undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles17
4,1 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 septembre 2008
Certaines oeuvres sont hors notations, comment attribuer des etoiles a Mozart,Cézanne...ou Manset. Alors ces 5 etoiles seront bien derisoires face a la beauté de la chose. Depuis 40 ans Manset a enfanté 19 albums, construisant un univers unique,onirique parfois esoterique,mais toujours poetique, un univers sans doute difficile a apprehender pour les oreilles formatées de notre triste epoque musicale (triste epoque tout court d'ailleurs..)Evidement cet opus n'incite pas a la gaudriole, Manset reste sombre et "faché avec le genre humain", toutefois les motifs d'espoir sont présents; Comme toujours les orchestrations sont sublimes (remember" la mort d'orion"),les vocaux plein d'emotion,la voix envoutante et profonde, quant aux paroles c'est plus difficile a resumer que du Maé, c'est du manset, quoi:)(comme un lego,le pays de la liberté et genre humain ressortent du lot). Manset est sans doute le seul auteur compositeur francais qu'on peut comparer sans rire aux anglos saxons(Floyd,Who-la mort d'orion premier opera rock avant..tommy, etc) mais il reste confidentiel, le parfait artiste culte!
Ecrivain, poete, photographe, baroudeur fasciné par l'Asie mais a mille lieux du folklore d'un Lavilliers, des ses bars a femmes et des guerilleros(Lavilliers que j'adore aussi d'ailleurs);manset a toujours fui les medias et le show bizz, preferant par dessus tout l'anonymat. Perfectionniste , il a toujours refusé la scene , arguant de la difficulté d'y reproduire ses compos,et réedite son oeuvre au compte goutte, amputant ce qui ne lui plait plus. Mr Manset, ce qu'on attend c'est une réedition des albums originaux, y comprit "animal on est mal", et plus ces compils et albums amputés ou melangés!!
Acheter Manset en 2008, c'est une delicieuse sensation, celle d'etre hors du temps et des modes, celle de faire partie des initiés .
Certains pourront le trouver pompeux , tant pis pour eux, quant a nous savourons en attendant un eventuel et tres improbable "la star ac chante..manset" :)
0Commentaire|35 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 octobre 2008
Il y a des légendes, des mythes qui nous hantent... en dépit de quelques chansons souvenirs de mon enfance (et oui, mais parents étaient babs déjà...), j'écoutais régulièrement Gérard Manset, sans tomber à genoux à chaque nouvelle sortie... mais alors celui-là... pourquoi me fait-il cet effet??? est-ce la maturité qui me guette??? En tout cas, ce disque me touche, m'a fait voyager, sans tout à fait me déprimer.. c'est très doux, et c'est surtout planant, lancinant... J'aime particuliérmeent la chanson "Le pays de la liberté", un peu triste certes, mais dont la mélodie, magnifique, s'envole pour en plus nous quitter... comme quoi y'a pas que les tubes FM qui ne veulent pas nous lâcher!!!
Donc si vous voulez tenter, depuis déjà quelques temps, l'expérience "Gérard Manset", peut-être que c'est le moment!!!
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 13 octobre 2008
« Le Manitoba ne répond plus » est un nouveau morceau de plus du grand puzzle que Gérard Manset nous livre année après année. Ni plus, ni moins, simplement tout autant indispensable que chacun des précédents car ils forment un tout indissociable.
Comme pour chacun d'entre eux c'est un diamant brut, qui ne livre pas toute sa beauté tout de suite, et certains de ses éclats n'apparaissent progressivement qu'après plusieurs auditions. A tel point qu'à chaque nouvelle écoute c'est presque un titre nouveau qui m'apparaît comme par magie.
Et puis le CD2, tout instrumental, permet de prolonger le plaisir musical car les mélodies connues ou nouvelles sont l'objet d'arrangements subtils et ornementations variées.
S'il y a une symbolique dans le titre je ne l'ai pas encore découverte. Je vais me replonger dans les passionnantes aventures de Jo, Zette et Jocko ...
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2008
deux jours déjà que je me plonge dans cet album et il est dense comme l'amazone. D'un abord plus difficile qu'OBOK ou que Le Langage Oublié, il me parait plus riche, toujours avec cette magie hermétique aux réfractaires à une nostalgie un peu précieuse. C'est élitiste et merveilleux, pas un produit qu'on consomme mais une oeuvre qui a ses exigences.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2008
Après avoir été déçue par les 2 derniers albums où les mélodies manquaient, les balances étaient faibles, je retrouve enfin le grand Musicien qu'est Manset. Seul bémol, la voix flirte parfois avec le déraillement et me rappelle un vieux titre : "Toutes choses".
Je dis bravo l'artiste et continuez à enchanter nos oreilles de vos bijoux musicaux.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2009
Oui c'est tjrs un évènement, un nouveau Manset. Il faut être un inconditionnel pour le suivre depuis (pour moi) 38 ans. Alors ici tout est bien, belles mélodies, belles orchstrations, jolis coeurs même si sa voix faibli un peu, c'est tjrs bien lui....et il nous emeut tjrs, Mais: est ce l'âge ou(et)l'expérience qui créee la mélancolie, une langueur d'âme,une vague tristesse...mais je me prends à réver de réentendre aussi des rythmes pêchus, endiablés,électriques....ou sont donc "Matrice"....."maubert"...."attends que le temps te vide" ou d'aussi belles plages que "lumieres" ou "marchand de rêves". le temps passe, la vie s'effrite et le genre humain aussi.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2010
Cela commence en faisant songer au « Knockin on heaven's door » de Dylan, évidemment toutes les compostions sont de Manset incluses les orchestrations.
Texte fantastique, sonorités habituelles : piano, guitares (pas trop d'électriques) cordes assez souvent et quelque fois chœurs.
Quelques autre textes se réfèrent au quotidien, la nostalgie est bien présente, le paradis perdu, en « Amazonie », aimant mais distancié par rapport au « genre humain ».
La voix n'a pas changé non plus, pâle mais agréable ne dédaignant pas de se casser depuis quelques albums.
Celui-ci est supérieur au précédent et proche en qualité du « langage oublié ».
Clairement Manset comme nombre d'artistes est à ce stade de sa longue carrière au niveau de la maîtrise (début « Manset 68 », au pilon hélas comme le troisième « long chemin »)
La boucle sera achevée avec « Dans mon berceau, j'entends ».
Débuté par un texte extraordinaire, cet album satisfaisant se termine dans le même ton.
A vrai dire, eu égard à cette maîtrise déjà citée, le temps de l'inspiration, du génie sont passés, le savoir-faire et la personnalité de l'artiste (car lui c'en est un !) peuvent bien suffire.
Nous ne sommes pas sur les hauteurs d'Orion, ou de 2870 (le premier album décevant pour moi fut et fut seulement « le train du soir ») et de quelques autres albums.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2008
Manset 11ème des ventes mais comme il le dit lui-même le problème c'est de s'inscrire dans la durée.Or les fans comme moi se précipitent le premier jour pour acheter son nouveau disque, mais combien il y aura-t-il de nouvelles oreilles, tant le public est habitué à acheter toujours les mêmes artistes et à ne pas faire l'effort d'entrer dans un univers nouveau et je l'admets pas évident,pourtant ceux qui aiment les voix différentes, les textes originaux etles arrangements simples et intemporels devraient écouter Manset.Peut-être que cette fois ses chansons pour les autres(Bashung,J.Clerc, Raphaêl)amèneront un public plus large.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2014
On ne l'attendait pas et il est apparu, douzième album d'un chanteur discret, mais finalement prolixe, qui trace sa route dans l'ascétisme médiatique. Disque surprise, donc, mais pas surprenant, et dont il émane un parfum assez fascinant. C'est Manset tel qu'en lui-même, les mélodies minimales et répétitives, le chant plaintif et lancinant. Débarrassé des tentations rock qui l'avaient alourdi ces derniers temps, renouant avec les chansons hypnotiques de six ou huit minutes, où la voix, poussée parfois au bord de la rupture, nous pousse à notre tour dans son tourbillon de mots raffinés et enivrants. Manset dit, chante, demande dans des suppliques entêtantes : « Mais c'est où ? Mais c'est où ? » Et on le suit, parfois malgré nous, fâché avec un monde qui l'effraie, nostalgique d'un ailleurs perdu ou fantasmé. Rêve d'Amazonie mais cauchemar angoissé des villes mécaniques : l'album s'ouvre sur une chanson écrite pour Bashung (Comme un Lego), et la version qu'en donne Manset est encore plus tendue, puissante quoique fragile - puissante puisque fragile. A 63 ans, celui qui fut longtemps distant avec son chant glacé se fait soudain très proche. Etonnamment émouvant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 septembre 2013
Un vrai bonheur musical, rare dans la chanson française par la qualité et l'originalité des mélodies qui accompagnent des textes d'une profonde réflexion sur notre monde!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

21,44 €
17,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)