Commentaires en ligne


31 évaluations
5 étoiles:
 (14)
4 étoiles:
 (8)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (2)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


25 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 LE RETOUR DE LA SERIE B
La bande annonce laisse présager un film d'action, bruyant, avec coups de feu et cadavres à gogo. Heureusement, il n'en est rien. Désolé pour les amateurs de castagne, mais avec BONS BAISERS DE BRUGES, on est dans un registre à part : le détournement de clichés.

Ray et Ken, deux tueurs à gages qui ont...
Publié le 2 décembre 2008 par Luc B.

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Loufoque ? Oui, peut-être...
En 2008, sortait de nulle planète identifiée le film britannique « Bons Baisers de Bruges », devenu culte auprès de nombreux cinéphiles et réalisé par Martin McDonagh, dramaturge et metteur en scène irlandais. Primé au Festival du film de Sundance, « Bons Baisers de Bruges » réunissait avec charme un casting...
Publié il y a 3 mois par Incognita


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

25 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 LE RETOUR DE LA SERIE B, 2 décembre 2008
Par 
Luc B. - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bons baisers de Bruges (DVD)
La bande annonce laisse présager un film d'action, bruyant, avec coups de feu et cadavres à gogo. Heureusement, il n'en est rien. Désolé pour les amateurs de castagne, mais avec BONS BAISERS DE BRUGES, on est dans un registre à part : le détournement de clichés.

Ray et Ken, deux tueurs à gages qui ont foiré leur dernière mission, sont priés de se faire oublier quelques temps, à Bruges, en plein hiver, et d'y attendre sagement leur prochain contrat. Ken, la cinquantaine, en profite pour y parfaire son éducation artistique... Ray, jeune chien fou, s'y ennuie à crever...

BONS BAISERS DE BRUGES est loin d'être un film parfait. Mais il possède une grande qualité, il est original, et drôle. Car vendu comme un polar, il s'apparente en fait davantage à la comédie noire. Martin McDonagh s'amuse à détourner tous les clichés du genre. Pas de mégalopole qui crame sous le soleil, mais la superbe Bruges, Venise du nord, sous le crachin. Un couple de tueur à gages, pieds nickelés sympathiques, humains, et rongés par les remords. Pas de bastons filmées avec des plans de moins de quatre secondes, mais des dialogues ciselés, méchamment drôles. Et puis une galerie de personnages épatants, caricaturaux (le boss, joué par Ralph Fiennes, éructant à la moindre contrariété) attachants (la propriétaire de l'hôtel enceinte jusqu'aux dents), surréalistes (le petit escroc minable et stupide joué par un Jeremy Rénier méconnaissable et tordant, ou le nain acteur).

Tous ces personnages ont leur rôles a joué (le couple du restaurant !), dans un scénario plus alambiqué qu'il n'y paraît, et qui tourne autour de deux thèmes : quel est ce contrat que les deux tueurs attendent, et pourquoi ont-ils raté leur dernier boulot. La rigolade et le second degré n'empêchent pas les scènes d'action, poursuites, fusillades, rondement filmées, et surtout le suspens entretenu autour du contrat, et des personnages en eux mêmes. Colin Farrel est épatant dans son rôle, comme un gosse de huit ans à qui on promet « Pirates de Caraïbes » et qui se retrouve au musée d'Orsay devant les Impressionnistes.

BONS BAISERS DE BRUGES, et son décor somptueux, premier personnage du film, s'avère un film distrayant et plus profond qu'il n'y paraît, malgré quelques baisses de régimes, et quelques outrances tarantinesques. C'est ce qu'on appelle, tout simplement, une très bonne série B.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


22 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 INATTENDU, 12 janvier 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bons baisers de Bruges (DVD)
Le titre français - parfaitement débile, comme souvent - oriente la perception vers un univers semi-parodique à la "Snatch", alors que ce film est avant tout une histoire de rédemption pathétique dont la ville de Bruges ("In Bruges") est l'écrin.
L'humour est certes présent, et presque toujours efficace, mais jamais abrutissant : la qualité des acteurs y est pour beaucoup, avec par exemple un Ralph Fiennes à la fois émouvant et détestable, un Brendan Gleeson égal à lui-même (c'est à dire magnifique) et un Colin Farrel ici parfait en chien battu totalement paumé... Le film est pourtant mélancolique en diable, d'une grande finesse, et c'est une des vraies surprises de ces deux dernières années.
Les cinéphiles avertis reconnaitront l'hommage plus qu'appuyé au chef-d'oeuvre de Nicolas Roeg, "Don't Look Now", qui en 1973 mettait en scène une autre dérive vers la folie : celle de Donald Sutherland au milieu des venelles de la "vraie" Venise...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Film inclassable à l'impact HD appréciable mais pas prioritaire en blu ray, 5 février 2010
Par 
Ditchovitch "Ditchovitch" (Belgique) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bons baisers de Bruges [Blu-ray] (Blu-ray)
Contrairement à ce que le titre laisse français présager, il ne s'agit pas d'un pastiche d'un film de James Bond. Ce film Anglo-Belge est complètement hors catégorie et il est bien difficile de lui coller une étiquette. Le scénario est mince mais les enjeux interpersonnels sont loin d'être inintéressants. Par contre, c'est lent, très lent même et si c'est l'action que vous cherchez, passez votre chemin. Le film fait la part belle aux dialogues et moments intimistes constellés de réflexions corrosives et de joutes verbales imprégnées par un humour décalé et un peu noir assez jouissif. Si on arrive à entrer dans le film, certains moments sont vraiment drôles. Le film peut tout de même déranger avec cet humour en décalage complet avec la tristesse latente de l'ensemble et également les quelques séquences bien sanglantes. Un Colin Farrell dépressif et Un Ralph Fiennes impitoyable sont ici étonnamment utilisés à contre emploi pour vous conduire dans cette petite visite guidée de Bruges qui ne fera pas l'unanimité mais qui vaut la peine qu'on s'y attarde un peu.
Apport HD : Correct. L'encodage AVC fait du bon boulot mais sans grand éclat. La profondeur de champ est satisfaisante mais les plans larges sont assez limités. Le piqué est très bon principalement sur les gros plans des visages très bien définis. Les couleurs restent naturelles sans éclat particulier. De nombreux noirs sont bien denses mais quelques scènes sombres frémissent un brin. De nombreux arrières plans présentent pas mal de grain sans déranger. Quelques scènes sous-éclairées fourmillent un peu mais le bruit vidéo est très limité (une poignée de secondes). Un transfert HD très correct qui permet de visionner le film dans de bonnes conditions mais au vu de la production et des choix artistiques, l'achat du blu ray n'est sas doute pas prioritaire sauf bien sûr à prix plus ou moins équivalent au DVD. La section audio jouit d'un encodage DTS HDMA en VO comme en VF mais là encore vous n'assisterez dans ce film à aucune outrance sonore. De surcroît, l'approximation du doublage français devrait faire basculer certains spectateurs vers la VO mais les sous-titres perdent un peu de sel des dialogues originaux un tantinet grossiers. Une très honnête édition blu ray ponctuée par une section bonus en SD de 60 minutes : making of, scènes inédites, bêtisiers, visite de Bruges... Ce n'est sans doute pas le film de l'année mais je lui mets 4 étoiles pour sa corrosion, son originalité et son jusqu'au-boutisme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Loufoque ? Oui, peut-être..., 13 juillet 2014
Par 
Incognita - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bons baisers de Bruges (DVD)
En 2008, sortait de nulle planète identifiée le film britannique « Bons Baisers de Bruges », devenu culte auprès de nombreux cinéphiles et réalisé par Martin McDonagh, dramaturge et metteur en scène irlandais. Primé au Festival du film de Sundance, « Bons Baisers de Bruges » réunissait avec charme un casting melting pot composé des irishmen Colin Farrell et Brendan Gleeson, mais également des frenchies Clémence Poésy et Jérémie Renier, ainsi que le british Ralph « Lord Voldemort » Fiennes.

A la suite d’une mission qui a mal tournée, deux tueurs à gages britanniques au caractère totalement opposé, Ray (Colin Farrell) et Ken (Brendan Gleeson), sont envoyés par leur patron, Harry Waters (Ralph Fiennes), se faire oublier quelque temps à Bruges jusqu’à ce que celui-ci les rappelle. Sachant qu’ils n’ont pas le droit de quitter la ville belge et choisissant de faire contre mauvaise fortune bon cœur, le plus âgé des deux, Ken, en profite pour visiter la belle cité médiévale, ses canaux, ses musées, et s’enrichir culturellement… Mais, pour le jeune Ray, il n’en est pas question ! il s’ennuie ferme et attend le coup de fil du patron avec impatience. Cette ville l’oppresse et, qui plus est, le souvenir asphyxiant d’un enfant qu’il a accidentellement tué lors d’un précédent contrat le hante nuit et jour. Forcés de cohabiter, les deux tueurs finissent par s’estimer – Ken gardant un œil paternaliste sur son jeune collègue un peu bougon. Malheureusement, un appel du patron ordonne à Ken de liquider Ray, pour punir ce dernier d’avoir tué un enfant…

Que font deux tueurs à gages quand ils n’ont pas de travail ? A première vue, on penserait qu’ils passent toutes leurs nuits au bordel, dans les boîtes de nuit glauques, et leurs journées à dormir, à nettoyer leurs armes et à sniffer de la coke… Or, en voyant nos deux hommes de main se promener dans les rues de la ville, forcés de jouer les touristes, d’admirer les rues pavées, l’architecture gothique, le patrimoine sublime de la « Venise du Nord », on ne peut s’empêcher de les trouver franchement sympathiques. Leur excursion à travers la ville va d’ailleurs être l’occasion, surtout pour Ray, de découvrir une pléiade d’individus délirants (un nain raciste, un skinhead joué par Jérémie Renier, etc.)

Notons au passage que les trois principaux acteurs, Colin Farrell, Brendan Gleeson et Ralph Fiennes, offrent de bonnes compositions aux personnages qu’ils incarnent. Brendan Gleeson, le tueur le plus âgé des deux, est un bonhomme tempéré, calme, curieux, qui aime se cultiver, se promener… quand il n’est pas occupé par ses activités de tueur professionnel. Clairement, charmé par la cité lacustre, dans un souci éducatif, il tente difficilement de faire partager son admiration pour la ville à son jeune collègue. Hélas, Ray est tout l’inverse : grognon, gamin, un brin misanthrope, il se laisse traîner dehors par son acolyte pour lui faire plaisir, mais s’il pouvait, il resterait dormir nuit et jour dans sa chambre d’hôtel ! Bruges lui fout clairement le cafard – cette ville le déprime et il le fait savoir. Quelle idée d’aller se balader dans les rues embrumées ou d’admirer une peinture flamande du XVe siècle à laquelle, de toute façon, il ne comprend rien ? C’était sans compter sur sa rencontre avec une jolie jeune femme (Clémence Poésy), qui va quelque peu changer notre homme. Colin Farrell montre ici son fort potentiel d’acteur comique et tout le talent qui est le sien. Avec sa tête boudeuse ou ahurie, son air infantile, naïf et chamailleur, il est excellent et même émouvant. Les deux complices forment un tandem aussi explosif qu’attachant. Ralph Fiennes, enfin, est parfait en grand méchant complètement déglingué, mais avec un grand sens de l’honneur.

Un bon point à la manière de mettre en scène cette ville belge qui semble superbe.

Présenté comme "incorrect, jouissif, intelligent, drôle et décalé", j'espérais me régaler en visionnant ce film. Ce ne fut pas tout à fait le cas. Ce qui m'a paru le plus intéressant relève des personnages et du scénario lui-même. Trop souvent, on présente une oeuvre comme décalée alors qu'elle se contente d'être fourre-tout et de surfer sur les vagues du moment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Acteurs excellents, 13 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bons baisers de Bruges (DVD)
Un film étrange à souhait, cependant la violence en "close-up" n'est pas ce que j'apprécie le plus. Par contre, la visite détaillée de la ville de Bruges que je connais est assez plaisant. AMES SENSIBLES S'ABSTENIR !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Mort à Venise du Nord, 30 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bons baisers de Bruges (DVD)
Ray est un brave type qui a tué un enfant par accident. Et il s'en veut, même si on lui répète sans arrêt que c'était un accident. Et c'est vrai. C'était quelqu'un d'autre que Ray devait tuer, pas l'enfant. Ken, lui, apprécie les vieilles pierres. Il ne rate jamais une occasion de se cultiver. Il n'y a pas de honte à cela, bien au contraire. Et Ken trouve que Ray pourrait faire un effort pour s'intéresser aux richesses patrimoniales de Bruges. Néanmoins, on sent que même s'il n'y est pour rien, Ken ressent une vague responsabilité dans le foirage de Ray. Harry est un patron qui a de grosses responsabilités, une affaire à faire tourner, une famille à nourrir, des employés à encadrer, des clients à satisfaire. On sent qu'il est sur les dents et qu'il devrait se reposer un peu, prendre du recul, partir une semaine aux Baléares. Au lieu de ça, il est obligé d'aller à Bruges. C'est pas qu'il n'aime pas Bruges, au contraire, c'est même lui qui a décidé d'y envoyer Ray et Ken, comme un dernier cadeau pour Ray.
Déjà, avec ces trois personnages là, il y a de quoi faire un petit film sacrément épatant. Et vous savez quoi ? Il y a encore quelques autres personnages, secondaires certes, mais tous aussi savoureux. Et puis pourquoi je me fatigue, moi, y a tout dans la bande annonce !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Peu connu et pourtant..., 21 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bons baisers de Bruges (DVD)
Film plongé au coeur de Bruges, une ville présentée sous un angle différent.
Une ambiance sombre agrémentée d'un humour "british" exquis et de rebondissement surprenant!

Un conseil, ne vous fiez ni à la couverture et encore moins à la bande annonce qui présente un film à la Guy Ritchie (que j'adore d'ailleurs) rempli d'action et d'un humour lourd... Je n'ai jamais vu une bande annonce éloignant autant un film de sa véritable apparence...

Bref, il restera dans les films que j'affectionne le plus.

À vous de vous faire une opinion maintenant! :)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un bon moment, 19 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bons baisers de Bruges (DVD)
J'avais vu le film au cinéma. Après un W.E à Bruges, j'ai eu envie de le revoir. Film hilarant. DVD à petit prix expédié très rapidement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Humour Anglais et Noir, 19 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bons baisers de Bruges (DVD)
On a passe de l'horreur absolue au rire, aux larmes puis de nouveau à l'horreur ou au grand guignol. Pas un moment de répit. Bruges est magnifique et l'humour anglais se mélange au sens de l'absurde des belges.
La scène de séduction au restaurant est pour moi un "classique".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un petit bijou, 9 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bons baisers de Bruges (DVD)
Un petit bijou d'humour noir, dans une ville de Bruges magnifiée avec des acteurs excellents, une mention spéciale pour la sublime clémence Poésie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Bons baisers de Bruges
Bons baisers de Bruges de Martin Mcdonagh (DVD - 2009)
EUR 6,28
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit