Commentaires en ligne


43 évaluations
5 étoiles:
 (30)
4 étoiles:
 (9)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Patton tonne...
Biographie du général Patton.Cinéma grand spectacle avec de scènes de batailles excellentes.On suit Patton de l'Afrique du Nord à l'Italie ensuite à cause d'une mauvaise giffle son "retour" en Angleterre ou il ronge son frein jusqu'à ce que Ike lui donne une armée qu'il emmenera de Normandie jusqu'en Allemagne via...
Publié le 14 juillet 2004 par jumbo

versus
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 exceptionnel
Tout d'abord je ne parlerais pas du film qui est bien sur superbe mais de la qualité proprement dite du dvd!Une image sublime,des détails surprenant de réalisme.On remarque toute les qualités de la haute définition même avec un écran HD ready de 116 cm,l'image est époustouflante...Mais il y a deux "hic!" le premier est le...
Publié le 6 mai 2010 par Polfliet Roland


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

15 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Patton tonne..., 14 juillet 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Patton [Import belge] (DVD)
Biographie du général Patton.Cinéma grand spectacle avec de scènes de batailles excellentes.On suit Patton de l'Afrique du Nord à l'Italie ensuite à cause d'une mauvaise giffle son "retour" en Angleterre ou il ronge son frein jusqu'à ce que Ike lui donne une armée qu'il emmenera de Normandie jusqu'en Allemagne via Bastogne.Georges C Scott très crédible en Patton grande gueule,un peu rêveur,dur mais juste avec ses hommes.
Superbe.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 archétype du film de guerre, 4 février 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Patton [Édition Collector] (DVD)
Un acteur en symbiose avec son personnage, une authenticité due sans doute à la collaboration du général Bradley (bras droit puis supérieur de Patton), un officier allemand qui est le seul à avoir tout compris de Patton, une réalisation exemplaire, un film à voir, revoir, re-revoir etc...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Qualité excptionelle, 14 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Patton [Blu-ray] (Blu-ray)
J'aimerai confirmer les précédents commentaires tant ce Blu-Ray est exceptionnel.

Je ne parle pas du film lui meme (un petit chef-d'oeuvre, soit dis en passant) mais bien de la qualité de son image.
Sur un écran Full HD, c'est une véritable démonstration de force de la puissance du BR, il surpasse de loin en qualité la majorité des films récents de ma collection.
L'image est d'une perfection sans pareil.

J'aimerai également détromper ceux qui pensent que les films 'anciens' auraient une image de moins bonne qualité.
C'est faux, En général les master des classiques sont extrement bien conservé et les copies Blu Ray exploitent à merveille ces masters.
J'ai plus souvent été décus par la qualité d'un film récent (Eyes Wide Shut) que par des classiques comme Casablanca par exemple.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 JOUER LE DIABLE A LA GRANDE TABLE, 1 mai 2007
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Patton (DVD)
Qui était Patton ? un chef de guerre exceptionnel ?, un meneur d'hommes hors de pair ?, un mégalomane délirant ?, un bravache "jugulaire jugulaire ? Il y avait de tout ça dans cette personnalité fascinante, exaspérante, détestable et admirable. L'époque, le plus terrible conflit qui n'ait jamais existé dans l'histoire, les enjeux qui le sous-tendaient, tout cela rendait indispensable des hommes comme Patton.

Face à la démence allemande, à son inexpugnable opinatrieté, à sa soif ardente de destruction, seuls des De Gaulle, Churchill, Roosevelt, Truman, Staline (eh oui, même lui) Joukov, Eisenhower, Bradley, Patton, Montgomery et tous les hommes auxquels ils impulsaient leur énergie, leur volonté et leur ardeur, pouvaient endiguer un tel flot de haine, détruire la force armée allemande (la meilleure armée du monde à cette époque, outil de guerre exceptionnel pour un furieux assoiffé de mort)et amener à rescipiscence cette nation devenue totalement hors la loi.

Patton, interprété de façon magistrale par George Scott, a été un des acteurs majeurs du sauvetage des démocraties européennes et de la fin de l'Allemagne. Grâces lui en soient rendues quel qu'aient pu être ses immenses défauts. On ne se frotte pas victorieusement au Diable si l'on ne possède pas de quoi s'en sortir, même si cela vous rend infréquentable dans la vie de tous les jours. Mais la guerre de tous les jours n'a rien à voir avec la vie de tous les jours.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'ambigüité des héros, 10 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Patton [Blu-ray] (Blu-ray)
Le cinéma hollywoodien a puisé dans les guerres menées par les États-Unis durant le demi-siècle écoulé une inspiration à la hauteur de ce que furent ces immenses tragédies.

Depuis l’attaque-éclair du Japon sur Pearl Harbor en décembre 1941 et l’entrée en lice consécutive du « géant endormi » dans la seconde guerre mondiale (épisode retracé dans « Tora, Tora, Tora », paru en 1970 et coréalisé par Richard Fleischer et deux metteurs en scène japonais), jusqu’au débarquement allié du 6 Juin 1944 en Normandie (reconstitué dans la célébrissime super-production zanuckienne de 1962 « Le jour le plus long » ou, plus récemment, en 1998, dans « Il faut sauver le soldat Ryan » de Steven Spielberg), la seconde guerre mondiale a fourni les gros bataillons de ces « films de guerre », créant l’archétype d’un genre qui allait connaitre, avec la guerre de Corée puis celle du Vietnam, de nombreux développements.

Peut-on considérer « Patton » comme un échantillon représentatif de ces « films de guerre » à gros budget et à message positif ? A première vue, la question parait saugrenue du fait que l’action du film se déroule bel et bien sur des théâtres d’opération emblématiques de la seconde guerre mondiale, que les protagonistes de l’époque (Bradley, Montgomery, Rommel) y sont présents et fidèlement campés et que l’exactitude des faits historiques s’y trouve globalement respectée. Pourtant, il apparait très vite que le réalisateur s’intéresse moins aux différents épisodes de batailles (il y en peu) qu’au personnage bariolé, excessif, mégalomaniaque, admiré et controversé qu’est le général Patton. En ce sens, « Patton » est davantage un film d’auteur qu’un film de genre.

Ce constat n’est pas sans conséquence. Bien que Franklin Schaffner soit crédité au générique comme réalisateur, le film ne porte-t-il pas avant tout la marque de son scénariste, Francis Ford Coppola ? La démesure du personnage de Patton n’annonce-t-elle pas de manière étonnante ces autres figures d’exception que seront Vito Corleone dans « The Godfather I », le lieutenant-colonel Kilmore ou, plus encore, le colonel Kurtz dans « Apocalypse now » ? Quand on sait les conditions difficiles, sinon parfois dantesques, dans lesquelles ces films allaient être tournés, ne peut-on penser que Coppola s’était lui-même, avant de les affronter, totalement identifié à Patton, qu’il concevait son art comme un combat et sa victoire contre les producteurs comme un accomplissement ? Singulièrement d’ailleurs, la version Blu-ray de « Patton » s’ouvre sur un commentaire de Coppola évoquant le film comme s’il était le sien…

Vue dans cette perspective, la croyance de Patton en la réincarnation prend un relief saisissant. Elle apparait d’abord dans la scène où il se rêve (ou prétend se revoir) tel Hannibal affrontant les légions romaines : « C’est ici que la bataille s’est tenue. Les Carthaginois défendant leur cité ont été attaqués par trois légions romaines. Les Carthaginois étaient fiers et courageux mais ils ne pouvaient résister. Ils furent massacrés. […] Il y a deux mille ans, les corps des soldats gisaient nus au soleil ici-même. J’y étais. ». Puis, plus tard dans le film, quand Patton s’entendant dire par l’un des officiers anglais auprès desquels il évoque son plan de reconquête de la Sicile : « Vous savez George, si vous aviez vécu au dix-huitième siècle, vous auriez fait un grand maréchal pour Napoléon ! », il a cette réplique : « Mais je l’ai été Sir Harold, je l’ai été ». Hannibal, un maréchal d'Empire (on pense à Ney), Patton, Coppola, une seule et même figure toujours réincarnée ?

Si tel est le cas, c’est évidemment celle de l’Hubris, ce sentiment d’exaltation et de démesure qui, pour les anciens grecs, conduit les Hommes à commettre les actes de bravoure ou de barbarie les plus insensés et les exposent en retour à la juste colère des dieux, la Nemesis. Une colère qui s’abat sur Patton quand le président Eisenhower choisit de confier le commandement de la 1ère armée à Bradley, son ancien adjoint, ou quand, après la défaite de l’Allemagne, il le destitue de ses fonctions de gouverneur militaire de Bavière. Et lorsqu’une mort sans gloire (une « mort à la con » dira-t-il lui-même avant de trépasser) l’emporte prématurément au soir de sa vie, on est naturellement tenté d’y voir une ultime punition du destin. Injuste fin de partie pour Coppola qui, rompant avec la vérité historique, imagine que son héros survit et rejoint l'Olympe de la rédemption.

Mettant en scène avec brio l’expression de cette Hubris, le film se montre plus discret sur les ambigüités du personnage. Certes, on y voit Patton exalter le courage et la force physique - allant jusqu’à considérer la mort au combat comme une forme de dérobade, tout en faisant preuve d’une compassion extrême à l’égard de ses blessés. En revanche, les aspects de sa personnalité les plus contestables, ses préjugés de « White Anglo-Saxon Protestant » issu de la classe aisée, son racisme latent à l’égard des Noirs, son mépris des juifs, sa sympathie pour les allemands - de bons chrétiens après tout - et sa réluctance à « dénazifier » le territoire sur lequel s’exerce son commandement après guerre sont largement passés sous silence. Nul doute que cet escamotage porte la marque de l’orgueil aveugle et démesuré qui poussait alors Coppola à s’identifier à Patton.

Tout autant que l’hagiographie d’un personnage hors du commun, « Patton » apparait en fin de compte comme l’autoportrait magnifié d’un réalisateur visionnaire. C’est là sans conteste ce qui permet au film d’échapper aux conventions du genre et, par une célébration fervente des vertus du chef, de faire oublier sa part d’ombre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Image irréelle, 27 août 2009
Par 
Ditchovitch "Ditchovitch" (Belgique) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Patton [Blu-ray] (Blu-ray)
Inutile de revenir sur le film en lui-même : un grand classique, un chef d'oeuvre.
Apport HD : le must. Une définition incroyable et des couleurs chatoyantes. Une belle profondeur de champs. Le plan d'ouverture de Patton devant la bannière étoilée est irréel de perfection. A tel point que l'on distingue l'aspect "postiches" des sourcils de l'acteur ! J'ajoute que je ne suis pas très amateur du grain vidéo que l'on retrouve pratiquement systématiquement dans tous les films en HD même récents(sauf image de synthèse) mais pour le coup, le grain est ici totalement absent! Impressionnant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une image phénomènale!!! A posseder en priorité!!! Un véritable BluRay de démo!!, 9 janvier 2009
Par 
Nathan MALENDE "VINDICATOR" (Biarritz, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Patton [Blu-ray] (Blu-ray)
Que ceux qui pensent que la HD n'apporte rien aux anciens films regardent PATTON en BluRay!!!

L'image est extraordinaire, éclatante et presque irréel de définition : tout simplement incroyable!!!!!!!

Pour tous les fans de ce chef-d'oeuvre indémodable et impressionnant, son acquisition est une évidence.

Seul petit bemol la VF DTS 5.1 est un peu sourde mais en règlant le son de sa TV HD ça se résout sans problème.

Pratiquement aucun bonus hormis une introduction et un commentaire audio de COPPOLA (scénariste) bourrés d'informations intéressantes sur la génèse de ce monument du film de guerre.

En bref ce BluRay est une claque visuelle (certains films récent n'ont même pas cette qualité en HD) qui montre tous le potentiel de ce formidable support Haute Définition!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Stupéfiant, 23 juin 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Patton (DVD)
Un film qui laisse pantois et a amplement mérité tous ses oscars. Les acteurs sont fabuleux, la vérité historique est bien respectée dans l'ensemble, le scénario et la mise en scène sont d'une grande intelligence. L'aspect à la fois génial et passablement anormal du héros est très bien rendu, ainsi que l'atmosphère au sein du commandement américain. Quelques défauts s'il faut en signaler: Eisenhower est physiquement absent de l'histoire, alors qu'il a été le protecteur de Patton tout au long de cette aventure; l'acteur allemand ressemble à Rommel comme je ressemble à Benoît XVI, les bombardiers Heinkel 111 n'ont jamais fait du mitraillage à basse altitude (la production n'a sans doute pas pu se procurer un Messerschmitt 109), et Jodl n'a jamais été le chef d'état-major d'Hitler.La voix quasiment féminine de Patton n'est pas reproduite, sans doute à l'insistance de sa famille, et on fait l'impasse sur la mort du héros. En revanche, le vocabulaire passablement ordurier du général est bien respecté, et à la différence de beaucoup de films bricolés, les Allemands parlent parfaitement allemand et les Soviétiques un russe impeccable. Nombreuses scènes d'anthologie, et dans l'ensemble un film qu'on n'oublie pas de sitôt.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 commentaires concernant le film "Patton", 4 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Patton [Blu-ray] (Blu-ray)
Un très bon film (guerre et Biopic) historique basé sur la carrière d'un des plus grand stratège de la 2° G.M. George C.Scott est extraordinaire dans le rôle de Patton (oscar du meilleur acteur); un général très controversé par les autres généraux (à l’exception peut-être du général Bradley très bien interprété par Karl Malden) à cause de son franc-parler et de ses dérapages discutables mis d'un autre côté un homme plein de qualités tactiques et culturelles. Une réalisation méticuleuse quant aux panoramas et scènes de combat (rares). A voir absolument par les amateurs du genre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 All glory is fleeting, 22 novembre 2006
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Patton (DVD)
The screen play is co-written by Francis Ford Coppola and Based upon the two books "Patton: Ordeal and Triumph" by Ladislas Farago and "A Soldier's Story" by General Oman N. Bradley. And acted by George C. Scott. This paints the picture of the Patton that we all know.

From the initial speech to the "I had a dream last Night" recounting of the Napoleon campaign, this film holds your attention. Patton is larger than life, and George C. Scott is larger than life in this larger than life movie.

We follow Patton through his WWII carrier. The focus is on Patton more than the war. We can feel with him as he remembers his past lives and we feel as though we were there with him. This is emphasized by revisiting Zama where Roman Scipio Africanus defeated Hannibal. If you ever get a chance you need to look it up.

We know that very war is different but we learn from history, and Patton is history. By the way the film is just down right fun to watch.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Patton [Blu-ray]
Patton [Blu-ray] de Franklin J. Schaffner (Blu-ray - 2008)
EUR 14,21
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit