Commentaires en ligne 


9 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


6 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 VALEUR SURE
L'indéboulonable Saxon publie avec fidélité ses albums depuis plus de 2 décennies, et continue à surprendre son monde, d'autant plus en 2008, où le métal teuton dit classique n'est plus vraiment au goût du jour... Eh bien Saxon relève le défi en restant fidèle à ses convictions et publie cet...
Publié le 12 janvier 2009 par Hellblazer

versus
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 J'ai un peu de mal à accrocher !!
Après les excellents Lionheart et The Inner Sanctum, revoici nos vétérans Saxon, décidément toujours en forme !
Tout d'abord, soyons clairs, je trouve Into The Labyrinth bien en dessous des deux précédents albums.
Divers styles sont abordés au sein de l'album, ce qui peut-être, certes, une bonne chose pour...
Publié le 21 février 2009 par fifi59


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 J'ai un peu de mal à accrocher !!, 21 février 2009
Par 
fifi59 - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the labyrinth (CD)
Après les excellents Lionheart et The Inner Sanctum, revoici nos vétérans Saxon, décidément toujours en forme !
Tout d'abord, soyons clairs, je trouve Into The Labyrinth bien en dessous des deux précédents albums.
Divers styles sont abordés au sein de l'album, ce qui peut-être, certes, une bonne chose pour rendre un album varié, passionnant, voire surprenant !
Le problème, c'est qu'ici, je trouve que ça part un peu trop dans tous les sens, et même si la "patte" Saxon est présente, après trois écoutes, j'ai du mal à accrocher sur la globalité de l'album (écoute intégrale).
Mes morceaux préférés sont les Epiques et assez Symphoniques Battalions Of Steele et Valley Of The King (j'avoue que si tous les titres étaient comme ça, cet album ne quitterait pas ma platine !), j'apprécie aussi Demon Sweeney Todd (Speed et puissant), Voice (ballade assez sombre), Come Rock Of Ages (excellent titre Hard Rock) ou The Letter (interlude de 42'').
Le reste de l'album est sympa mais ne me passionne pas outre mesure, à savoir les Hard/Bluesy Live To Rock ("AC/DC meets Saxon" !) et Slow Lane Blues, et les autres titres qui sont dans une veine Hard/Heavy, comme Saxon sait si bien le faire, mais qui, cette fois, ne sont, à mes yeux, ni irrésistibles, ni incontournables !
Enfin, Coming home, en version acoustique, tranche énormément avec le reste, mais s'avère plutôt agréable.
La production est de qualité, tout comme l'interprétation, Biff chante bien, mais je ressens un certain manque de liant qui me gêne un peu et qui me fait craindre une durée de vie plutôt limitée dans ma platine !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Très moyen, 12 novembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the labyrinth (CD)
Voilà à peine 2 ans que le dernier album de SAXON est sorti que voici déjà un nouvel opus. Un délai normal pour un jeune groupe mais pour un ancien comme SAXON, c’est déjà plus inhabituel et pas forcément rassurant. Et bien n’y allons pas par quatre chemins : ce "Into the labyrinth" est nettement en dessous de son prédécesseur le très bon "The inner sanctum". Les comparaisons avec son aîné ne manqueront pas, tant "Into the labyrinth" est dans sa droite lignée, véritable "The inner sanctum part II", l’inspiration en moins…

Bref, ce nouvel opus est un disque sans surprise, une œuvre syndicale prétexte à une nouvelle tournée. Bien sur, SAXON n’est pas n’importe quel groupe et détient donc un certain savoir faire métallique qui saura toujours attirer le chaland. Même en mode pilotage automatique, le groupe parvient à écrire quelques bons titres qui font remuer. Ainsi, l’album semble plutôt bien commencer : « Battalions of steel » fera illusion à la première écoute. Un titre épique efficace, mais bien vite, on sent que la durée de vie de ce titre est un peu limitée ; il faut dire qu’on est en terrain connu et qu’en plus, ce morceau souffre de l’adjonction de chœurs féminins samplés qui sonnent vraiment très cheap. « Battalions of steel » reste un bon titre mais qui n’a pas la classe d’un « State of grace ». Même problème avec le second morceau, « Live to rock », un single entraînant, mettant en valeur la facette rock du groupe mais qui là encore souffre de la comparaison avec l’énorme « I’ve got to rock » de l’album précédent, décidément…

Autres bons moments, avec « The letter/Valley of the kings », second titre épique de l’album. Le dernier sommet artistique de l’album étant atteint par « Come rock of ages », il n’y a pas à dire, mais quand SAXON veut faire dans le hard rock fédérateur, ils s’en sortent haut la main. Ce titre est en plus idéalement placé puisqu’il permet à l’auditeur de se réveiller après le lourdingue « Protect yourself » et l’ultra banal « Hellcat » : deux morceaux de pur remplissage qui ne se contentent pas d’être faiblards… ils sont carrément nuls ! Même les moins bons titres du moyen "Lionheart" était au-dessus. Et ce n’est pas le seul moment de faiblesse de l’album. Le lourd « Crime of passion » se veut également bien pénible, le blues « Slow lane blues » est inoffensif.
Anecdotique… c’est bien triste mais c’est sans doute le terme qui définit le mieux cet album.

On sent tout de même que les Anglais ont voulu parfois faire preuve de certains efforts. Le titre « Voices » notamment.

"Into the labyrinth" est donc un album sans surprise, au mieux sympathique, au pire une faible resucée de "The inner sanctum".

Cette chronique est une version allégée de ma chronique paru à cette adresse dans sa version intégrale : [...]
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 edition limited????Ah bon????, 6 septembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the labyrinth ltd edition (CD)
Très déçu,par cette édition,car au niveau bonus,c'est vraiment pas terrible,voir inutile!!!
-"PERCEVAL":mini film avec BIFF(en roi Arthur)de 20 mn sous-titré en anglais:bof et rebof!!!!
-"LET THERE BE LIGHT":Reportage sur les techniciens(mixage,son,lumière,etc............!!)de 40 mn,pas très intéressant,car trop long et vite lassant,sous titré en anglais!!
Et cerise sur le gateau,en troisième bonus,nous avons droit à une interview de BIFF,sur l'album!!!!!!!!
En 10 mn,il commente tous les titres de "Into the labyrinth",mais il y a un gros HIC,mais c'est pas sous titré,mais pas en anglais,car cet interview,nous est proposé en mode AUDIO:cherchez l'erreur!!!!!!!!!?????????????
Bon,sinon l'album en lui-même est bon,sans être génial,il y a de très bons morceaux,mais pour ma part,il ne sera pas dans mon"Top 5" des albums de SAXON!!!
En conclusion:beau coffret,avec un livret avec les paroles et photos des musiciens!!!
J'ai mis que trois étoiles,à cause des bonus,sinon ce sera 4 pour l'album seul!!!!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 VALEUR SURE, 12 janvier 2009
Par 
Hellblazer (Nice) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the labyrinth (CD)
L'indéboulonable Saxon publie avec fidélité ses albums depuis plus de 2 décennies, et continue à surprendre son monde, d'autant plus en 2008, où le métal teuton dit classique n'est plus vraiment au goût du jour... Eh bien Saxon relève le défi en restant fidèle à ses convictions et publie cet excellent "Into the Labyrinth", qui hormis un gros son et un haut niveau technique de ses acteurs, se révèle fortement inspiré. Il brandit ainsi haut (et fort) son flambeau dans un paysage musical actuel hyper varié, et à l'heure où de plus en plus de formations se dispersent aux 4 vents pour coller à la tendance, il est bon de se pouvoir se raccrocher à des locomotives sincères et honnêtes, avançant dans le temps envers et contre tous... en qualité !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Du Hard fort en gueule, 28 juin 2009
Par 
D. Vincent (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the labyrinth (CD)
Sorti pratiquement un an aprés "The Inner Sanctum", "Into the Labyrinth" se veut plus direct est moins sombre que son prédécésseur.
Saxon nous délivre un Hard rock plus direct avec des titres basiques comme "Hellcat", "Live to rock" ou "Protect yourselves" qui rappelle AC/DC.
Le groupe fait quelques incursion dans le Blues avec "Slow Lane Blues" et "Coming Home" magnifique version bootleneck acoustique.
Saxon peut aussi donner dans le regitre symphonique avec "Battalions of Steel morceau que ne renierait pas Nightwish.
Mais tout au long de cet album c'est du Hard fort en gueule, méchamment burné que nous propose Saxon.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Into the ' patchwork, 2 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the labyrinth ltd edition (CD)
Je profite de ce lendemain de concert au Bataclan pour apporter ma petite touche "critique" à ce nouvel opus. Je tiens à préciser que je n'ai jamais été un inconditionnel du groupe, car j'ai toujours trouvé le chant trop faiblard. N'empêche que Saxon a toujours su écrire de bons morceaux heavy rock s'assurant une setlist (best-of?) du feu de dieu sur scène comme sur disque.
Pour ce qui concerne "Into The Labyrinth", je suis complètement d'accord avec Vincent G. Ca sent le resucé à pleines oreilles: les intros sont inutilement longues et grandiloquentes. Les plans rythmiques de Batallions, Demon Sweeney Todd, Valleys of Kings ou Hellcat sont des clichés sans âme rappelant tout ce que le speed a pu engendré - au point que Dickinson s'en soit lui-même inspiré (emparé) sur ses album solos. Mais ici on tombe vite dans la dérive. Trop gros son, trop vite, trop lourd, trop facile... et cette p***** de réverb' qui vient tout noyer - et cacher, comme depuis toujours, les limites vocales de l'ami Biff. Live to Rock & Slow Lane Blues, s'ils ne brillent pas par leur originalité, sont des morceaux d'une excellente facture qui auraient mérité un traitement tout simplement plus rock... Quant à la partie DVD: no comment! Elle n'apporte strictement rien! Enfin, les vrai fans s'y retrouveront peut-être...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Encore faut il y rentrer !!, 26 janvier 2009
Par 
G. Vincent "The Chameleon" (Haute Savoie) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the labyrinth ltd edition (CD)
J'aime Saxon, ou plutôt J'ADORE Saxon. Aussi, quand nouvel album il y a, je choisi inmanquablement l'édition Digipack: Pour l'objet bien sûr, pour son contenu surtout. Sauf que pour une fois, la partie bonus est une pure arnaque: Un film de 20 mn du genre médiéval, réalisé par un Espagnol quelquonque, qui n'a pour seul particularité (originalité) que le fait de mettre en scène Biff lui même. S'en suit un long documentaire sur les derniers "Joujoux technologiques" employés par le staff du Waken, entrecoupé de quelques images Live filmées lors de la tournée "Inner sanctum" de qui vous savez... Et rideau ! Une dernière plage, uniquement audio (???) laisse s'exprimer Biff sur la réalisation du nouvel album. En Anglais bien sûr et non sous titré. Autant dire que pour une première mise en appétit... sa commence très mal.

Venons en au principal, l'album lui même:

Premier constat, la production a été reconfié à Charlie Bauerfeind. Et de ce côté là nous sommes rassuré, le gars s'y connait: Sa sonne.
Arrive le premier morceau. L'intro laisse de suite augurer du meilleur. Malheureusement, le soufflé retombe aussitôt. Saxon pompe. Et ici, la relique est à chercher du côté des Nightwish (beurk !), Within machin chose et tout l'tralala "Symphonitico Metalo" pompeux; Pas ma tasse de thé vous l'aurez compris.
Le deuxième morceau se veut tout de suite beaucoup plus rassurant. "Live to Rock" est du pur Saxon (estampillé Accept et/ou AC/DC) hyper efficasse à défaut d'être original.
Ensuite le groupe s'enlise de nouveau dans tout (absolument tous) les clichés que peut revêtir parfois ce type de heavy Metal: Alternance de Speed Metal (tagadagadagada ...), de lourdeur pachidermique, de duel de solis en rafale...... Stoooooooop !!

Mais p..... ! Qu'est ce que vous avez foutu ? J'y serais volontier resté, moi, dans ce labyrinth. Encore aurait-il fallut que je puisse y trouver l'entrée. Mais ce disque est un vrai "fourre tout" . Un peu plus de simplicité, de vraies mélodies, je n'en demandais pas plus.
Ca joue... Oui ! Mais n'importe quoi et n'importe comment. Alors cette fois ci, désolé messieurs, se sera sans moi. 05/20
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Les Saxon, toujours au top..., 10 mars 2009
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the labyrinth (CD)
Cet album est surprenant, d autant plus que c est pour moi une reprise de contact avec ce groupe ayant arrêter d acheter leur albums depuis la fin des années 80.
A la première écoute, on se rend compte que la production est bien celle des années 2000 pas trop ma tasse de thé mais bon... et cela déraoer avec un groupe de métal des années 80.
Mais les compositions sont à la hauteur. Dés l entame le ton est donné : nous sommes en 2009 et le métal à évoluer....sauf que Saxon est d abord un groupe de rock, un vrai et donc les compos sont loin d être pénibles à écouter bien au contraire.
Le deuxième titre, est un hymne au rock, déjà dans le titre Live to Rock ... et puis il y la perle, enfin mon morceau préféré : Slow Lane Blues .
Bref en ajoutant Crime of passion voilà un album bien rock montrant que les anciens n ont rien à redevoir au groupes actuels.

Je mets quatre étoiles...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Pour les fans., 19 janvier 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into the labyrinth (CD)
Voila donc le 18 ème opus studio des sidérurgistes de Barnsley,déjà une performance en soi.13 titres dont deux intros et une reprise "bottletruc",donc en fait 10 nouveaux morceaux.A mon sens on est assez loin de ce que Saxon peut offrir de meilleur,"Batallions of steel"se veut un morceau épique mais il est ultra classique, le groupe a fait bien meilleur par le passé,"live to Rock avec son intro rappelant "Solid ball of Rock"est très en deça, aussi bien musicalement qu'au niveau des paroles banales au possible.Ca se réveille avec la légende urbaine "Demon sweeny todd" du bon speed à la Saxon, "Valley of the kings" est pas mal avec un peu trop de ralentissement sur le refrain,"Slow lane blues" est, à mon goût, le meilleur titre de l'album avec ses relents bluesy et son riff qui rape la tronche force 15,morceau relatant (je crois)les mésaventures du père Biff avec la maréchaussée, assez banal de nos jours me direz-vous.On passe ensuite à du lourd (limite lourdingue)avec "crime of passion" mais bon ça va,"Voice" plus mid-tempo pas mal ou moyen selon l'humeur,on repasse au Heavy rapeux avec "protect yourself" mais je trouve ça moyen."Hellcat" saoule rapidement avec son tempo rapide et son refrain médiocre."Rock of ages" n'est pas une reprise d'un titre des voisins de Sheffield, mais un mid-tempo qui se veut mélodique ; il manque un petit quelque chose pour y adhérer totalement (pas mauvais tout de même).Enfin la version "bottleneck" de "coming home" qui doit être là plus pour du remplissage qu'autre chose.
Alors au final?Ben un album moyen qui satisfera les inconditionnels mais n'élargira pas la fan base, de toute façon est-ce bien le propos?
Allez, à bientôt sur les routes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit