Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un des bons disques de hard des 70s
Cet album est plus Stones (tendance Sticky Fingers ou Exile on Main Streets) que son successeur Solid as a Rock réellement hard rock (à mon avis supérieur, et dans lequel jouait Ross the Boss des Dictators !). Influence (ou raison de la présence) de Ian Stewart au piano?
De très bons morceaux, un ou deux plus faibles. La voix de...
Publié le 29 avril 2009 par Chris G

versus
2.0 étoiles sur 5 Surestimé.
Pour replacer les choses à leur juste niveau, sans nostalgie déplacée, et parce que ces rééditions d’albums dispensables coûtent trop pour leur réelle valeur ajoutée, quelques mots sur le premier album de Shakin' Street. Il est vrai que ce groupe, doté de forces qui furent ses faiblesses et inversement, reste...
Publié il y a 16 jours par Nabogomil


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un des bons disques de hard des 70s, 29 avril 2009
Par 
Chris G (Chaponnay, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vampire Rock (CD)
Cet album est plus Stones (tendance Sticky Fingers ou Exile on Main Streets) que son successeur Solid as a Rock réellement hard rock (à mon avis supérieur, et dans lequel jouait Ross the Boss des Dictators !). Influence (ou raison de la présence) de Ian Stewart au piano?
De très bons morceaux, un ou deux plus faibles. La voix de Fabienne se cherche encore un peu. Néanmmoins ça reste bien au dessus de la mêlée. Quel dommage que ce groupe ait splitté au début des années 80 avec le potentiel qu'on sent ici.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Shakin' Street, le groupe de Fabienne Shine - Au dessus du panier également., 22 novembre 2013
Par 
ADANSON. "Marco" (Poitou.) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vampire Rock (CD)
Le groupe se forme en 1975.
Fabienne Shine sortait avec Jimmy Page mais l'histoire ne durera pas longtemps.
Eric Lewy lui propose alors de former un groupe. C'est la naissance des "Speedball".
La première mouture comprend Éric Lewy à la guitare, Fabienne Shine au chant, Jean-Lou Kalinowsky à la batterie, Louis Bertignac à la guitare et Corine Marienneau à la basse.
Ces deux derniers rejoindront le groupe "Téléphone" en 1976.
En 1976, le groupe change de nom et s'appelle désormais "Shakin' Street" hommage à un titre du MC5.
Bertignac et Marienneau sont remplacés par Mike Winter à la basse et par Armik Tigrane à la guitare.
Lors du deuxième Festival Punk de Mont-de-Marsan, CBS leur fait signer un contrat.
En 1978, ils sortent leur premier album dont il est question ici.
"Vampire Rock" est enregistré à Londres à l'Olympic Sound Studio.
Le deuxième album, plus Hard Rock est enregistré à San Francisco et sort en 1980 avec l'ex guitariste des "Dictators", Ross the Boss.
Il s'agit de "Solid As A Rock" dont la chanson du même nom marcha très bien.
L'album connu même un relatif succès aux Etats-Unis.
Puis en 1982, c'est la mésentente au sein du groupe et donc la fin.
"Shakin'Street revient en 2004 et sort son troisième album "21st Century Love Channel" en 2009.
Revenons à "Vampire Rock".
Cet album que j'avais tout comme "Livin in the fast lane" de Little Bob Story" acheté en vinyl à l'époque est vraiment sympa avec bien sur le morceau qui donne son titre au LP mais également avec "Where are you babe" de Fabienne Shine, "Love song" de Shine et Lewy, "No time to loose" des deux mêmes, de la reprise des Stones "Yesterday's paper" qui entre parenthèse est plus rock que celle de la bande à Jagger et bien meilleur, du fabuleux blues "Blues in the same" (Shine et Lewy) mais encore de "Speedy Lady" (Shine et Lewy).
En bref, rien que du bon: Excellents musiciens, jolie chanteuse et belle voix puissante.
Il faut dire aussi que mis à part Ganafoul, Trust et Ocean, le Hard Rock n'était pratiquement pas représenté en France. Ce groupe fut un bain de jouvence.
En résumé 35 ans après, j'écoutes ce CD avec toujours autant de plaisir. Du Rock comme on en fait plus actuellement dans ce pays.
Adanson Marco.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 Surestimé., 13 août 2014
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vampire Rock (CD)
Pour replacer les choses à leur juste niveau, sans nostalgie déplacée, et parce que ces rééditions d’albums dispensables coûtent trop pour leur réelle valeur ajoutée, quelques mots sur le premier album de Shakin' Street. Il est vrai que ce groupe, doté de forces qui furent ses faiblesses et inversement, reste une vraie énigme. Fabienne Shine tout d’abord. Une plastique qui ne laisse pas indifférent, membre fondateur, elle est une vitrine et les visuels de pochette construits autour de sa personne en témoignent. Pour autant, elle doit être considérée comme une vocaliste scandant les mots plus qu’une chanteuse. Quoi qu’en disent certains, encore aujourd’hui, sa voix de tête, peu placée, sinueuse et sans profondeur, n’est assurément pas géniale, ni même tout simplement rock. On se situe donc loin de Suzi Quatro, de Cherie Currie ou Joan Jett des Runaways - laissons Debbie Harry de côté -, des anglo-saxonnes certes, mais pas seulement, par exemple les aptitudes de Stewie chez Speed Queen paraissent deux ans plus tard bien plus évidentes. Que dire aussi de sa diction de l’anglais qui, ne respectant ni l’accent tonique ni une prosodie minimale, transforme souvent cette langue en un idiome inconnu. Sans parler des textes… Alors pourquoi se plaît-on de penser qu’aucune autre artiste aurait pu remplacer Fabienne ? Parce qu’en fin de compte, ces imperfections participent d’une certaine originalité qui à défaut d’emporter l’adhésion technique finit par retenir l’attention. Eric Levi, lui, c’est différent. Membre fondateur aussi, il joue de la guitare, rien de plus. Mais il est LE compositeur. Son talent, évident sur le deuxième album, ne saute pas aux oreilles ici. Les présentations faites, passons à la musique proprement dite. Problème majeur : elle est quasiment auto-produite (par manque de moyen) et grosse erreur, enregistrée à Londres et mixée à Paris, le contraire de ce qu’il fallait faire. Ce sont principalement les guitares, éléments combien primordiaux, qui en pâtissent. Et puis, hormis "Vampire Rock", "Where Are You Babe" et la bonne reprise des Stones "Yesterday’s Papers", les compositions souffrent d’un manque d’imagination et d’une interprétation parfois hors sujet (le chant à la limite du supportable sur "Living With A Dealer", les surenchères inutiles de Kalinowski (batteur), en particulier sur "Blues Is The Same", et les soli trop souvent sans intérêt). Mais l’album est surtout pénalisé par l’absence de direction artistique claire, hésitant entre un rock’n’roll conventionnel (les grilles d’accords, le piano de Ian Stewart, les chœurs féminins) et quelque chose de plus musclé (difficile de parler là de hard rock) encore mal assumé. Si on tente la comparaison avec les coreligionnaires de son temps, dans la catégorie rock français, hors punk et new wave, c’est moins cohérent que le Téléphone des débuts, moins spontané que Ganafoul et surtout très inférieur à Little Bob Story à tous les points de vue. Cela n’a pas non plus l’agressivité salvatrice, l’ancrage social et politique qu’aura bientôt Trust. En conclusion, une première sortie faible, un point d’étape toutefois qui en permis un second, celui-là incontournable. Se trouve encore en vinyl, et c’est largement suffisant !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Réedition superbe, 8 mars 2009
Par 
Albertini Olivier (Toulon, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vampire Rock (CD)
Quelle bonheur de réecouter cet album surtout dans la configuration de la réedition on a l'imprésson de tenir en main le vinyl d'époque mais non c'est bel et bien en cd.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Vampire Rock
Vampire Rock de Shakin' Street (CD - 2008)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit