Commentaires en ligne 


73 évaluations
5 étoiles:
 (60)
4 étoiles:
 (7)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


127 internautes sur 134 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le déclin de l'empire américain
The Wire n'est pas vraiment une série. C'est plutôt une longue histoire d'une soixantaine d'heures qui forme un tout cohérent et réfléchi, comme un gros roman racontant la vie de ses personnages sur plusieurs années. Tout a été écrit à l'avance, il ne s'agit donc pas, comme d'innombrables séries, d'une...
Publié le 7 octobre 2009 par Robert Redford

versus
26 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 très mécontent !
C'est un scandale. Cette série est géniale, mais la qualité de ce set de DVD est déplorable.
Au niveau image, c'est presque pire que si c'était une VHS utilisée 200 fois. Et les sous-titre sont mal affichés, donc pas très lisibles.
C'est pénible d'acheter des DVD et d'avoir un joli package avec un...
Publié le 23 décembre 2011 par Naturalee


‹ Précédent | 1 28 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

127 internautes sur 134 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le déclin de l'empire américain, 7 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wire - The Complete Series 1-5 [Import anglais] (DVD)
The Wire n'est pas vraiment une série. C'est plutôt une longue histoire d'une soixantaine d'heures qui forme un tout cohérent et réfléchi, comme un gros roman racontant la vie de ses personnages sur plusieurs années. Tout a été écrit à l'avance, il ne s'agit donc pas, comme d'innombrables séries, d'une licence qu'on étire jusqu'à l'épuisement des spectateurs (l'épuisement de l'inspiration ayant lieu vers la 3ème saison en général).

L'histoire de la première saison nous montre le travail, difficile, des policiers face aux gangs de rue. Travail difficile de base, et rendu plus difficile encore par des patrons qui veulent gonfler des statistiques afin d'afficher de bons résultats. Cette course aux statistiques est d'ailleurs présente dans toutes les saisons, dans tous les domaines. C'est la même qui sévit dans les entreprises (les comptables jouent avec les chiffres pour que le patron montre de "bons" résultats aux actionnaires, on joue également avec les chiffres du chômage en créant des emplois qui n'en sont pas vraiment, etc.). Tout est conditionné par le profit.

Au bout de cinq saisons, en étant passé par les syndicats, la politique, l'école et le journalisme, c'est un état des lieux alarmant auquel nous venons d'assister. Pourtant, les solutions, quoique imparfaites, sont là. On les ignore, à cause du politiquement correct, par aveuglement ou fainéantise, à cause de gé-guerre entre services, parce qu'on s'en fiche, ou tout simplement parce qu'il faudrait pactiser avec le (les ?) diable. Ou peut-être est-il déjà trop tard, que ce système touche à sa fin, comme à chaque fois que les pauvres sont devenus encore plus pauvres, et que les riches sont devenus plus gourmands. Pourtant, quelques rebelles, ici et là, ne se découragent pas et s'opposent au système, qui cherche à les broyer.

C'est avec un véritable souci de réalisme et d'authenticité que cette série a été écrite par un journaliste et un ex-policier. Ils savent de quoi ils parlent, et n'en rajoutent jamais, jugent encore moins. Parfois, au scénario, on retrouve Dennis Lehane, ou encore Pelecanos. Les amateurs de romans policiers apprécieront. C'est une série qui sonne vraie, jusqu'à ce canapé orange, dans la première saison, que les réalisateurs devaient rendre en fin de journée à de véritables dealers. Des centaines d'anecdotes jalonnent les 5 saisons. Il faut louer aussi la formidable direction d'acteurs. Pas un ne sonne faux, et pourtant il n'y a que des inconnus.

Certes, il faut un peu s'accrocher au début. C'est lent, très lent. Mais bientôt on souhaite que ce soit encore plus lent. L'enquête n'avance pas vite, mais la description de ce monde, notre monde, est captivante. L'intrigue devient rapidement secondaire. Il y a énormément de personnages, et des nouveaux apparaissent à chaque saison. Si on s'y perd un peu au début, rapidement on trouve ses marques, d'autant que les réalisateurs savent les souligner rapidement.

S'il fallait rajouter quelque chose pour convaincre ; il y a les génériques, du blues rocailleux qui sent la rue et annonce la couleur. Et aussi les derniers épisodes de chaque saison où, sur une chanson, la conclusion défile en images.

S'il fallait ajouter un bémol ; on devient vite accro.

À voir impérativement en version originale. Le doublage est véritablement faiblard.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


66 internautes sur 72 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Univers gris foncé, 4 octobre 2009
Par 
Ouhman (Paris 18) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wire - The Complete Series 1-5 [Import anglais] (DVD)
Diffusée aux Etats-Unis par HBO entre 2002 et 2008, The Wire ("le câble") se situe à Baltimore et raconte de façon croisée le quotidien de ses habitants. Bien que le centre de l'action demeure la lutte contre le trafic de drogue, chaque saison traite en parallèle d'un aspect différent de la cité, comme les ports, la politique, l'éducation... Cette ambition d'étude sociale fait de The Wire une série policière à part, plus réaliste et nuancée que ses consoeurs.

Pourquoi risquez-vous de ne pas aimer ?

_ La multiplicité des personnages et des intrigues : tellement de protagonistes se croisent qu'il faut du temps et de la concentration pour cibler le rôle de chacun, d'autant que, certainement par volonté de réalisme, les personnages s'arrêtent rarement pour faire le point sur la situation.
_ La lenteur du rythme : beaucoup de plans n'existent que pour nous faire saisir l'atmosphère d'un lieu ou d'un groupe humain, diluant par conséquent l'intrigue principale.
_ les personnalités nuancées : sur l'échelle du vice et de la vertu, non seulement les gens se situent rarement à une extrémité mais, en plus, ils bougent. En conséquence, aucun des personnages de la série n'est complètement irréprochable ou condamnable.

Si aucun de ces points ne vous démotive, alors il n'y a pas à hésiter. The Wire est une des meilleures séries que je connaisse, même si, bizarrement, je ne me suis pas attaché tant que cela aux personnages. A croire que l'aspect documentaire freine l'investissement affectif.

Un point fort de la série est sa cohérence, à travers les trois niveaux de lecture qu'on peut en faire : par épisode, par saison et enfin d'un point de vue global. Chacune des 5 saisons a beau voir les personnages évoluer, changer de rôle, elles brossent un tableau final où les rôles eux-mêmes demeurent identiques. Vision complexe de la société américaine, peut-être de la nôtre, à la fois en perpétuel mouvement et immobile, à l'image des génériques ici qui reprennent toujours la même chanson en changeant simplement d'interprétation.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


37 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 vous aussi écoutez... et regardez !, 5 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wire - The Complete Series 1-5 [Import anglais] (DVD)
Je n'ai pas encore vu l'intégralité de The Wire mais j'avoue que ce coffret me fait vraiment de l'oeil.

Les commentaires précédents décrivent parfaitement ce qu'est cette série, à mon sens, "atypique" mais surtout très brillante. En me risquant aux comparatifs, je la qualifierais comme un mixage entre NYPD Blue et les Sopranos mais avec un côté plus "réaliste" et surtout moins événementiel. Chaque saison se construit autour d'une enquête principale qui se déroule (tant bien que mal) sous nos yeux et dans des lieux et contextes différents.

Ici pas de rebondissements sortis de nulle part à la 24, ni de coups d'éclat à la The Shield, dans The Wire on progresse pas à pas, porté par une galerie de personnages aussi vaste que diversifiée (et s'étoffant de saison en saison). Personne n'est totalement bon ou mauvais, chacun est juste simplement à sa place, par volonté ou par contrainte. Le rythme est lent, ce qui peut en rebuter certains, mais ceci est très important pour saisir toutes les subtilités et rouages de chaque enquête. L'occasion d'ailleurs de voir à quel point certaines d'entre elles tiennent finalement à peu de chose, le plus souvent du seul fait des forces de Police et de la Justice, toutes deux à la fois en manque de moyens flagrants et en même temps tiraillées par des luttes de pouvoir (et de position) incessantes. Pourtant la criminalité est complexe, s'insinue partout, et sans l'intégrité et le professionnalisme de certains, la situation serait largement pire.

En parlant des protagnosites, ils sont tellement nombreux qu'il est difficile de tous les nommer (voir pour certains de simplement les replacer), mais tous concourent à l'extrême qualité et justesse de cette série. Le plus emblématique est certainement l'inspecteur McNulty (Dominic West), le "héros" (héros étant un grand mot dans une telle série), qui doit autant batailler contre sa hiérarchie que contre les criminels qu'il poursuit. Le lascar n'est pas parfait loin de là, il n'a pas le profil du type qui va sauver le monde à lui tout seul mais il a cette "flamme" qui l'anime au fond de lui et qui le pousse à toujours continuer malgré les difficultés (professionnelles et personnelles), peut-être est-ce cela "l'instinct" du flic. Il fait beaucoup penser à un Sipowicz dans NYPD Blue, mais en plus attachant et moins consensuel.
Honnêtement, j'espère qu'il en existe plusieurs des McNulty et ses "amis" dans notre monde "réel", car même si le bâteau coule, avec ce genre de personnes il restera forcément à flot.

Pas d'acteurs vraiment connus, beaucoup sont des personnages "secondaires" d'autres séries, mais tous sont excellents dans leur jeu et sans exception ! A ce sujet, il est impératif de regarder une telle série en VO. Je sais que certains n'aiment pas lire des sous-titres, d'autant plus ici que les dialogues sont nombreux (la série n'étant pas orientée "action" à tout va), mais c'est très important pour "capter" l'atmosphère particulière de The Wire (le doublage VF étant en plus assez moyen ici).
Evidemment, il faut aimer les langages "crus" et les allusions salaces, ce dont regorgent principalement les dialogues de la série, mais si vous êtes clients, croyez moi vous allez par moment autant rire que les personnages à l'écran.

Bon j'arrête là, car on pourrait en parler des heures et des heures de cette série absolument géniale et à ne surtout pas manquer ! Seul regret, qu'il n'y ait que 5 saisons...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


26 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 très mécontent !, 23 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wire - The Complete Series 1-5 [Import anglais] (DVD)
C'est un scandale. Cette série est géniale, mais la qualité de ce set de DVD est déplorable.
Au niveau image, c'est presque pire que si c'était une VHS utilisée 200 fois. Et les sous-titre sont mal affichés, donc pas très lisibles.
C'est pénible d'acheter des DVD et d'avoir un joli package avec un produit de mauvaise qualité à l'intérieur.
Je suis à 2 doigts de le renvoyer
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleure série !, 23 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wire - The Complete Series 1-5 [Import anglais] (DVD)
Attention : il faut "tenir" les 3 ou 4 premiers épisodes de la première saison, car c'est un peu difficile de "rentrer" dedans.
Après, c'est cinq saisons d'une approche d'une grande qualité, sans concession, sensible, passionnante...
on s'attache aux personnages, à l'histoire, à l'ambiance, etc.
et à la fin de la 5° saison, on a du mal à faire le deuil!!
Série magnifique, à voir absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Way down in the hole, 13 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wire - The Complete Series 1-5 [Import anglais] (DVD)
On aura rarement vu une série qui meurtrit autant qu'elle vous met le coeur au bord des lèvres. L'interprétation des comédiens (tous rôles confondus) est exceptionnelle et a permis au pool de scénaristes de voir leur intrigue prendre chair avec une rare authenticité.
A l'instar de "the french connection" (William Friedkin 1971), the "wire" puise le matériau de son intrigue dans la réalité. Réalité des évènements et des méthodes d'investigation relatifs aux affaires criminelles et aux protagonistes qui y ont été impliqués. Réalité sociologique, réalité du quotidien des quartiers; des institutions pénales, des lobby électoraux.
Le dénominateur commun des cinq saison est une démonstration lucide autant qu'amère des ratés des institutions urbaines de la ville de Baltimore (corruption, blanchiment d'argent, réformer avec des budgets rachitiques etc...). Saison par saison the "wire" investit différents milieux- la police, les dockers, Les pouvoirs municipaux et la politique, l'école, la justice - et en décrit sans complaisance tous les dysfonctionnements, les faiblesses, les impasses mais aussi les stratégie de survie.
Partant d'une enquête criminelle, et de la mise sur écoute d'un gang de dealer du west side, l'investigation révèle les nombreuses ramifications du réseau. La brigade spéciale d'écoute composée d'éléments aussi disparates qu'inattendus est ainsi crée. Et la tâche est rude car les dealers sont aussi intelligents qu'impitoyable. Redoutables stratèges avançant ou éliminant leur pièces sur l'échiquier délabré des quartiers du West Side ou de l'East Side.

Les deux créateurs de la série sont un ancien journaliste au baltimore sun (David Simon) et un ancien inspecteur de brigade des quartiers Ouest de Baltimore (Ed Burns). Chacun apporte à l'histoire de par son expérience professionnelle et par le travail d'enquête minutieux une portée documentaire qui colle au plus près de la réalité. Réalité du fonctionnement des institutions qui n'ont pas les moyens de leurs promesses. Autant d'enfers pavés de bonnes intentions qui ont fini par emporter les quartiers sevrés au crack; un département de police dans la ligne de mire de politiciens soucieux de leur carrière; un sous-prolétariat réduit au banditisme quand les docks cessent de tourner; des gamins sans père qui s'élèvent tout seuls à l'ombre des caïds etc...
The wire dépasse de loin le simple "cop show" (série policière, d'ailleurs on ne tire pas souvent) pour brosser une véritable tragédie sociale contemporaine qui prend le temps de s'étoffer et de réunir tous ces protagonistes dans le cercle du Vème acte. Ici les caprices ou les jalousies des Dieux ont été remplacés par le Pouvoir et les héros meurent au combat faute de moyens ou parce qu'ils ont obéi aux ordres. Personne n'est foncièrement vertueux ou abject. Chacun agit et fait des choix selon son analyse de la situation ou l'instinct de survie. Au fil des 5 saisons les personnages nombreux (à 80% black) gagnent en complexité, prennent de l'épaisseur, déçoivent ou révèlent leur grâce pour composer une galerie d'anti-héros dont les côtés obscurs ou les failles renforcent leur crédibilité.
C'est à coup de vannes mordantes ou de coups de gueule que l'on se met les points sur les "i" et dans un pur argot de quartier (d'où l'intérêt d'avoir le sous-titrage en anglais en import) qu'on ne peut tenter de traduire que dans notre propre argot des "cités". Les répliques, dont certaines sont affichées dans une anthologie sur Fb, sont savoureuses. Qu'ils soient flics, politiciens, petite frappe, junky, dealer ou même personnage de dernier plan, le spectateur noue une étrange intimité avec eux; on a comme l'impression qu'ils existent vraiment (certains jouent leur propre rôle) et quoi qu'il en soit finissent par faire partie de notre quotidien,
ce qui rend leur disparition pour le coup tragique.

les nombreux suppléments (making off sous titré mais commentaires non sous-titrés) sont un enrichissement bienvenu pour ceux qui désirent comprendre comment le projet "the wire" a été monté et par rapport à quelles sources d'informations.

Cette série est une véritable drogue. On enchaîne les épisodes et les saisons en oubliant les heures qui s'écoulent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 THE WIRE RULES !!!, 28 décembre 2010
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wire - The Complete Series 1-5 [Import anglais] (DVD)
Je vais essayer être bref, par sûr que j'y arrive ..
on parle d'une série qui est considérée par beaucoup comme l'un des fleurons si ce n'est le fleuron des séries "indé" Américaines....comprenez par Indé, qui ne répond pas aux schémas normatifs et consensuels des Networks traditionnels....Sur HBO, on peut à peu près tout dire et surtout tout montrer graphiquement. L'univers de "sur écoute" atteint un niveau de réalisme qui est parfois "troublant".
Simon a depuis officié sur Generation Kill et Treme.....ça situe déjà le niveau du bonhomme.....3 séries qui sont listées régulièrement parmi les meilleures de ces dix dernières années.

Le coffret donc, et bien déjà le prix.....faites un calcul à l'unité et par saison et vous constaterez l'économie réalisée en achetant ce Pack intégral...le contenu ensuite....une série splittée en 5 actes....pour servir de métaphore à un panorama plus grand que la série elle-même....à savoir le déclin amorcé par L'Amérique depuis à peu près le 11 sept 2001 pour réutiliser un peu de symbolique.

Baltimore comme ville dysfonctionnelle et ravagée annonce en substance la précarité et le délabrement de la quasi totalité des grandes métropoles Américaines à l'heure d'aujourd'hui.....pauvreté, violence, faillite et impuissance de toutes les instances fédérales ou locales etc....Au travers de cette Ville de Baltimore vous avez un "scope" terrifiant de ce qu'est l'Amérique d'aujourd'hui....déclinante et corrompue .

Sur votre coffret, vous y trouverez un sticker qui annonce clairement la couleur = the best TV Show of All time !!!...Moi, je suis pas loin de le penser, cette série est sans conteste l'une des meilleures, que j'ai jamais vu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Autopsie d'une ville en perdition, 1 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wire - The Complete Series 1-5 [Import anglais] (DVD)
The Wire est exigeant, ce qui explique qu'il faut en général deux ou trois épisodes pour se laisser emporter. Ce temps d'adaptation juste pour lâcher prise, accepter que, comme dans la vie, le manichéisme n'ait pas le droit de cité, pour se faire à l'idée qu'on ne comprenne pas tout du premier coup, que la recherche des coupables prenne du temps (c'est l'exact opposé de 24H qui dissout le fond dans l'action), que le meilleur n'est pas loin du pire. Pas de leçon, pas de triomphalisme, de l'humain.

Bref, avec The Wire, la série TV atteint son sommet (à vrai dire c'est probablement le seul format qui convient grâce au temps qu'il laisse à l'histoire pour se déployer).

Plus encore qu'ailleurs la VO est nécessaire car les accents concourent (même pour les non anglophones) à la puissance du jeu.

Tout ce que vous disent les précédents commentaires est vrai mais on pourrait en écrire encore des tonnes que vous n'auriez pas encore idée du gigantisme de l'entreprise.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 pas pour tout le monde, 19 janvier 2013
Par 
Guyt (Montréal, Québec) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wire - The Complete Series 1-5 [Import anglais] (DVD)
Dans ma liste de séries télé, "The Wire" arrive deuxième, tout juste après "Boston Legal" et un peu avant "Six Feet Under". Une très grande série, mais mieux vaut être averti, ce n'est pas exactement du "grand public".

C'est que la série demande de l'engagement. Il faut d'abord accepter certaines longueurs, qui ne sont pas des maladresses de réalisation mais des éléments nécessaires pour bien camper le réalisme de l'histoire. Je dirais aussi que pour bien apprécier "The Wire", il faut l'écouter en version originale, avec sous-titres anglais, car le langage de rue de Baltimore est unique, intraduisible et indissociable de la trame narrative.

Je pense qu'il s'adresse à des personnes qui sont près à prendre des risques au cinéma, qui sont capables de faire des compromis sachant qu'ils vont gouter de purs moments de bonheur cinématographiques: ceux où on parvient à toucher l’âme humaine.

J'ai conseillé cette série à quelques personnes, qui ont malheureusement lancé la serviette après un épisode ou deux. Dorénavant, je sonde la personne sur ses gouts cinématographiques avant de lui conseiller "The Wire".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une série qui fera date, sans doute..., 5 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Wire - The Complete Series 1-5 [Import anglais] (DVD)
Quelques mots pour convaincre les indécis... dont j'étais moi-même il y a quelques temps avant de plonger à force de lire ici ou là que cette série était "la meilleure jamais réalisée". Sans entrer dans cette logique - vaine - du palmarès, je confirme la très haute qualité de The Wire. C'est remarquablement écrit, interprété, sans doute extrêmement documenté. Et au final diablement efficace (prenant donc puisque c'est une série, donc destinée à nous accrocher) bien que très sombre. Elle rejoint pour moi en qualité Twin Peaks et Mad men, tout en précisant qu'elle nous plonge dans un univers très différent de ces 2 références. Une précision technique enfin : cette version "UK" dispose effectivement bien des sous-titres français et est en général proposée bien moins chère que sa version française.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 28 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

The Wire - The Complete Series 1-5  [Import anglais]
EUR 81,21
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit