undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
49
4,6 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:4,71 €+ 2,79 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 15 février 2004
Chef-d'oeuvre du genre et du 7éme art. Musique, maquillages, mise en scène: tout le monde est inspiré ici. Une oeuvre qui reste forte dans son propos et ses images. Des situations et des dialogues cultes. Que dire de plus? A posséder.
DVD techniquement irréprochable: image propre, précise, couleurs pimpantes. Film à voir en VO car dialogues plus percutants et ambiances mieux retranscrites. Documentaire de grande qualité sur le disque 2 de près de 2H10. Enfin une édition digne de ce grand film de SF.
0Commentaire| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2012
Parti en 1972, l'engin spatial américain Icare, avec à son bord quatre membres d'équipage, traverse une brèche de l'espace-temps à la vitesse de la lumière. Au terme d'un voyage de 18 mois, le vaisseau s'écrase en 3978 sur une mystérieuse planète, au cœur d'une région désertique. Les trois survivants du crash, le capitaine George Taylor, ainsi que les lieutenants John Landon et Thomas Dodge errent plusieurs jours dans le désert.
Après plusieurs jours de solitudes, ils découvrent que ce monde est peuplé d'hommes primitifs dominés par une race de singes très évolués. Bientôt, Dodge est abattu par les singes, Landon capturé, de même que Taylor, de surcroît blessé à la gorge. Deux scientifiques, Zira et Cornélius, s'intéressent de près à Taylor...

Adapté du roman de Pierre Boulle, ce film reste l'un des chefs d'œuvre du cinéma de science-fiction. Aujourd'hui encore, soit près de 50 ans après sa sortie, les tentatives de ré-adaptation, de remake ne parviennent pas en altérer la saveur, ni à l'égaler, encore moins à le surpasser. Les messages que cette œuvre véhicule - éternel message d'actualité (malheureusement) - sont classiques : l'humanité et sa diversité, la science et la religion, la gouvernance, l'esclavage, la dominance...

Néanmoins, pour autant, ce classicisme, ne lasse pas. Bien au contraire. En effet, le film est servi par un scénario proche de la perfection, une mise en scène maîtrisée, sobre et bien rythmée, bref moderne. L'interprétation est magistrale.

Et que dire de la musique et de l'image qui souviennent le film pour en faire ce monument incontournable. Oui, finalement tous les aspects d'un film sont en symbiose et permettent de délivrer cette partition sans faille.

L'esprit et les thèmes de l'œuvre originale sont bien conservés, et le scénario s'en éloigne que légèrement jusqu'au fameux final. Un choc, une émotion pure et profonde, un bouleversement inattendu pour ma part. Je l'ai vu pour la première fois, il y a une vingtaine d'année et je ne crois pas qu'une seule oeuvre cinématographique ait pu rivaliser sur ce point là.

Une fin d'anthologie. La référence du genre quoi.

Le Blue-ray :
Le transfert pour le blu-ray est très bien réussi avec un effet légèrement granuleux qui lui donne une authenticité agréable. Les nombreux bonus sont passionnants.

Le roman débute par Jinn et Phylis qui découvrent lors d'un voyage interplanétaire un manuscrit écrit par le journaliste Ulysse Mérou. Dans le film, c'est le capitaine Taylor, en compagnie de deux astronomes, qui est parti à la conquête de l'espace à bord d'un vaisseau spatial, qui atterrit sur une planète inconnue. Or, dans le roman, le personnage central est Ulysse, et non l'astronaute Georges Taylor du film. Certains personnages importants du roman ont été supprimés : par exemple, le personnage de Hector, le chimpanzé qui a accompagné l'équipage lors de son expédition, les expériences répétées sur les hommes et plus particulièrement sur Ulysse. Et dans le film Zira devient la psychanalyste du comportement animal.

Dans le roman, les hommes primitifs sont nus, les singes sont techniquement plus avancés : ils ont des automobiles, des téléviseurs, des avions. (différences liées au budget restreint pour le film).

La fin diverge. Mais chuttttttt! C'est à découvrir par soi-même.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2013
Voici un bon film de SF comme on n'en fait plus ! L'essentiel de la science-fiction est là, un monde du futur dégradé par l'homme lui-même, une humanité flouée, piétinée par des animaux qu'elle a pourtant jadis traités de la même façon... Tout cela porte à réfléchir sur notre société et sur les dangers de la science à outrance. Certes, les effets spéciaux sont datés, mais les masques des singes sont vraiment saisissants, et le maquilleur mérite en effet l'oscar ! On n'oubliera pas le très bon rôle joué par Charton Heston. A diffuser en famille, aux adolescents qui l'ont adoré, ne serait-ce que pour l'histoire, sa morale, et aussi, pour l'histoire du cinéma.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2016
Ah ce Charlton Heston ! Toujours de grands rôles que l'on oublie pas ! Quand on connait le livre de Pierre Boulle, on voit les similitudes et les divergences avec les idées de l'auteur mais le fil conducteur reste original est vraiment bien trouvé.
Une scène est très caractéristique dans le film : celle des 3 juges singes écoutant Taylor (Charlton Heston) et ne voulant pas admettre ce qu'il leur dit pour le 1 er en se bouchant les oreilles, pour le second en se cachant les yeux enfin le 3 ème en se mettant les mains devant la bouche tels le symbole " des 3 singes sages " !
Attention à la dernière minute du scénario !!!
GENIAL !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2011
La planète des Singes est sans aucun doute un film culte. Ce film m'a hanté quand j'étais petit et en même temps il me tardé un jour de le revoir. Des heures de maquillages des kilomètres de bobines de film, des acteurs fabuleux un univers renversé : Une réussite. En Blu ray l'image est superbe mais le son : plat. Alors que le film ne suit pas parfaitement le roman dont-il est tiré il réussit a avoir une âme. Et si dans mon titre je dis "L'unique" c'est que ceux qui ont voulu faire un remake se sont plantés : que cela serve de leçon, quand un film est quasi parfait, le parfait reste irréalisable
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2016
tres bonne adaptation charlton heston super comme dhabitude on y croit meme si le film fait bcp reflechir dommage quil meurt ds la suite c lui qui l'a voulu c bete pr ses fans il aurait du revenir avec la fille comme ds le roman je crois wahlberg lui revient sur terre ds son film
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Comme sans doute beaucoup, j'avais vu ce film durant les années 70, lorsque j'étais petit et il m'avait très fortement impressionné. La fin est particulièrement inoubliable, remet toute l'histoire en perspective et relativise le place de l'Homme sur Terre. Qu'est-ce qu'une espèce dominante ? Comme cette espèce peut-elle faire en sorte de se faire disparaître elle-même ? Et si l'Homme n'est plus présent, qui prend le sommet de la pyramide : les insectes, les rats, d'autres primates ? Toutes ces questions sont en latence dans ce superbe film qui reprend une grande partie de la trame du roman de Pierre Boulle.

Plus philosophique que son remake Burtonnien, et moins enclin à l'action, ce film ravira les amateur de science-fiction et de cinéma de type post-apocalypse. La performance d'acteur de Heston est très bonne, comme le sont celles des acteurs qui ont dû grimer à travers leurs masques simiesques toute une palette d'expressions pour correspondre au sentiment qu'ils voulaient laisser voir. Bravo à eux comme à l'équipe technique et de maquillage qui a réalisé des prouesses.

Un must-have.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"La Planète des singes (Planet of the Apes)" est un film de 1968 de "Franklin J. Schaffner" ("Le Seigneur de la guerre " 1965, "Patton" 1970, "Papillon" 1973, "Ces garçons qui venaient du Brésil " 1978), premier volet d'une saga inspirée par le roman éponyme de 1963 de "Pierre Boulle" (Le Pont de la rivière Kwaï) avec "Charlton Heston", "Roddy McDowall", "Kim Hunter" et "Linda Harrison".

Le sujet: Un vaisseau venant de la Terre s'écrase sur une planète hostile où les singes ont pris la place des Humains dans la classe dominante de l'évolution.

Ce film ne vieillit pas et est bien supérieur à son remake. Pourtant, je me suis souvent posé la question, le colonel George Taylor pouvait-il être aussi débile pour se croire vraiment sur une autre planète alors que les singes parlent anglais tout le long du film. Le livre, de ce coté, est plus réaliste puisque le narrateur commence à communiquer avec eux par les mathématiques et se trouve vraiment sur une autre planète. Il est vrai qu'à l'époque les Américains pensaient que tout le monde, y compris les extraterrestres, parlaient leur langue.
Un film à voir et à revoir avec plaisir.

Un remake du film fut réalisé par "Tim Burton" en 2001 avec "Mark Wahlberg", "Tim Roth", "Helena Bonham Carter", "Kris Kristofferson" et aussi "Linda Harrison", la "Nova" du premier film, dans le rôle d'une femme dans un chariot et un méconnaissable "Charlton Heston" dans celui du "singe-sénateur Zaïus".
22 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2016
Bonjour. j'ai aimé ce film et surtout le revoir. La philosophie qui se dégage de ce film est très intéressante. La folie humaine n'est plus contestable, et ce film le démontre très bien ; la fin est une chute tout à fait lucide.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2013
Un grand classique du cinéma. A voir et à revoir. Une bonne leçon de morale : l'homme va t-il vraiment détruire notre planète ? Un excellent débat qui malheureusement nous laissera sans réponses, car nous n'avons aucun moyen de maîtriser la puissance et la folie de certains hommes.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus