undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles25
4,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:31,99 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 août 2010
Film très divertissant mélangeant : humour, romantisme, épouvante, réincarnation, vengeance...
La prod n'a pas lésiné sur les moyens, chansons excellentes, décors énormes, costumes très étudiés.
Ce film est clairement une critique du milieu du cinéma indien (et une déclaration d'amour)
C'est un pur régal pour les fans du genre, la scène des Filmfare Awards où l'on retrouve toutes les plus grandes stars du box office vous fera sûrement bondir de joie.
Indispensable.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juin 2009
Comme dans pratiquement tous les films indiens on trouve tous les genres mélangés allégrement. Pour comprendre certains passages il faut quand même connaître un peu l'univers bollywood sinon on passe à côté d'un tas de clins d'oeil et d'allusions et lors du défilé des stars à la fête organisé par SRK on se demande qui sont tous ces gens là.
Ca brille, ça pétille... c'est enlevé, joyeux, la musique nous prend à bras le corps.
Excellent pour les moments de déprime !
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2008
Voici enfin l'édition française de ce très attendu "Om Shanti Om", malheureusement jamais sorti en salle chez nous. Et ça valait vraiment la peine d'attendre car cette superproduction Bollywoodienne est excellente.

Ce qui frappe d'abord, c'est la direction artistique du film, qui joue la surenchère avec une overdose de paillettes, de costumes, de décors et de lumières multicolores. Ce côté arc-en-ciel n'a d'ailleurs pas échappé à la communauté gay qui en a déjà fait un film culte, notament grâce au numéro "Dard-e Disco" qui nous dévoile un Shah Rukh Khan gâté des dieux, sublimement luisant de muscles. Certainement la scène la plus queer et la plus hot de l'histoire du cinéma indien !

Tout le film est un hommage au cinéma. Exactement comme le fut Chantons sous la pluie sur lequel est d'ailleurs pompée toute la première partie : l'avant-première, le rendez-vous au studio, la scène dans la rue (avec Sha Rukh qui s'accroche au réverbère), les personnages, l'histoire... Tout nous rappelle avec délectation le chef-d'œuvre de Stanley Donen. La seconde partie, elle, trouve son propre univers avec quand même de gros clins d'œils (la réplique de Shah Rukh "frankly my dear, I don't give a damn" d'Autant en emporte le vent, par exemple). L'approximation fantastique du film déçoit, mais on se laisse porter par tout le faste et la joie communicative, particulièrement lors des 9 minutes de la chanson "Deewangi Deewangi" : lors d'une fête donnée à la suite de sa remise de prix, OK (sic) reçoit pas moins de 30 figures mythiques du cinéma indien, pour un numéro choral irrésistible.

Techniquement, le DVD est impeccable, avec des couleurs et une définition parfaites. Lors des numéros musicaux (chapitrés individuellement), le volume du son 5.1 est ultra puissant puisqu'il dépasse de 20db la moyenne des films du commerce, quasiment sans saturation.

Enfin, les filles (et les garçons), dépechez-vous d'obtenir cette édition collector qui inclut en plus d'un disque bonus, 4 magnifiques cartes postales dont 2 extraites de "Dard-e Disco", signées par Shah Rukh !!
22 commentaires|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2009
Dans une histoire tout à fait Kitch avec un scénario pas tout à fait original, eh bien avec ça les Indiens nous donnent à voir quand même un film extraordinaire avec des chansons qui vous envahissent rapidement. Un film à voir, à revoir... Une qualité d'image superbe en DVD... Je mets 4 étoiles car je ne peux pas mettre 5 à tous les films Bollywood !!!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 janvier 2013
नमस्ते,
ce film est basé sur le principe basique (excusez la redondance)de la réincarnation.
Croyance non-occidentale qui a permis jusque-là de respecter la nature,
la faune et aussi l'âme humaine même sans preuve de son existense.
C'est encore un film d'une très belle facture à ne pas manquer.
comme toujours une égérie y est présente: Deepika Padukone
la musique et les danses menées par Farah Khan y sont délicieuses.
Bien cordialement,
Éric एरिक
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'un des plus grands succès du cinéma hindi. Une comédie dramatique en même temps qu'une mise en abyme, bourrée d'ironie, du cinéma local et du culte des "filmi heroes". Beaucoup d'humour et de passion avec un esprit "garam massala" qui tend à se perdre dans le cinéma du nord de l'Inde (les cinémas tamil et telugu résistent mieux). Le film fait défiler tout le gratin du Bollywood d'hier et d'aujourd'hui. Un film de Farah KHAN, la chorégraphe de nombre de grands films hindi et la réalisatrice du génial 'Main Hoon Na' avec, déjà, Shahrukh KHAN et les délicieuses Amrita RAO et Sushmita SEN.

Dans 'Om Shanti Om', c'est une délicieuse newcomer, Deepika PADUKONE, qui donne la réplique à l'incontournable Shahrukh (plus cabotin et bodybuildé que jamais) dans ce qui s'avère, de fait, un véritable all-star movie. Deepika est devenue, depuis, l'une des dreamgirls les plus bankable de Bollywood.... Dans 'Om Shanti Om', elle est Shanti, l'héroïne d'un film dans le film, judicieusement intitulé 'Dreamy Girl', dont la projection a un effet dévastateur sur un débutant, Om Prakash, qui rêve de devenir une star. Pour le reste, c'est du pur massala movie pendant près de trois heures : passion amoureuse, folie criminelle, dédoublement et réincarnation pour couronner le tout. Au passage, des chorégraphies de folie... Un truc proprement irrésistible notamment la chanson 'Dewaangi Deewangi' qui fait défiler, entre autres "filles de rêves", Priyanka, Lara, Vidya, Urmila, Tabu, Silpa, Rani, Kajol et jusqu'à Rekha... Un régal que tout amateur de ce cinéma-là ne peut que thésauriser.

Quant au Blu-ray, c'est une petite merveille. Je dispose déjà de deux belles versions DVD : l'originale (Eros Entertainment) et la superbe édition française (Rezo - France-Télévision) avec d'excellents sous-titres français... mais, en HD, sur une grande dalle, c'est une nouvelle émotion qui vous saisit. C'est une explosion de couleurs. Les grands films indiens exigent le Blu-ray mais, si l'on ne s'est pas encore mis au hindi, il faudra s'accommoder de sous-titres anglais.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mars 2011
Splendide !!!!! c'est beau , c'est triste, c'est chanté, c'est drôle, c'est Om Shanti Om !!!
Un véritable plaisir !! Je l'ai regardé trois fois dans la même journée et je ne m'en lasse pas ! Et Shanti est tellement belle *.* et le pauvre Om avec son costume à carreau en location ... l'époque disco en Inde ça m'avait l'air bien rigolo !!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2010
un film de bollywood comme je l'aime, avec de très belles chansons, une belle histoire,de beaux textes, des acteurs et actrices de talents, sans trop de strass ni paillettes ( contrairement à DEVDAS )
Bref un film à voir et à revoir, des chansons à écouter et à ré-écouter (surtout celle de la scène finale:Dastaan)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2008
Farah Khan est une femme incroyable qui possède un talent vertigineux : c'est elle qui, depuis 15 ans, chorégraphie la plupart des scènes musicales marquantes de l'industrie cinématographique de Bombay, de "DDLJ" à "Don" en passant par La Famille indienne ou "Kal Ho Na Ho". Débordant d'imagination et d'inspiration, elle convertit en ballets impeccables les plus belles mélodies en extirpant de ses acteurs le meilleur d'eux-mêmes dans un rôle - la danse - qui n'est pas forcément leur domaine de prédilection.

De temps en temps, Farah décide de la jouer solo. Elle ouvre son gigantesque carnet d'adresses, convoque les plus grands noms et s'improvise réalisatrice. Je dis bien « s'improvise », car Farah met avant tout en scène des ballets. Dans son 1er long métrage "Main Hoon Na" (2004), chaque passage musical était un morceau d'anthologie, des plans séquences époustouflants du début à la magnifique scène onirique avec la jolie professeur. Mais en dehors de ces moments magiques, son film sonnait souvent creux, accumulant les facilités d'écriture et les poncifs.

"Om Shanti Om" n'échappe pas à ce qui semble s'inscrire comme une règle chez la Farah Khan réalisatrice : on privilégie l'aspect « fun », le plaisir immédiat découlant de la beauté des chansons, des décors et du timing parfaitement maîtrisé, au détriment d'une cohérence d'ensemble qui limite rapidement la portée de l'entreprise.

Après avoir démarré sur les chapeaux de roue en une plongée jouissive dans le petit monde très select du show-bizz indien des années 70, le rythme se fait subitement plus lent pendant au moins 3/4 d'heure, le temps d'installer tranquillement les personnages : un figurant débordant d'énergie qui rêve de devenir une star (Shahrukh Khan, plus cabotin que jamais, s'est d'ailleurs entraîné dur pour pouvoir présenter des muscles saillants qu'on ne lui connaissait pas), une actrice au plus haut de sa gloire (Deepika Padukone, dont le visage empli de mystère compense les lacunes d'interprétation), et un producteur véreux (Arjun Rampal, bien plus convaincant avec les cheveux gris). Farah multiplie les références et les clins d'œil à 30 années de cinéma indien, que seuls les aficionados pourront relever.

L'intrigue embraye alors sur une vengeance d'outre-tombe mêlée au thème de la réincarnation pas franchement originale quand on se souvient de "Karan and Arjun" (1995), avec un certain... Shahrukh. Par la suite, plutôt que de développer sérieusement ce choix scénaristique, Farah s'autorise une pause assez hallucinante d'environ 30 minutes où elle se fait littéralement plaisir, provoquant de facto le décrochage immédiat du spectateur : d'abord, une reconstitution laborieuse des Filmfare Awards, puis une stupéfiante scène chantée tout à la gloire de la « caste des acteurs » trustant les meilleures places de Bollywood. Le défilé ininterrompu de stars simplement invitées pour pouvoir dire « j'y étais » coupe court à toute tentative de crédibilité : on se sent comme étranger à la scène, comme un invité qui n'est absolument pas à sa place parmi cette constellation de noms. Après cette faute de goût manifeste, Farah a alors le plus grand mal à faire repartir l'intrigue jusqu'à son dénouement final et susciter l'adhésion, malgré un réel talent à filmer le coup monté contre le producteur véreux.

Un sentiment mitigé s'empare du spectateur à mesure que le générique final défile : on s'est certes bien diverti, on a applaudi les stars, on a apprécié l'appel en filigrane à un retour aux valeurs qui dirigeait le cinéma dans les années 70, mais il y a eu tellement à boire et à manger qu'on ne sait plus trop sur quel pied danser, un peu ivre et la tête qui tourne.
22 commentaires|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2012
Super film, magique, plein de paillettes et d'éclats! L'histoire est un peu farfelue et certains gags un peu lourds mais la magie Bollywood opère à 100% et on en ressort hyper-vitaminé! Les musiques sont superbes. Et c'est un plus pour un film made in Bombay: il y a un peu de suspens! Ce qui, il faut bien l'avouer, est un mot généralement absent du vocabulaire des scénaristes bollywoodiens. Bon ce n'est pas un thriller non plus mais j'ai quand-même sursauté à deux ou trois moments! Et puis OK ne tombe pas bêtement amoureux de Sandy comme on aurait pu si attendre.
Un très bon film mais que je conseillerais plutôt à des personnes déjà un peu familières au monde de Bollywood car il est truffé de clins d'oeil.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,28 €
10,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)