undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CDModifier
Prix:8,81 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-2 sur 2 commentaires(5 étoiles). Afficher tous les commentaires
500 PREMIERS RÉVISEURSle 12 septembre 2008
Mike Skinner est un être complexe et sans nul doute très complet.
Après un album aux influences garage-reggae-hip hop, il nous a livré un album concept où ressortaient des accents nu-soul version Birmingham, puis un album de pop pur. A chaque fois, c'est une nouvelle facette de sa personnalité qu'il nous a livré, principalement par le biais de ces actes.
Dans ce 4° album, il n'est plus tant question des actes d'un homme (alors représentatif d'une génération) que de ses pensées. Limite philosophique par instant, l'album propose de nombreuses pistes de réflexion (comme sur The Way of the Dodo, inspirée par la race d'oiseau aujourd'hui disparu par la faute de l'homme). Musicalement, l'album est très ouvert sur un univers très lumineux, loin de l'atmosphère brûlante mais sombre des deux premiers opus, qui tient autant de la pop classique (influence Beatles) que du cabaret-jazz (écoutez I love you more), avec des touches de Polyphonic Spree/Beach Boys (les choeurs sur Heaven for the weather).
On s'esbaudit de cette nouvelle évolution d'un artiste qui nous surprend à chaque album. A la fin, the Escapist nous file la claque (tant sur le fond que sur la forme) qu'un grand de la musique est en droit de mettre à ses auditeurs.
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 novembre 2008
Un 4ème opus tant attendu (+ de 2 ans tout de même). Mais cela en valait la peine. Il s'agit d'un album beaucoup plus calme que les précédents mais vraiment très réussi et même peut-être plus profond au niveau des textes.

Mon coup de coeur "On the flip of a coin" que je repasse en boucle.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles