undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles4
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 septembre 2008
Comme d'habitude je suis déçu à la première écoute d'un album de Keziah Jones.

Il n'y a rien à faire: à chaque fois je trouve son album plat, trop complexe pour être vraiment intéressant.
Puis viens la deuxième écoute (j'ai acheté l'album il faut quand même lui donner une 2e chance) et je me dis "c'est pas trop mal finalement"

S'en suit les 3e, 4e, 5e, etc.. écoutes et à chaque fois c'est un pur bonheur: funk, blues, influences africaines de plus en plus présentes, la voix qui pousse un sensuel "ouh Ouh.."

Pour résumer je suis à chaque fois surpris de la qualité de cet artiste et de son travail.
De plus pour ne rien gâcher ce mec est outrageusement beau et se comporte tel un dandy. Il en profite d'ailleurs pour régaler ces dames (et les autres) de son beau corps d'éphébe dans l'album.

Important: le 2e CD est une maquette de "NIGERIAN FUNK". Notre artiste y délivre ici une musique épurée, plus acoustique et libre mais tout aussi intéressante.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Paru en 2008, l'album du nigérian Keziah Jones - auteur, compositeur et interprète - s'intitule "Nigerian Wood" (allusion au célèbre "Norvegian Wood" des Beatles). C'est le cinquième CD de ce bluesman cosmopolite (depuis 1992), qui allie blues, soul et funk, dans le cadre d'un style propre. Les influences rock et africaines s'entremêlent, un peu dans le prolongement d'artistes anciens tels que Paul Simon (voir "Graceland") ou Johnny Clegg, etc. - mais avec de grandes différences cependant. A mon avis, les morceaux les plus réussis sont : les plages 1 ("Nigerian Wood"), 3 ("My kinda girl"), 4 ("Long distance love"), 7 ("Lagos vs New York"), 9 ("Unintended consequences") et 10 ("Blue is the mind"). Par ailleurs, le packaging est assez soigné, avec de multiples photographies et les paroles des morceaux. Soit un bon album, même s'il apparaît comme assez inégal selon les titres.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 avril 2014
Ne vous fiez pas à la première écoute ! Ce gars à la classe et le punch d'un musicien de grand renom !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 23 septembre 2008
Le nouveau Keziah Jones est une perle compilant tout ce que le bonhomme a fait à ce jour: plus blufunk que jamais (comme Blufunk Is A Fact !), chaud comme son deuxième album (African Space Craft), génialement produit comme Liquid Sunshine et avec un penchant pour la soul comme sur le précédent Black orpheus - Copy control, le tout arrosé d'une conscience politique plus forte que jamais et une voix encore plus assurée qu'avant. Bref, du très très grand Keziah qui donne à sa guitare la fonction de guitare (normal me direz-vous), mais aussi de basse et de percussions (c'est ça le blufunk).
Malgré tout, cet amalgame prend moins que dans chacun des albums cités ci-dessus, peut-être justement à cause d'un mix qui donne l'impression que tous les morceaux sont identiques. L'album reste une partie de plaisir comme on aimerait en avoir plus souvent et restera celui de la synthèse (avant une nouvelle ère?).
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)