back !!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Stendhal Syndrome [Blu-ray]
Stendhal Syndrome [Blu-ray] de Asia Argento (Blu-ray - 2008)
EUR 18,88

Suspiria [Blu-ray] [Import italien]
Suspiria [Blu-ray] [Import italien] de Jessica Harper (Blu-ray - 2009)
EUR 10,79

Le sang des innocents
Le sang des innocents de Chiara Caselli (DVD - 2009)
EUR 3,50