undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles28
4,5 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:13,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 janvier 2006
Ce film nous apparait d'abord dans la torpeur des dimanches de chaleur, une sensation qui est rendue encore plus prégnante par le traitement de l'image un peu surexposée, dont les parties blanches se révèlent ainsi comme noyées, éblouissantes dans leur étendue;c'est véritablement ce traitement de l'image qui offre le sentiment du film: quelque chose de blessant et d'irrationnel y prend place : un état latent, puis c'est l'arrivée vrombissante de Sabine Azema :elle bouleverse tout d'un tourbillon léger et tragique: , la fixité des sentiments, l'immuable continuité des jours, l'ordonnance tranquille d'une vie sans questions de ce peintre honnête mais qui avait peut-être renoncé à chercher. A l'antipode de l'impressionnisme , c'est quasiment une nature incisive et directe qui s'engouffre dans ce monde en retrait, nous sommes vraiment près de ce monde là et nous sommes émus en le voyant tenter de résister au chahut , au mouvement et trouver quelques retraites dans les intérieurs plus sombres, plus atténués, plus constants aussi de la maison, de l'atelier. Tous, tendres et formidables personnages, incomparables acteurs, une vraie œuvre cinématographique,et sans aucune exagération, nécessaire à nos vies.
0Commentaire|25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2005
Un dimanche à la campagne, de Bertrand Tavernier.
Voici un film remarquable, tiré d'un roman de Pierre Bost.
L'histoire est toute simple : au début du siècle, un vieux monsieur reçoit ses deux enfants, pour un dimanche à la campagne.
Cette journée d'été est probablement la dernière que ce vieil homme vivra, avec sa famille.
La narration, pleine de pudeur et de délicatesse, est un prétexte à une réflexion profonde sur le sens de l'existence, la vieillesse et la mort. Entre le fils trop sage (Aumont) et la fille, encore célibataire et toujours extravertie (Azéma), le vieil homme tente de leur parler, de leur livrer ses sentiments, sur la vie, sur son art. Car il est peintre.
Bertrand Tavernier trouve alors un merveilleux prétexte pour évoquer les impressionnistes et nous parler, comme il sait si bien le faire, de petits peintres, de guinguette, de dimanche au bord de l'eau.
La photographie est portée par le sujet, toute faite de nuances, de sous-bois, et d'éclairages adoucis. Les photographies d'intérieurs, les cadrages ne sont pas sans évoquer Monet, Cézanne, Caillebotte et les autres.
Le jeu des acteurs est remarquable, magistralement dirigé par Tavernier.
Film nostalgique et tendre, bien éloigné des « Coups de Torchon » et autres « Conan », ce qui démontre l'extrême variété d'expression que peut prendre le talent de Bertrand Tavernier.
0Commentaire|27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 avril 2009
Une sensibilité intense émane de ce petit chef d'oeuvre !
Lumière, décors, mise en scène acteurs .... tout est en harmonie !
Merci Monsieur Tavernier
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 6 décembre 2010
Tavernier est le remarquable peintre de la vieillesse.

Ce film d'époque, réalisé en 1984, se déroule sur une journée, un dimanche familial en 1912 dans la maison bourgeoise d'un vieux peintre. Ce film est semblable à une pièce de théâtre tragicomique, humaine...Les scènes sont courtes, les images parlent, les gens peu.

Les relations du père (Louis Ducreux) avec sa fille (Sabine Azema) sont particulièrement émouvantes, angoissantes, on est la fille, on pleure intérieurement avec le père. Les manifestations du vieux bonhomme qui refuse de vieillir sont observées avec minuties et vérité. Le talent de Louis ducreux (qui n'a que 73 ans dans le film) me rappelle les gestes d'un père au comportement identique...lui bien plus âgé...
La servante, pour moi l'inoubliable Suzon du "mariage de Figaro", Monique Chaumette, est ici une maîtresse femme observatrice, aux propos prévenants et une douce accompagnatrice du vieillard...
Michel Aumont, le fils, le frère, le mari, trois rôles où l'homme est mal à l'aise et l'acteur parfait.

Je disais Tavernier peintre de la vieillesse je pourrais dire portraitiste parfait d'une famille...

Le film est lent mais loin d'être ennuyeux, il est loin des films de mouvement , historiques que j'apprécie énormément La Princesse de Montpensier,Que la fête commence...
88 commentaires|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2009
Ce film est un veritable chef-d'oeuvre et rien de moins! La beaute des images est à couper le souffle. Et que dire du jeu de la petillante Sabine Azema et de l'attachant Louis Ducreux. Tout est merveilleux dans ce film qui est d'une beaute inegalée a ce jour. Oui, à mon humble opinion inegalée, car je ne me souviens pas avoir vu un film francais qui m'a autant touchée que celui là.
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2010
Très beau film de Bertrand Tavernier où les images, la lumière, les costumes et les dialogues sont on ne peut plus savoureux !!..... On aimerait passer un dimanche dans ce décor !!... Sabine Azéma délicieuse dans ses jolies toilettes d'époque !!..... et Louis Ducreux très émouvant dans son rôle.... A voir et à revoir avec plaisir.....
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 1 novembre 2013
même moi j'ai été ému...par ce bijou visuel qui restitue une moment d'exceptionnelle nostalgie des temps heureux...Tempus fugit...Ce n'est qu'après que l'on réalise...C'était un moment de grâce pure...

Dans ces portraits marqués par l'air du temps se dessine l'ombre du bonheur...Un film merveilleux
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2013
J'adore énomément Tavernier non seulement pour ses films (de véritables oeuvres-d'art qui me touchent énormément et dans lesquelles je m'y retrouve) mais également en tant que critique, historien du cinéma et j'admire son immense humanité.
Ce film, "Un dimanche à la campagne", est très bien réussi. On passe 1h30 dans un vrai climat de plaisir.
Le travail sur la couleur, très important chez Tavernier, est très nettement visible.
Les acteurs jouent tous très bien, les couleurs magnifiques (voir le commentaire audio de Tavernier en bonus du film). On sent de suite l'ambiance de l'époque, formidablement reconstituée.
Un vrai régal d'émotion et d'intelligence.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cette histoire émouvante qui nous ramène aux années proches de 1900 dans une famille bourgeoise, est surtout l'occasion pour le cinéaste de nous présenter chaque scène à la façon d'un tableau impressionniste. Le résultat est une merveille pour les yeux.

L'intrigue est assez succincte. Elle est le prétexte à pénétrer dans la vie d'une famille aisée arrivée à un tournant de son existence. Il s'agit, comme le titre l'indique, d'un dimanche à la campagne, où un vieux peintre de talent reçoit ses enfants et ses petits-enfants dans sa riche propriété. La caméra s'attarde à plaisir sur le mobilier cossu et les objets luxueux qui décorent l'intérieur de la maison où règne une atmosphère accueillante et confortable. De même elle nous fait visiter à loisir le magnifique jardin arboré et fleuri à foison.

Le vieux peintre est un personnage attachant. Ses deux enfants ont des caractères assez opposés, la fille très enjouée et charmeuse, le fils à la mentalité et au comportement plus étriqués. Ils préoccupent un peu le vieillard veuf, qui commence à souffrir de la fatigue et de la solitude des fins de vie en dépit de la présence constante de sa dévouée servante. Il s'inquiète aussi pour le devenir de son domaine, mais sans jamais en parler. Tout est dans ses pensées que l'on devine.

Les trois petits enfants mettent un peu de piment dans cette atmosphère un peu vieillotte. Comme tous les enfants du monde, ils font leurs petites expériences, ils batifolent à plaisir bien qu'un peu engoncés dans leurs tenues du dimanche pas très adaptées aux jeux.

Les hommes sont habillés comme des dandys, les femmes sont très élégantes, avec leurs jolis chapeaux et leurs gracieuses robes longues raffinées, comme il se doit. Les enfants sortent aussi d'un tableau impressionniste, avec leurs costumes très coquets. De vrais petits enfants modèles, des gravures de mode.

Ce film est comme un voyage en peinture. Chaque scène est un tableau. Mais s'y ajoute l'évocation des mœurs de l'époque où les bonnes manières sont de mise. Il y a aussi beaucoup de non-dits. Cela n'empêche pas de voir clair dans l'âme des protagonistes. Les sentiments n'ont pas changé au cours des siècles, même s'ils s'expriment différemment. La courtoisie et la politesse, de rigueur au temps remémoré par ce film, ne masquent pas réellement le vrai caractère des personnages. Leurs réactions sont semblables à celles des gens d'aujourd'hui.

Enfin j'ai adoré ce film, reposant et attendrissant, dans un cadre enchanteur, plein de lumière et de poésie.
44 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 octobre 2014
Bonsoir,

Je tiens à vous remercier pour le sérieux de votre site.

Je voulais faire un cadeau à mes parents en leur envoyant pour une surprise, par Amazon.fr, un dvd "Un Dimanche à la campagne" (qu'ils aiment) directement à leur adresse.
Ils ont refusé le DVD croyant que c'était une erreur!

Vous m'avez informé du refus de la commande et remboursé complètement et rapidement le montant du Dvd et des frais d'envoi.
Je pensais que cela allait être compliqué et puis non!

Je vous en remercie car agréablement surprise, même pour 12,86€.
Je recommande chez vous, donc ce DVD à mon adresse cette fois-ci, mais je ferai passer, à mes parents agés, le message sur les prestations et le sérieux de votre site amazon.fr

La surprise est bien la mienne, merci encore à vous.

Cordialement,
Catherine.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)