Commentaires en ligne


38 évaluations
5 étoiles:
 (29)
4 étoiles:
 (6)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


33 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "La Horde sauvage", un classique du Cinéma et une référence du Blu-Ray.
NB: Amazon met souvent sur la même page "Produit" des commentaires de Films en mêlant les éditions DVD et Blu-Ray sans tenir compte des différences de contenu et de support de ces différentes éditions. Difficile de comprendre les raisons de ce mélange... Ce commentaire porte sur cette édition: La Horde sauvage [Blu-ray]...
Publié le 22 septembre 2009 par lepetitalex

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Des qualités...et des défauts
Je viens de revoir ce film dans sa version "directors cut" et je dois dire que j'en ressort avec un avis mitigé. A l'instar de la "Croix de fer" autre film du très réputé de Sam Peckinpah que je n'avais pas également vu depuis très longtemps il y chez ce cinéaste du très bon et du nettement moins bon au sein d'un...
Publié il y a 16 mois par M Charles


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

33 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "La Horde sauvage", un classique du Cinéma et une référence du Blu-Ray., 22 septembre 2009
Par 
lepetitalex "lepetitalex" - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Horde sauvage [Director's Cut] (Blu-ray)
NB: Amazon met souvent sur la même page "Produit" des commentaires de Films en mêlant les éditions DVD et Blu-Ray sans tenir compte des différences de contenu et de support de ces différentes éditions. Difficile de comprendre les raisons de ce mélange... Ce commentaire porte sur cette édition: La Horde sauvage [Blu-ray].

Les titres de Fond de catalogue, aussi réputés soient-ils, ne sont pas souvent bien traités par les Editeurs. Ce Blu-Ray du classique de Sam Peckinpah qu'est "La Horde Sauvage" est de ceux qui font exception à la règle. La qualité d'image est bluffante, nous permettant de voir le Film comme jamais auparavant. L'Editeur a fait un travail impressionnant et la précédente Edition DVD, déjà excellente, est nettement supplantée.

Le film bénéficie d'un transfert en VC-1 1080P, le Master est exempt de tout défaut. La Définition est parfaite avec un excellent piqué, la gestion des contrastes est impeccable, la palette colorimétrique délivre des couleurs très riches, les teintes présentent des nuances subtiles, et le niveau de détail est surprenant. "La horde sauvage" tire parfaitement partie des possibilités offertes par le Blu-Ray en terme de traitement et d'encodage de l'image et se présente comme une référence de ce support.

La Piste Audio Anglaise est en Dolby Digital 5.1, la Piste Audio Française est en 2.0.

L'interactivité est en Version Originale Sous-Titrée, à l'exception du commentaire Audio.

- Commentaire audio de Paul Seydor, Garner Simmons et David Weddle. (Non Sous-Titré, comme c'est l'habitude chez l'Editeur.)

- "L'ouest de Sam Peckinpah :la loi selon un renégat d'Hollywood." (82 mn 40 s)

- "Scènes coupées."

- "La Horde sauvage : Montage photo." (33 mn 20s)

- "Extrait de Une simple histoire d'aventure." (23 mn 50s)

- Bandes-Annonces de Films de Sam Peckinpah.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 l'exceptionnel !, 24 mai 2008
Par 
steka "STL" - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Horde sauvage [Édition Collector] (DVD)
voilà ce qui est sans doute un des plus grand films de l'histoire du cinéma et ce bien au-delà de la catégorie "western".
chaque plan de chaque visage est un hymne à la vie et à l'humanité; ceux qui ne verront dans ce film que la violence et la brutalité auront loupé quelque chose d'essentielle dans leur compréhension de la réalité. Cette reédition française est donc l'occasion de devenir plus intelligent ce qui n'est pas si aisé par les temps qui courent!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Et s'il n'en restait qu'un ce serait celui-là, 31 août 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Horde sauvage [Édition Collector] (DVD)
Rappelons tout d'abord l'histoire: Au début du 20ème siècle, Pike Bishop et sa bande attaquent un bureau des chemins de fer, tombent dans un traquenard organisé par la Compagnie du Train. Le piège tourne au massacre et tout le reste du film est la longue fuite de Pike et des survivants de sa bande, sur fond de révolution mexicaine.

La horde sauvage est sans aucun doute mon film préféré. J'aime particulièrement Melville mais je ne peux qu'être atterré de ce qu'il écrivit à la sortie du film: "Nous traversons en ce moment une période de folie dévastatrice en ce qui concerne une des formes les plus belles du cinéma. Le spaghetti a tué le western." et je passe sur les propos désobligeants qu'il réservait à William Holden et à Sam Peckinpah. Melville ne fut pas le seul à éreinter ce chef d'oeuvre (il fut suivi ou précédé par une grande partie de la presse américaine, par Tavernier et beaucoup d'autres). Il commet là néanmoins un énorme contresens. La horde sauvage n'a rien d'un western spaghetti; c'est au contraire un prodigieux hommage au cinéma du dernier Ford, une vision désenchantée de la conquête de l'Ouest, du temps qui passe et qui emporte hommes, sociétés et valeurs, un chant, funèbre certes, mais un chant tout de même pour célébrer encore une fois la grandeur du western classique.

Et puis, il y a toute la profondeur de la comédie humaine, le courage et la ladrerie, le refus de tout manichéisme; même les pires en apparence des personnages de ce film ont leurs instants de fragilité; tout est parfait dans cette oeuvre; la narration y est d'une cohérence et d'une densité exceptionnelles; la photographie y est d'une constante et rare beauté. Les acteurs sont au sommet et William Holden est sublime de fatigue désabusée et n'a rien de "cette outre à vin et à alcool, avec les yeux abîmés" que décrit, dans une phrase aussi bête que réductrice, Jean-Pierre Melville.

A l'époque, la critique n'a voulu voir dans "la horde" qu'une orgie de sang et de violence; aujourd'hui, ce film a enfin pris sa place dans le panthéon des grands classiques du cinéma et c'est tant mieux!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un des plus beaux films jamais faits., 15 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Horde sauvage [Édition Collector] (DVD)
Depuis le générique annonciateur, très original, jusque longtemps après la dernière image, quelque chose de parfait, fait revenir à l'esprit un passage, une phrase, un détail, pour avoir laissé sans réponse. Rien n'est grandiloquant. Qu'on ait vu l'action (des crimes réparateurs), le fantasme, le récit du passé, passer l'amour, un plan se heurter... tout passe par un détail. On rigole pas mal aussi. On s'angoisse. Le détail est très bassement matériel, et ajoute crédit à une incroyable profondeur. On dirait que la partie supérieure du ciel est coupée tout le long du film : ainsi, les traîtres se tiennent dans les toits de la banque, dès le début, mais dans le ciel à ras de terre, les anges ne sont plus des anges depuis longtemps. Les acteurs sont beaux comme jamais dans leur rôle. Pike a une petite longueur d'avance. Il est patient. Jusqu'à la fin, alors il traîne un peu la jambe comme la justice, et il précède... sans dominer. Les personnages, quand ils meurent, sont vifs et l'ont été comme ils pouvaient. Ils s'ennuyaient et la mort les rattrappait, au Texas. La bande son et le décor sont mexicains. Le film indique ce qui rate dans une révolution et pourquoi... mais le doigt est subtil dans le motif et prompt pour appuyer sur la gachette.
Dans ce western détourné, on a volé quelque chose qu'on est parti reprendre et les voleurs ne sont pas les voleurs. Aux portes du récit qui s'achève, on est tenté. On entre trop vieux et sur un grand cheval, dans un désert, annonce rétrospective de l'avenir. En riant. A moins de rester dernier, adossé au mur de la Cité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la fin d'une époque où notre imaginaire ennoblissait les héros venus de l'ouest, 9 avril 2011
Par 
marialicia "stella di crena" (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Horde sauvage [Édition Collector] (DVD)
C'est dans un contexte mondial de violence médiatisée, à la fin des années 60, en 1969 que sam Pechimpah signe ce film d'une violence inouïe. Le contexte cinématographique de ces années là est marqué par la violence : Bonnie and Clyde 1967, Stanley Kubrick Collection : Orange mécanique ,1971, Délivrance, 1972, marqué par le refus des autorités religieuses politiques. Ce film est une attaque farouche contre la barbarie des hommes, dans une période où la guerre du Vietnam fait rage, où le monde la vit en direct...Dans une période où en France 1968 avait été l'année de la violence...

Dès le générique, le spectateur est confronté à ce monde de mort, de haine, de jouissance de la souffrance d'autrui...des enfants torturent des petites bêtes, des scorpions proposés vivants à des fourmis rouges, martyrs et tortionnaires ont le même sort, scorpions et fourmis brulés à la fin du jeu horrible des enfants. Ce générique annonciateur du climat du film présente également les personnages et acteurs en arrêts sur images solarisées noires et blanches. Noir et Blanc sont ces HOMMES...D'immenses acteurs William Holden, Ernest Borgnine, Warren Oates, Jaime Sanchez, de la Horde et en face Robert Ryan... Pour ne citer que les plus grands.

Pas de romantisme de la violence, de la vengeance mais ici une dénonciation terrible des excès dont l'homme est capable, de la jouissance du mal...Mais au beau milieu de l'horreur du mal, des poursuites, des poursuites, des affrontements, quelques lueurs de la beauté de l'âme, de la solidarité, du sacrifice pour une cause perdue...

Des images choquantes, bien entendu, des orgies, du sang, des femmes qui ne sont que des traînées, des vendues, des enfants semblables aux adultes qui tuent...Mais aussi une image, parfaite, inoubliable, reprise maintes fois dans les westerns...pour cette image vous aimerez ce film : les quatre hommes côte à côte, filmés au ralenti, au téléobjectif, s'avançant l'arme au poing vers l'affrontement final..affrontement dont ils bravent l'issue.
Sont-ils bons ? sont-ils méchants ?
Et les poursuivants, sont-ils des hommes dignes ?
La Horde qui se réduit à la fin à quatre figures visibles, grandioses, est aussi une image qui a marqué notre imaginaire du western et qui fut reprise dans un western spaghetti, Mon nom est Personne, cette image déformée amplifiée est associée à l'inoubliable musique du film de Sam Pechimpah

film indispensable à un cinéphile amateur de westerns.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


23 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef d'oeuvre ressuscité, 7 février 2009
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Horde sauvage [Director's Cut] (Blu-ray)
Ce chef-d'oeuvre de Sam Peckinpah (ici au sommet de son art) a enfin le support qu'il mérite. Le blu-ray restitue à merveille la superbe photographie de Lucien Ballard et l'envoutante musique de Ferry Fielding.
Cette histoire d'amitié virile sur fond de révolution mexicaine magnifiquement interprétée par des acteurs prestigieux, pour certains au crépuscule de leur carrière, comme pour donner encore plus de véracité au récit, tout comme les scènes d'action violente au fameux ralenti dont Peckinpah s'est fait une spécialité poussant le réalisme à son paroxysme.
Un grand film qui n'a pas pris une ride et dont on ne se lasse pas ici dans sa version de référence.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


21 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La fin d'un monde, 28 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Horde sauvage [Édition Simple] (DVD)
Rappelons tout d'abord l'histoire: Au début du 20ème siècle, Pike Bishop et sa bande attaquent un bureau des chemins de fer, tombent dans un traquenard organisé par la Compagnie du Train. Le piège tourne au massacre et tout le reste du film est la longue fuite de Pike et des survivants de sa bande, sur fond de révolution mexicaine.

La horde sauvage est sans aucun doute mon film préféré. J'aime particulièrement Melville mais je ne peux qu'être atterré de ce qu'il écrivit à la sortie du film: "Nous traversons en ce moment une période de folie dévastatrice en ce qui concerne une des formes les plus belles du cinéma. Le spaghetti a tué le western." et je passe sur les propos désobligeants qu'il réservait à William Holden et à Sam Peckinpah. Melville ne fut pas le seul à éreinter ce chef d'oeuvre (il fut suivi ou précédé par une grande partie de la presse américaine, par Tavernier et beaucoup d'autres). Il commet là néanmoins un énorme contresens. La horde sauvage n'a rien d'un western spaghetti; c'est au contraire un prodigieux hommage au cinéma du dernier Ford, une vision désenchantée de la conquête de l'Ouest, du temps qui passe et qui emporte hommes, sociétés et valeurs, un chant, funèbre certes, mais un chant tout de même pour célébrer encore une fois la grandeur du western classique.

Et puis, il y a toute la profondeur de la comédie humaine, le courage et la ladrerie, le refus de tout manichéisme; même les pires en apparence des personnages de ce film ont leurs instants de fragilité; tout est parfait dans cette oeuvre; la narration y est d'une cohérence et d'une densité exceptionnelles; la photographie y est d'une constante et rare beauté. Les acteurs sont au sommet et William Holden est sublime de fatigue désabusée et n'a rien de "cette outre à vin et à alcool, avec les yeux abîmés" que décrit, dans une phrase aussi bête que réductrice, Jean-Pierre Melville.

A l'époque, la critique n'a voulu voir dans "la horde" qu'une orgie de sang et de violence; aujourd'hui, ce film a enfin pris sa place dans le panthéon des grands classiques du cinéma et c'est tant mieux!

Un DVD un peu indigent. Dommage...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 l'exceptionnel, 26 mai 2008
Par 
steka "STL" - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Horde sauvage [Édition Simple] (DVD)
La horde sauvage est une oeuvre philosophique, un poème lyrique, un chant désespéré et pourtant émerveillé à la gloire de l'humain.
L'espoir d'un devenir autre hante le film à travers la figure invisible mais toujours présente du révolutionnaire Pancho Villa.
Mais en attendant, tout n'est que violence, rapport de force, incommunicabilité, frustration, et s'il n'est pas possible de donner du sens à sa vie, il ne reste que la possibilité d'en donner à sa mort.
C'est ce message, cet avertissement que donne Sam Peckinpah à ceux qui restent capables de l'entendre. Beaucoup plus qu'un film, l'expression d'une expérience humaine véritable, d'une révolte authentique face aux logiques de séparation d'une société (im)pitoyable!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Que la VIE-olence est belle...., 25 décembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Horde sauvage [Édition Collector] (DVD)
Oeuvre lyrique, chant, acte de grâce, ce film est tout cela.Le final est le plus beau des hymnes : mort ,destruction, exigence morale , amitié, absolu.On pense à Peguy, à Nietzsche. On est chez nous.Merci sam !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tonnerre de Brest !, 2 janvier 2009
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Horde sauvage [Édition Simple] (DVD)
1913. San Rafae, une petite ville du Texas, Pike Bishop et ses complices attaquent le bureau de la gare pour s'emparer des fonds qui s'y trouvaient. Dès qu'ils sortent du bâtiment, ils sont pris sous le feu de Deke Thornton et de ses hommes ainsi que des employés de la Compahnie des chemins de fer. Un véritable massacre s'ensuit. Bishop réussit à fuir vers le Mexique avec les siens. Il retrouve son ami Sykes, un vieux pistolero. Le gang découvre alors que le contenu des sacs qu'ils ont dérobés n'a aucune valeur.

La suite est tout aussi poignante. Ces aventuriers vont accepter de s'emparer d'un chargement d'armes pour le compte de Mapache, un officier dictateur.

Le spectacle grandiose, fébrile, tonitruant, marque de fabrique de Sam Peckinpah, est au rendez-vous de ce très grand film. La scène finale est exceptionnelle.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La Horde sauvage [Director's Cut]
La Horde sauvage [Director's Cut] de Sam Peckinpah (Blu-ray - 2008)
EUR 6,50
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit