undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles9
3,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:17,85 €+ 2,49 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 27 octobre 2008
Difficile d'évoquer le phénomène Lordi sans parler d'Eurovision... Mais il serait injuste de limiter Lordi à un phénomène de mode. Alors, remercions Lordi d'avoir montré aux étroits d'esprit (n'est ce pas M. Drucker?) qu'il existe autre chose que C. Bruni, P. Obispo et M. Sardou et, surtout, que, quand on propose au public autre chose que la m***e habituelle, il apprécie.
Et passons à autre chose.

Le dernier album, donc. Difficile de faire une suite au terrible "Arockalypse" et tout le monde attend nos finlandais au tournant. Verdict: Il n'ont sûrement pas fait mieux (il faut dire qu'avec "Arockalypse", la barre était placée haut), mais c'est quand même bien bon.
Lordi n'a pas changé sa recette, puisé dans le hard rock des années 80 (Mr Lordi n'a jamais caché ses influences) avec quelques sonorités actuelles en plus (limite indus parfois) et l'ambiance film d'horreur pour teenagers américains. On retrouve toujours ces refrains imparables qui font la force de ce groupe. Les "tubes" peuvent pleuvoir (mais pas en France, comme d'habitude...)
Lordi s'élève en digne héritier d'un Kiss ou d'un Alice Cooper. Car, honnêtement, qui à part Lordi propose ce style de Metal aujourd'hui, avec autant de talent?

Un petit conseil : Ne ratez pas Lordi en concert sur la prochaine tournée, ça vaut vraiment le coup. Spectacle garanti.

PS: L'édition limitée contient un masque à l'effigie d'un des 5 monstres. Idéal pour Halloween!..
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On ne présente plus Lordi, qui outre avoir effrayé un parterre médusé de gens bien pensants lors de la pompeuse Eurovision, propose derrière ses masques de fromage fondu un hard rock pêchu, qui ne révolutionne certes pas le style, mais envoie du lourd sans se prendre la tête ! A l'image de ce "Man Skin Boots" bien rentre-dedans, ce nouvel opus rafraîchit l'ambiance actuelle, à mi-chemin entre AC/DC et White Zombie... un vrai petit délice !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2009
Album très bon je trouve.
En deux teintes cependant:
La première écoute, rapide et/survoler pour laisser un goût de fade ou de déjà vu... Mais il n'en est rien !!
La seconde écoute laisse apparaître des rythmes bien ficelés, des riffs de guitare avec Amen aux commandes plus aboutis que dans les précédents albums. Certains morceaux où la batterie sait se faire percutante... Mêlé à cela une ambiance film d'horreur et le tour est joué !!
Je ne me lasse pas de l'écouter... avec ses prédécesseurs !!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2016
commande avec le cd scare force one celui ci était abimé donc deçu pour mon fils qui collectionne tout sur ce groupe voir a mieux emballé les commande de cd
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2008
Dire que Lordi a gagné l'Eurovision, impensable, j'ai dû rêvé ! Après l'excellent Arockalypse, la bande de monstres nous ressert un bon album avec sa formule magique : du hard typique des 80's, des touches synthé ambiance film d'horreur, des textes au second degré et la voix de Lordi sorte de mélange bourrin de Gene Simmons (KISS) et de Udo (Accept)! C'est simple et efficace même si le concept des monstres a ses limites tout comme la voix de Lordi (qui peut rebuter parfois). Gageons que Lordi saura se démasquer au bon moment ! En attendant, profitons des excellents Bite It Like A Bulldog, Evelyn, Man Skin Boots, The Ghost Of The Heceta Head, Deadache, Miss Charlene, etc.
MAN ! SKIN ! BOOTS !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 septembre 2010
Je n'aurai qu'un reproche à faire sur le CD reçu. Il y a 3 ou 4 petits bouts de plastique qui tiennent le CD qui sont cassés. Sinon le CD est super.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2010
pas assez d etoiles pour cet album. LORDI est trop fort mais la c est le top!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 novembre 2008
Un seul mot me vient tout de suite : déception. Digipack excellent mais à l'intérieur un cd très mauvais, insipide, sans innovation, la production sonore est nulle, rien à voir avec les autres cds. Après 2 écoutes, le cd est rangé pour le plus en sortir.
44 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 octobre 2008
Cela faisait un moment que l'on était sans nouvelles de Lordi...
Malheureusement toutes les bonnes choses ont une limite et voici que les clones font leur réapparition pour les fêtes de fin damnées. Pardon, de fin d'année, ça m'a échappé ! Nouveau look, nouvel album, si la confrérie des monstres finlandais semble s`être refaite une beauté pour impressionner le Père Noël, le successeur de ce qui passe pour leur meilleure production connue à ce jour, le surestimé The Arockalypse, n'est ni plus ni moins qu'un album de plus à classer dans la catégorie « rions un peu »

Je m'explique. Ayant pour l'occasion, ressorti ma panoplie des grands soirs : marteau, piolet, lance flammes et photo dédicacée de Michel Drucker, c'est avec la plus grandes des appréhension que je jetais dans la gueule béante de mon lecteur le dernier méfait de l'entreprise Monstres et Cie. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, je n'ai rien contre Lordi. Rien, contre le fait que leur musique s'apparente à un hard rock de série B. Ni rien à opposer à ce que leurs costumes soient une compilation digne du dernier défilé Emmaüs. Ce que je ne comprends pas, en vérité, je vous le dis, mes très chers frères, mes très chères saeurs, Saint Eddy Mitchell priez pour nous, c'est effectivement comment un tel groupe a pu avoir autant de succès en dehors des soirées d'Halloween ? Mais, je m'égare un peu et vais tenter de reprendre le fil de mon propos au travers d'une démarche plus charitable. Nouvel album, donc. Titré Deadache. Titre dont on saluera la pertinence... mais, cela, nous y reviendrons plus tard.

Autant le dire avec force et conviction : rien de nouveau sous le scalpel, Lordi fait du Lordi ! Prévisible sur The Ghosts Of The Heceta Head, jouant son Cooper de têtes sur Bite It Like A Bulldog, si les références sont marquées, voire explicites : une pincée d'Accept, par ci, de la poudre de White Zombie, par là, quelques sauts de kangourous et poils mal épilés d'une certaine dame de fer, ailleurs. On aura néanmoins à caeur de saluer la recherche d'efficacité qui parcoure ce nouveau disque, ainsi que le travail produit à la guitare par Amen, momie à origine égyptienne de la fine équipe. Seulement, comme indiqué précédemment, Lordi fait du Lordi. Avec d'un côté, le minimum syndical pour faite taper du pied. De l'autre, toujours cette image de sous Gwar a qui l'on aurait acheté une conduite. Bien sur, quelques éclairs dans cet album, telle la power-ballade « Evilyn » Mais si peu, qu'on en vient rapidement à se poser des questions essentielles sur l'origine du monde et plus particulièrement, sur l'avenir de l'émission vidéo gag.

Visionnaire sans le vouloir, il semble que Lordi se soit choisit un titre que l'on pourrait qualifier de prémonitoire. Car l'association de dead (mort) et de headache (mal de tête/migraine) synthétise parfaitement l'état cérébral dans lequel je me trouvais au sortir de l'écoute de cette nouvelle performance. Cependant, rassuré par le manque d'innovation, si en fin de conte de fiel, celui qui aime le hard rock classique, à tendance mélodique, sera forcément séduit. Pour les autres, la parade sentira toujours autant le réchauffé et ce, malgré plusieurs changements de costumes. Mais, attendez ! Tout à coup, une question m'assaille ! Lordi, ce ne serait pas la Céline Dion du hard rock ?
44 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,32 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)