undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles3
3,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: DVDModifier
Prix:9,28 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 février 2010
Le cadre extrêmement contraignant et cohérent que Robert Bresson s'est imposé, et qui définit son style absolument unique, étonne toujours autant.
Ce qui interroge le spectateur, plus que l'interprétation atone de ses acteurs, c'est la diction: les dialogues sont comme récités, les argumentations sonnent faux.
"Au commencement était le verbe" dit le philosophe, et ce n'est visiblement pas le cas pour Robert Bresson, qui semble se moquer des verbiages et des raisonnements.
Son cinéma à lui se concentre sur la réalité des corps et sur l'individualité bio-psychique.
Il nous montre le lent anéantissement des capacités d'Yvon par un monde déboussolé par l'argent.
Les rencontres qu'il fait, les évènements qu'il vit, sont autant d'étapes -marquées symboliquement par de très nombreux plans sur des portes, des grilles qui s'ouvrent ou se referment- qui conduisent sa personnalité au naufrage.
Et lorqu'il rencontrera enfin une femme aimante et dévouée, il est trop tard; Robert Bresson nous renvoie à ses tragiques faits divers où des personnes soucieuses d'autrui se font assassiner par ceux-là mêmes, qu'elles voulaient aider.
Un film austère, apre, unique et indispensable.
0Commentaire5 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2007
L'Argent ou le chant du cygne du grand maître Bresson, son film le plus abouti, le plus dérangeant, le plus radical............ une oeuvre crépusculaire qui s'abat sur nos têtes avec le tranchant d'une guillotine. Jamais le cinéma ne sera allé aussi loin que Bresson avec ce film.
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 janvier 2011
D'ordinaire j'adore le cinéma de Bresson, les films comme "Mouchette", "Au Hasard Balthazard" ou encore "un condamné à mort s'est échappé" sont des petits bijoux.
Par contre je n'ai vraiment pas aimé "L'argent", les acteurs (non professionels) sont très très énervant et l'histoire assez inintéressante.
Je conseillerai donc de se rabattre sur les films cité plus haut.
0Commentaire1 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus