undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
25
3,9 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:10,07 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 juin 2016
Un joli film poétique
je suis pas fan de jamel Debouzze mais là il est complétement a contre courant de ce qu'il joue sue scène et c'est je trouve réussi
Luc besson est aux manette et ça se sent les vue de Paris sont superbes
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2014
Un conte poético-philosophique envoûtant et, à mon sens, bien plus profond qu'il n'y paraît au premier regard. Les dialogues ne sont certainement pas assez intellectualisants au goût de certains, mais pour ma part je les trouve géniaux, un peu comme les échanges entre Jeanne d'Arc et ses juges. Rie Rasmussen crève l'écran en ange gardien, un ange impitoyable dans sa compassion, dont les répliques transpercent les mensonges et les faux-fuyants comme des flèches.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 août 2015
Et si peut connu !
Je l'ai déjà vu au cinéma et Djamel Debouze m'a bluffé dans son rôle de racaille .
Je l'ai acheté car j'ai beaucoup aimé et je souhaitais le revoir et le garder dans ma cinémathèque.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 octobre 2006
On peut opposer toutes les critiques possibles à J.L BESSON. Il demeure un metteur en scène de talent, parmi les plus grands.
Ce nouveau film présente deux défauts :
- La dernière scène s'englue dans un mélo qui ne convient à aucun des deux personnages.
- La diction de la belle Rie RASMUSSEN est parfois sujette à caution : on ne la comprend pas bien. C'est un peu gênant même si son accent nordique est des plus charmants.
A part ces défauts, la tenue du film est excellente. Le thème est simple : un ange descend du ciel pour prendre en charge un paumé et le révéler à lui-même. C'est le prétexte à un joli conte, une histoire sans prétention mais admirablement bien racontée.
L'étrange duo de personnages n'est pas sans évoquer la Belle et la Bête ou Quasimodo, Esméralda. On demeure donc dans des références classiques.
Le film prend tout son intérêt dans la façon dont Besson traite son sujet. Il nous présente une nouvelle déclinaison de son Eternel Féminin, qui possède des traits communs avec la jeune héroïne de Léon et de celle du 5ème Elément. Il ne s'agit pas de femme fatale ou de séduction clinquante. Miss Rasmussen - Angela - occupe l'espace avec une féminité désinvolte et spontanée, quand bien même elle est habillée en « pétasse », comme elle le dit si joliment. Quoi qu'elle puisse dire ou faire, elle ne parviendra jamais à la vulgarité.
La photographie, conduite par le grand Arbogast, est digne de tous les éloges. Le noir et blanc est somptueux et répond bien au langage cinématographique des grands maîtres. Besson alterne les focales courtes et longues, ouvrant ainsi des perspectives très personnelles sur un Paris pourtant déjà filmé sous tous les angles. Le choix de tournages matinaux donne un relief particulier à l'image.
Les dialogues sont simples et correspondent bien aux choix des acteurs et des personnages. La simplicité n'implique pas pour autant la débilité. C'est vif, enlevé et sobre.
Voilà donc un film à l'esthétique très soignée, où chaque plan photographique peut être arrêté sur image. L'histoire est simple et superbement interprétée par un duo d'acteurs des plus improbables.
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2006
Les images sont magnifiques, d'un N&B évoquant les plus grands photographes parisiens. L'histoire est simple, intéressante et bien menée par des dialogues (plutôt) intelligents. Par contre, tout ce qui pourrait faire de Angel A un grand film est annihilé par les acteurs. Les répliques de Djamel ne sont pas assez soulignées, ce qui les rend plates et fades, alors qu'elles mériteraient d'être au premier plan. Quant à son acolyte, toutes les remarques et leçons qu'elle donne, ce qui constitue quand même le centre du film, sont soit incompréhensibles du fait de son accent nordique à couper au couteau, soit parfaitement plates car la demoiselle n'est pas une actrice mais récite un texte appris par coeur. Le résultat est décevant, même si l'idée de base est innovante. C'est très très très dommage! Là où on aurait pu avoir un bijou du cinéma français, nous n'avons qu'un "truc" que l'on oubliera aussi vite qu'il en faut pour le dire.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2014
Esthétiquement magnifique. Le noir et blanc donne du relief. Djamel Debouze est parfait. Une histoire surprenante, très belle, inattendue, et porteuse de "clés du bonheur". Un cadeau! superbe cadeau!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2006
N'étant pas une grande fan de Jamel Debbouze, j'ai un peu appréhendé le fait d'aller le voir au cinéma. Et pourtant, Jamel m'a bluffé ! Emouvant, drole, touchant, ce film est vraiment un petit bijou.

Encore une fois, merci Mr Besson pour ce merveilleux film
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2008
Je viens de regarder le film car j'aime bien Besson et Jamel. Aucun a priori donc. Les images sont superbes Paris en noir et blanc, des plans incroyables c'est magnifique. Et heureusement qu'il y a l'image parce que l'histoire est totalement bidon, c'est creux, larmoyant. Ca sonne faux. On dirait que Besson a fait ce film uniquement pour faire passer un autre mannequin à jupe ultra courte à l'écran. Autant les tenues ultra-courtes passaient bien dans le 5ème élément que là je ne vois pas l'intérêt. Un ange qui montre ses fesses à tous bouts de champs... quel intérêt dans l'histoire ? Notez que Jamel se promène tout le film avec son pardessus et que son ange arpente Paris à moitié nue. Plus quelques bains dans la Seine. Ils ne sont pas frileux ces anges. Une film pour l'esthétique des images donc : un beau Paris et une belle fille, ça s'arrête là. Pour ce qui est de Jamel, je suis sure qu'il serait très crédible hors comédie mais en évitant (pitié !) les remake de Love Story totalement neuneu.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 septembre 2006
On comprend pourquoi Luc Besson garda si jalousement le secret sur son film jusqu'à sa sortie. Sans doute craignait-il que la substance ténue du sujet ne soit trop rapidement éventée.

Car il faut bien dire qu'en dehors du contraste savamment exploité, opposant la silhouette de grande bringue blonde nordique de Rie Rasmussen à celle de pygmée barbu et mal fagoté de Djamel Debbouze, il ne reste pas grand chose dans ce conte un peu niais. Ce n'est pas franchement mauvais mais l'émotion reste en surface. Comme souvent le cinéaste privilégie la forme au fond. L'ange amuse deux minutes mais on se lasse vite de son éthique de caïd des faubourgs, de sa gestuelle de garçon boucher et de ses larmes de poupée Barbie. Quant à André, il a du mal à oublier qu'il est Djamel dans la vraie vie, mais au moins c'est un rôle qu'il maîtrise bien...
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 août 2006
Je ne vive pas en France, moins à Paris. Mais après avoir vu cet filme j'envie de le faire.

Luc Besson est un magicien du cinéma commercial pourtant il a fait un film personel. Je l'ai aimé beaucoup. Blanc et Noir, AngelA, 100% racommandé.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,77 €
12,59 €
12,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)