undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles11
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
10
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:17,59 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Née dans l'Utica, NY, le 8 mai 1977, Joe BONAMASSA a commencé à apprendre la guitare à l'âge de 4 ans. A l'âge de 11 ans, après une courte période d'apprentissage avec le musicien de country Danny Gatton il avait déjà beaucoup appris sur la country, le blues et le jazz. Il fit la 1ère partie de BB King à 11ans, ce dernier ne tarissant pas d'éloge sur le petit prodige. Par la suite il ouvrira pour plusieurs grands artistes tels que Buddy Guy, Foreigner, George Thorogood, Robert Cray, Stephen Stills, Joe Cocker and Gregg Allman.
Voici son dernier album, c'est un double live et pendant près d'1h40 pour 14 titres, le guitariste déploie tout son talent, jamais aussi à l'aise que sur scène. CD 1 et 1er titre, le ton est donné avec le percutant "bridge to better days" dans lequel Joe insère un riff surprenant de Deep Purple que vous reconnaitrez facilement. Le guitariste s'en donne à coeur joie et s'exprime pleinement par des solis ébouriffants sur des ryhtmiques appuyées "another kinda love" (de John Mayall) ou feutrées "sloe gin". La reprise de Ten years After "one of these days" plombée à souhait, vaut le détour ! Le 2ème cd est plus calme, plus bluesy, et nous avons droit à une reprise surprenante de Chris Whitley "ball peen hammer" avec une guitare éléctro-acoustique, on passe à "if heartaches were nichels" de Warren Haynes, un slow-blues acoustique légèrement rythmé et puis voilà la performance ultra technique mais bourrée de feeling, seul avec sa guitare sèche amplifié, Joe nous sidère de dextérité sur "woke up dreaming". "django/just got paid" permet de reconnaitre que Joe B. est un excellent guitariste capable de jouer tout ce qu'il veut avec une technique et un feeling sans pareil. La suite est à l'avenant et le dernier titre est un meedley jubilatoire de 3 titres, ce qui termine cet album excellent, au son parfait, que je recommande chaudement !
22 commentaires|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 8 décembre 2009
J'ai pris mon temps. J'ai écouté, ré écouté. J'ai lu et entendu tous les commentaires dithyrambiques au sujet de Joe Bonamassa. Est-ce un certain JL, qui partage les mêmes initiales que Jon Landau, qui écrivit dans le Rosporden Blues Mag : « J'ai vu le futur du blues, il s'appelle Joe Bonamassa » ? Les mauvaises langues disent qu'il l'a vu au fond de sa douzième bolée de cidre...

Je ne vais pas lister tous les avantages de posséder un tel disque, Gégé s'en est chargé, et de belle manière. Du blues-rock bien plombé, comme on aime. Du solo en veux-tu, en voilà, comme à la grande époque. Mais je préfère aller mettre mon doigt où ça fait mal. Entendons-nous bien, j'aime bien cet album (les six premiers titres ouvrent à merveille le bal, même si on attend en vain le bouquet final) comme le dernier en date THE BALLAD OF JOHN HENRY, et comme celui de 2006, YOU AND ME.

Bon, d'abord, on ne peut pas dire que l'ambiance y soit très chaude. Je ne sais pas si le public s'ennuie, mais à part « clap clap clap » à la fin des morceaux, il ne manifeste pas franchement d'enthousiasme. Et Joe ne fait rien pour faire bouger tout cela, pas bonjour, pas au revoir, pas merci, rien. Cela vient sans doute du fait que les prises ont été enregistrées de-ci delà, comme le titre de l'album semble l'indiquer. Ensuite, une remarque (que je fais souvent) à propos de Rick Melick, qui assure les claviers, piano et B3, et qui ne prend que deux petits chorus sur 1h40, quand Joe et sa guitare nous en mettent plein les portugaises. En gros : la star c'est moi. Carmine Rojas à la basse et Bogie Bawles à la batterie restent aussi bien à leur place. Dommage. Pour finir, la voix de Joe Bonamassa n'est pas extraordinaire, un peu forcée, sans trop de personnalité. Quand Stevie Ray entame "Texas flood" je chiale avant la fin du premier couplet... Bon, je chipote. En studio c'est mieux, on peut arranger les choses, mais sur scène...

Arrivons maintenant au gros morceau. Les hommages, les reprises, les clins d'oeil. Ca pullule. C'est bien de rendre hommage aux ainés, de signifier ce que l'on doit à qui on le doit. Honnête. Mais pourquoi ne pas carrément faire des reprises, plutôt que de truffer les chansons de riffs piqués aux autres. Dès le premier titre « Bridge to better day », paf, le riff de « Perfect Strangers » de Deep Purple. Plus loin on a du Pink Floyd, puis une intro de Peter Frampton, une reprise d'une célèbre cover de Ten Years After (assez différente, c'est vrai), et surtout du Led Zep en veux-tu en voilà. Franchement, pourquoi « Just good paid » ne s'appelle-il pas carrément « Daze and confused ». Au moins c'était clair. Il a tout repiqué le saligaud ! Sur l'album YOU AND ME, il y a un « Don't believe » qui est de SRV pur jus, et « Tea for one » qui aurait pu être baptisé « Since I've been lovin you, le retour » non seulement sur la musique, mais sur la manière de le chanter. Tout ça pour dire, qu'à force, ça commence à faire beaucoup.

Conclusion. Sur ce disque là, oui, c'est du bon, de costaud bien électrique, ou de l'acoustique, c'est parfait, nickel, y'a rien qui dépasse, bravo. Bon élève. Passe en classe supérieure. Mais sur le bonhomme en question, avant de voir en lui je ne sais quelle nouvelle icône, j'attendrai encore un peu, d'entendre quelque chose de plus personnel, de plus vibrant, vivant, authentique, débarrassé de ces tics.

Joe, c'est bien, tu as écouté les autres, mais maintenant, oublies-les...

durée : 100 minutes
1919 commentaires|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2009
Ni plus ni moins.

Le meilleur de Joe Bonamassa. Un jeu de guitare et un chant plien de puissance mais en même temps bourré de finesse, est ça le feeling ?

Ce disque est une bombe de blues rock.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2013
Joe Bonamassa renoue avec les grands lives de blues rock et de hard rock. Je pense qu'il mérite sa place avec les plus grands (Page, Clapton, Blackemore, Gary Moore, M. Schenker, etc...). On ressent par ailleurs l'influence de ceux-ci car on retrouve ici et là (parfois de façon furtive) des notes et des riffs qu'on connait déjà. Les autres musiciens ne sont pas en reste et jouent en parfaite harmonie avec le maitre. J'ai vu Joe Bonamassa deux fois sur scène. Cet album live reproduit fidèlement l'ambiance magique de ses concerts. Depuis que je l'ai acheté, je l'ai écouté des dizaines de fois, toujours avec le même plaisir.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2011
J'ai decouvert Joe avec cet album et depuis j'ai achete tous ses disques. Celui-ci reste de loin mon favori car il est parfait de bout en bout, une sorte de 'best of' de tous ses albums precedents, et le son est fantastique, capturant le live avec puissance et relief. Si vous n'achetez qu'un album de Bonamassa, il me semble que celui-ci s'impose comme le meilleur choix.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2014
Super album qui reprend des morceaux des album you & me et Blues deluxe plus d'autres.
Des morceaux qui durent parfois dix minutes avec des solos de guitares absolument énormes.

Je recommande vivement pour les amateurs de cet artiste.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 août 2010
Cet album représente tout à fait JOE sur scène. C'est un monstre, à ne pas louper en concert. Vu cet été à Vienne, guitariste hors pair et showman exceptionnel. Sans commentaires.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2013
un album live ou la technique de ce guitariste génial est vraiment mise en valeur. je ne connaissais pas Joe avant cet album mais suis un fan désormais.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2014
Fantastique pour les amoureux du blues. A écouter d'urgence. Du pur bonheur. Que dire d'un génie pareil...Jamais un guitariste ne m'a donné autant de plaisir.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 août 2014
Ce CD est un régal ; rien à jeter...
Jo BONAMASSA ,comme à son habitude,régale les oreilles..et le coeur.
C'est beau le talent.......
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,17 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)