undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:22,92 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 novembre 2008
Et oui, nostalgie... Le début des annéees 90 est une période fertile qui voit l'émergence du death metal sur la scène internationale.
Il y a bien sur différentes écoles, dont l école scandinave... OK Amorphis vient de Finlande et non pas de Suède, mais leur Death Metal mélodique tient bien de ce courant, comme en témoigne la production de thomas skorsberg.

Bref, allons à l essentiel: si vous aimez le death metal mélodique, vous adorerez. On a vraiment l'impression d etre dans les forets au milieu des 1000 lacs, et la voie death (avec qques exceptions où la voix claire fait une apparition réussie) se marie à merveille avec la musique à la fois très lourde et mélodique.
A noter que la production est plus léchée que sur le 1er album, le non moins excellent Karelian Isthmus, et que un claviériste rejoint le groupe, ce qui renforce l'aspect mélodique (notamment sur l'instrumentale du titre, tout simplement magnifique)

Ce disque est un chef d'oeuvre absolu reconnu comme tel par tout expert de metal qui se respecte ... :) A posséder absolument.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 29 octobre 2009
Premier véritable chef d'oeuvre du groupe, ce "Tales from the 1000 lakes", paru en 1994 casse déjà tous les carcans du Death Metal, style musical d'où proviennent nos jeunes finlandais.

Pour tous ceux qui connaissaient le groupe grâce à son album précédent, "The Karelian Isthmus"), le choc fut rude : Dès le premier morceau ("Thousand lakes"), sorte de longue intro instrumentale à l'album entièrement joué au piano, on sent que l'on n'aura pas une redite de l'album précédent. Et cela se confirme dès le morceau suivant, "Into hiding", où une rythmique écrasante met en avant les mélodies jouées par les guitares et... un synthé, qui fait sa grande apparition dans les compos du groupe et prend directement une place importante.
La voix typiquement Death, bien profonde de Tomi Koivusaari est toujours là pour ne pas trop dépayser l'auditeur. La production également, très typée Death Metal puisqu'on la doit au maître du genre à cette époque : Tomas Skogsberg (Entombed,...)
Mais on n'est pas au bout de nos surprises puisqu'au milieu du titre débarquent des voix claires. Ces voix amènent une dimension mélodique de plus sur des morceaux déjà superbes ("Black winter day", "In the beginning", "To fathers cabin"). (Cet aspect sera mis encore plus en avant sur l'album suivant, "Elegy", avec le recrutement d'un chanteur pour les voix claires).
Si le rythme est plutôt lourd, des passages plus speed subsistent ("Drowned maid", "Magic and mayhem").
Les textes sont quasiment tous tirés de légendes finlandaises. Si ce "Tales" n'est pas un album concept, il y règne tout de même une ambiance très homogène.
Esa Holopainen, principal compositeur du groupe, montre déjà toute l'étendue de son talent et de son inspiration (toujours pas tarie à ce jour, il n'y a qu'à écouter le superbe "Skyforger" paru cette année pour s'en rendre compte).

Avec cet album, Amorphis ne fait pas seulement un énorme pas en avant. Il évolue et emmène sa musique aux frontières du Death et de la musique traditionnelle finlandaise. Ajoutons à cela des sonorités de synthé rarement entendues dans le Death Metal ("In the beginning", "The castaway", "Magic and Mayhem"). Tout cela nous montre un groupe aux influences multiples qui n'a pas terminé sa mutation. Les albums suivants le confirmeront.

L'édition présentée est complétée par les titres qui se trouvaient sur le single "Black winter day" et la reprise des Doors, "Light my fire".
11 commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

24,74 €
51,02 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)