undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles7
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:19,81 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 15 avril 2012
Ouh les méchants, les très méchants ! Pentacle noir sur fond noir (pochette originale), tenues en cuir devant les flammes de l'enfer, "devil" dans le titre de l'album, on sent le truc bien satanique à la Venom... et bah non ! Les Mötley Crüe ne sont pas les affreux, sales et méchants qu'ils voudraient nous faire croire. Les thèmes abordés sur cet album sont d'ailleurs très éloignés du satanisme. Mötley Crüe aime la provoc' mais musicalement, si on s'attend à du Speed Metal crade et dévastateur (à la Venom), la déception risque d'être grande.
En revanche, pour des compos bien ficelées et bien entraînantes, vous avez frappé à la bonne porte.

Déjà mis sur les rails par un très remarqué "Too Fast for Love" (1982), Mötley Crüe montre avec ce "Shout at the Devil" un talent de composition indéniable. Et c'est principalement le bassiste du groupe, Nikki Sixx, dont il faut saluer la performance puisqu'il co-signe tous les titres (sauf l'instrumental) et signe à lui tout seul quatre morceaux dont les deux hits issus de cet album : "Looks That Kill" et "Too Young to Fall in Love". Deux morceaux qu'on ne se lasse pas d'écouter...
Allez, on peut trouver un point commun avec Venom quand même, ce sont les solos minimalistes du père Mick Mars. Même rythmiquement, c'est hyper basique. Ce sont pourtant les riffs de guitare qui portent les morceaux. Je ne sais plus qui a dit que le Rock n'Roll, c'est trois accords mais avec Mötley Crüe, ça se confirme. Simplicité, efficacité.
Le groupe sait nous envoyer des missiles bien rythmés ("Bastards", "Red Hot", "Looks that Kill") dont les refrains rentrent bien profondément dans le crâne, des tempos bien lourds ("Knock 'em Dead Kid", "Ten Seconds to Love", "Shout At the Devil") qui font leur effet et de la pseudo-ballade qui tue ("Danger"). On a aussi droit à la petite reprise qui va bien. En l'occurrence, il s'agit du "Helter Skelter" des Beatles. L'instrumental "God Bless the Children of the Beast" écrit par Mick Mars est, quant à lui, complètement inutile (mais ne dure qu'une minute trente).
Cet album est sans conteste le plus Heavy du groupe. Le son est assez gras, la frappe de Tommy Lee est bien mixée en avant. Les choeurs sur les refrains ont pour effet de grossir encore ce son. Reste le chant de Vince Neil qui est parfois plus proche du miaulement que d'autre chose mais c'est aussi ça qui fait le charme de ce groupe.

La réédition compte entre autres le morceau "I Will Survive" par lequel le scandale a failli arriver (puisqu'il ne fut pas sur l'album, finalement et c'est dommage car c'est un bon titre) et sur lequel on peut "entendre" le message subliminal suivant : "Jesus is Satan". En fait, pas si subliminal que ça puisqu'il faut passer le disque à l'envers (je sais, pas évident avec un CD) pour l'entendre. Eh oui, mais le problème est que "subliminal" signifie non perceptible et qui rentre inconsciemment dans la tête. Un message enregistré à l'envers, ce n'est pas tout à fait la même chose. On l'entend, lui, mais on ne le comprend pas. Et dire qu'aux USA, ils sont restés bloqués sur ce "problème" des messages subliminaux pendant des années... tout est bon, finalement, pour rendre les groupes de Rock (et si possible de Hard Rock) responsables de tous les maux de la société américaine. Preuve quand même d'une société qui va mal, très mal... Fin de la parenthèse.

Mötley Crüe, qui va faire autant parler de lui dans les rubriques des faits divers que dans les rubriques musique des magazines, est lancé sur les rails du succès avec cet album. Un succès qui va littéralement exploser avec l'album suivant, "Theatre of Pain".
Après le passage de Mötley Crüe, on ne les comptera plus les groupes de Los Angeles avec chanteur blondinet entouré de musiciens aux cheveux noirs. Mötley Crüe a marqué le Hard US, il n'est plus nécessaire d'en faire la preuve aujourd'hui. Cet album est une référence, tout simplement.

Retrouvez cette chronique sur le site "auxportesdumetal" dans la rubrique "back to the past".
33 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2008
au début, je pensais que ce quatuor était juste un groupe à minette de plus à los angeles.
Et bien, après l'écoute maintes fois répété de ce superbe album j'ai du réviser mon avis. Tous les tires s'enchainent merveilleusement avec des riff et des refrains qui squatte le cerveau. Les compos sont en effet simple et pas franchement innovantes mais tellement bien exécutés. Ma préféré et un peu connue : Knock'em Dead, kid.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juillet 2008
En faisant court un album simple mais monstrueux de melodies les plus diverses trés speed avec "red hot"plus cool avec "danger" méga slow que dire du sublime"helter skelter"(des beatles)bref un album sans faiblesses et vraiment top à surtout prendre si vous etes fan de hard rock us très mélodieux .Une bombe à ne pas louper car la bande à nikki sixx était vraiment puissante en cette année 1983.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 janvier 2013
Comment dire ? Enorme, Puissant, Heavy, Classique du Hard-Rock. Probablement le meilleur album de Mötley avec Dr Feelgood. Un classique que tout bon fan de Hard des années 80 doit connaitre!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 décembre 2014
Souvent associé à la scène glam des 80's, ce Shout at the Devil est résolument hard voire heavy ( la chanson titre, la reprise du Heller skelter des Beatles). A côté de cela l'album fourmille de mélodies, de riffs de guitare et de chansons entêtantes. L'album s'écoute exclusivement d'une traite et demeure encore 20 ans après un must du genre. A ranger juste à côté du premier WASP.
(Ecoutė en son temps sur cassette originale..quelle époque! )
review image
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2013
Voilà comment on pourrait résumer Motley Crue, groupe phare des années 80. Cet album est un classique. Même si la voix de Vince Neil peut rebuter, derrière sa joue terrible. Cette album regorge de chansons encore jouées aujourd'hui.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2014
Tres bon groupe heavy fan de black Et derive depuis plus de 20 ans deja .UN groups conu classic Et bon.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

19,99 €
10,00 €
14,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)