Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ca nous servira de leçon
C'est en octobre-novembre 1971 à Munich qu'Arturo Benedetti Michelangeli enregistra ce légendaire récital consacré à Chopin.

Au sommet : une poignée de dix Mazurkas et le "Prélude en ut # mineur", dont les choix de couleurs en sont laminés jusqu'à atteindre la plus exacte nuance. Le subtil usage de...
Publié le 11 janvier 2010 par Mélomaniac

versus
3 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Démodé
Quelle déception! Que penser de l'interprétation de ces chef-d'oeuvres par Mr Michelangeli? Des tempi trop réguliers et de lourds accents enterrent tout le côté aérien que l'on attend pourtant de ces oeuvres. Où est le romantisme, la poésie? Ne les cherchez pas vous n'en trouverez point! On a de la peine à penser que...
Publié le 19 octobre 2009 par jefco


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ca nous servira de leçon, 11 janvier 2010
Par 
Mélomaniac (France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : 10 Mazurkas - Prélude Op.45 - Ballade Op.23 - Scherzo Op.31 (CD)
C'est en octobre-novembre 1971 à Munich qu'Arturo Benedetti Michelangeli enregistra ce légendaire récital consacré à Chopin.

Au sommet : une poignée de dix Mazurkas et le "Prélude en ut # mineur", dont les choix de couleurs en sont laminés jusqu'à atteindre la plus exacte nuance. Le subtil usage de la pédale et l'infime contrôle de la pression des doigts sur les touches raffinent une dynamique sonore dosée au milligramme. Ecoutez l'opus 33 n° 4 !

L'interprétation de la "Ballade en sol mineur" révèle semblable prouesse technique, hors pair.
Mais je n'y suis pas toujours enthousiasmé par les options rythmiques et expressives du pianiste italien : le passage « meno mosso » est joué trop lentement à mon goût, ce qui lui confère une inhabituelle allure contemplative. Dans le « presto con fuoco », j'aurais préféré que le subjuguant contrôle digital n'en affadît pas l'héroïsme fantasque (la comparaison avec la fulgurante lecture de Samson François sera révélatrice de la différence d'approche entre les deux virtuoses).

Quant au Scherzo n° 2, eût-on voulu y entendre un lyrisme plus spontané pour porter le « con anima », et de magie pour auréoler le « sostenuto » ?

On pourrait inépuisablement disserter sur ces célèbres témoignages discographiques du maestro italien. On peut ne pas toujours s'en montrer convaincu, mais ils demeurent un modèle de suprématie perfectionniste.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 10 mazurkas-Prélude Op.45-Ballade Op.23-scherzo Op.31, 6 septembre 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : 10 Mazurkas - Prélude Op.45 - Ballade Op.23 - Scherzo Op.31 (CD)
Le chois de cet achat a été d'améliorer ma connaissance concernant Chopin et de ce fait de compléter ma discothèque à la maison
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Démodé, 19 octobre 2009
Par 
jefco - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Quelle déception! Que penser de l'interprétation de ces chef-d'oeuvres par Mr Michelangeli? Des tempi trop réguliers et de lourds accents enterrent tout le côté aérien que l'on attend pourtant de ces oeuvres. Où est le romantisme, la poésie? Ne les cherchez pas vous n'en trouverez point! On a de la peine à penser que Michelangeli fut un artiste reconnu en son temps. Décidément, les interprétations ont bien évolué. Amateurs de Chopin, passez votre chemin et allez plutôt voir du côté de Nicolaï Demidenko (hyperion) qui sait ce qu'est la poésie de Chopin.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xba385078)

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit