undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles117
4,6 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:8,54 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Quand j'étais môme, Walt Disney c'était une demi-heure par an à la télévision à Noël, et encore, en noir et blanc! L'inénarrable Pierre Tchernia nous tenait en haleine dans l'émission SVP Disney et bien qu'émerveillés, cela finissait toujours par une immense frustration. Aujourd'hui avec les télés grand écran haute définition et ces dessins animés restaurés tout cela n'est qu'un lointain souvenir, place au spectacle! Mais combien de nous ont gardé leur âme d'enfant?

Pour beaucoup Fantasia est le "must" des Studios Disney. Bien qu'appréciant toujours beaucoup ce film (la bande-son a néanmoins très mal vieilli, les orchestrations de Stokowsky étant aujourd'hui totalement obsolètes) je considère que le plus grand chef-d'oeuvre de Disney reste Pinocchio. Deuxième long métrage après Blanche-Neige, il a été un échec à sa sortie. Peut-être un peu trop de cruauté et de violence pour des yeux enfantins en ce début des années quarante, il a failli provoquer la faillite de Disney.

Restauré, ce film est une splendeur. Les couleurs sont d'une finesse incroyable, chaudes, dynamiques, jamais criardes, magiques. Le graphisme est somptueux, encore teinté de la poésie du Disney des "Silly Symphonies" d'avant-guerre (scènes des jouets mécaniques et des horloges). L'animation des personnages est une réussite totale, celle de Pinocchio maintes fois revue et corrigée (voir making-off) est un sommet d'émotion, de candeur et de réalisme.

Le personnage de Jiminy Cricket, grillon-conscience de Pinocchio, est une trouvaille scénaristique qui fera école dans le cinéma. Sa bouille à la Paul Meurisse, sa gouaille, en font un de mes personnage préféré chez Disney. Bien qu'un peu moralisé (Amérique oblige) le conte de Collodi est assez bien respecté, gardant quand même de nombreux côtés sombres et effrayants (Monstro la baleine, l'île enchantée où les enfants sont transformés en ânes). Les décors du Tyrol italien sont magnifiques et les scènes aquatiques avec la baleine sont un must jamais égalé, même aujourd'hui grâce ou malgré l'assistance des ordinateurs.

De Geppetto le père rêvant et rêvé, en passant par l'affreux Stromboli (Pavarotti de pacotille), Grand Coquin le renard roi de l'entourloupe et son compère le chat muet (unique dans les annales du dessin animé) au poisson rouge Cléo et au chat Figaro, une galerie de portraits magnifique et édifiante où tous les caractères de l'âme humaine sont soigneusement analysés et décortiqués. On retrouvera Crapule, le compagnon rouquin de Pinocchio sur l'île enchantée, vingt ans plus tard et sans presque aucune modification dans le personnage de Billy The Kid du Lucky Luke de Morris.

Aujourd'hui dans une certaine intelligentsia mal-pensante, on associe trop souvent Disney et vulgarité. Bien que la production actuelle soit, disons... assez productive, certains films d'animation des années quarante et en particulier Pinocchio sont d'authentiques chef-d'oeuvres. Je regrette que le graphisme de la jaquette et le packaging ne fasse pas honneur à ces merveilles en prenant l'exemple de la série Walt Disney Treasures et ses boîtiers métalliques très classes.

Le deuxième DVD offre entre autres bonus un excellent historique et making-off du film, avec des commentaires des animateurs de l'époque. Pour les adultes, préférer la VO où les voix des personnages sont très supérieures à la version française (incontournables Roger Carrel et Michel Roux).
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mars 2015
"Pinocchio", sorti en 1940 et réalisé par Hamilton Luske, Ben Sharpsteen, Norman Ferguson, T.Hee, Wilfred Jackson, Jack Kinney et Bill Roberts (Les réalisateurs de "Les 101 Dalmatiens", "La Belle et le Clochard", "Peter Pan", "Alice au pays des merveilles", "Cendrillon", "Fantasia", "Dumbo" et "Bambi" entre autres...), est le deuxième film d'animation des studios Disney après le superbe "Blanche-Neige et les sept nains", sorti deux ans auparavant. Un dessin animé magique, beau et émouvant qui a rencontré un franc succès lors de sa sortie au cinéma et qui nous raconte les aventures d'une marionnette en bois nommée Pinocchio, qui est devenue vivante grâce à la magie d'une fée. Cette dernière promet à Pinocchio qu'il deviendra un vrai petit garçon si il montre qu'il peut être brave, loyal et honnête. Il sera accompagné dans sa quête par Jiminy Cricket, qui lui servira de conscience, et fera le bonheur de son créateur, le très brave Gepetto. L'histoire est très intéressante à suivre et ne manque pas d'humour ni d'émotion, et avec une belle morale sur l'honnêteté et le courage. Graphiquement, "Pinocchio" est magnifique, avec des décors détaillés et colorés ainsi qu'une animation sans faille. Le film possède un rythme soutenu, on ne s'ennuie jamais. Les morceaux de bravoure sont efficaces et spectaculaires, en particulier la passage avec la baleine qui a marqué les esprits, et les personnages sont tous très charismatiques et attachants. Les musiques sont également toutes très sympathiques et entraînantes. Bref, "Pinocchio" est un film d'animation splendide et inoubliable qui va vous faire retomber en enfance. Un divertissement beau, drôle et émouvant qui plaira à toute la famille. A voir absolument!

Le blu-ray offre une superbe qualité d'image, digne du support HD. Les couleurs sont belles et l'image est très propre et nette. Rien à dire, c'est bien meilleur que le DVD et vraiment impressionnant pour un film de 75 ans! Disney a vraiment fait du bon travail sur la restauration de l'image du film. Le film est affiché au formé 4/3 d'origine, comme "Blanche-Neige et les sept nains". Les bandes noires sont donc sur les côtés de l'écran et non pas en haut et en bas. Au niveau du son, la VF (qui n'a pas changée par rapport à la VHS et à la première édition DVD) est proposée en 7.1 DTS-HD HR. Un son de très bonne qualité même si la VO, qui est proposée en 7.1 DTS-HD MA, est un peu meilleure.

En bref, "Pinocchio" est un dessin animé somptueux et intemporel que toute personne se doit de voir absolument et ce, quel que soit l'âge. Le film possède un charme indéniable qui a su marquer plusieurs générations d'enfants. A ne louper sous aucun prétexte! Il contient ce qu'il faut pour passer un agréable moment en famille devant la télévision : Une histoire intéressante à suivre, des dessins et animations superbes, un rythme soutenu, des morceaux de bravoure efficaces et spectaculaires, des personnages attachants, de l'humour et de l'émotion. Un très bon divertissement qui comblera un large public. Le blu-ray est exempt de tout reproche. Un achat sûr.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 février 2016
J'arrive un peu tard pour y aller de mon commentaire.
Tout a déjà été dit ou presque. Un pantin inanimé dans un film d'animation ! Quel rêve !
En fait, j'ai commandé le Blu-Ray de Pinocchio dès sa restauration, comme la plupart des classiques DISNEY, pour l'apprécier
dans toute sa splendeur et j'en suis tout-à-fait satisfait: c'est une remarquable prouesse technique dont les studios Walt Disney ont fait preuve.
L'image est sublime, sans aucun défaut, la colorimétrie est parfaite, le son de très bonne qualité: du vrai travail de professionnel.
Si l'on pouvait en faire autant avec tous les anciens chefs d'oeuvre du cinéma ! Alors ...ça tiendrait du miracle, car ne l'oublions pas
ce film date de 1940 et on a vraiment l'impression qu'il sort aujourd'hui. C'est aussi cela, la magie DISNEY: intemporelle.
Je ne vais pas vous raconter l'histoire de Pinocchio ( tout le monde la connaît ), ni vous résumer les thèmes développés: conscience, courage et honnêteté.
Par contre j'insisterai sur quelques points forts qui ont contribué à la naissance puis au succès du dessin animé long métrage chez Disney, à la fin des années 30.

Premier point fort: choisir une histoire tirée d'un conte pour enfants, puisé dans la littérature, avec un ou plusieurs thèmes marquants: le bien contre le mal, l'héroïsme, l'amour, l'amitié, la vertu, le sens du devoir, la bravoure, etc...
Deuxième point fort: créer des personnages typiques, chacun avec un profil caractéristique unique, en forçant sur leurs qualités ou au contraire sur leurs défauts.
Troisième point fort, de loin le plus important: animer ces personnages dans des décors fabuleux de manière à les rendre crédibles dans un univers imaginaire.
C'est bien là le secret de l'innovation du créateur américain. Et il a réussi !

J'ajouterai encore que la première équipe Disney ne ménageait pas sa peine. Pour exemple, la parfaite fluidité du mouvement des personnages, comme on la trouve dans notre monde réel. On filmait des sujets vivants ( humains et animaux ) à 24 images/seconde puis on décomposait la séquence filmée, image par image, pour dessiner les personnages en 24 positions successives (soit une seconde d'animation) identiques à la séquence filmée afin de reproduire l'effet naturel du mouvement.
Travail long, fastidieux (on ne connaissait pas encore le numérique) mais résultat convaincant: les premiers longs métrages dont Pinocchio ont bénéficié de cette technique.

En conclusion, pour répondre à la question posée dans le titre de ce commentaire, l'âme de Pinocchio, petit pantin de bois, existe bien ! Elle est sortie tout droit de la création Disney et de sa brillante équipe...
Et pour me faire pardonner, Monsieur De Lamartine, d'avoir paraphrasé l'avant-dernier vers de votre poème je me dois, cette fois, d'écrire le dernier dans son intégralité:
Pantin inanimé, aurais-tu donc une âme
" qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?".
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est en 1934 que Walt Disney, contre l'avis de tous (y compris de son frère Roy), décida de se lancer dans l'aventure du dessin animé de long-métrage : jusqu'à ce moment-là, personne n'avait osé imaginer qu'un dessin animé puisse être autre chose qu'un court-métrage proposé en complément de programme. Produit en Technicolor entre 1935 et 1937, 'Blanche-Neige' sortit aux Etats-Unis en Décembre 1937 et obtint une 'standing ovation' lors de sa première. 'Film' le plus rentable de 1938 (seul 'Autant en emporte le vent' fera mieux en 1939), cette adaptation du célèbre conte des frères allemands Grimm (qui fut, soit dit en passant, le 'film' préféré de Hitler -sic-) permit à Walt Disney de faire ensuite construire ses fameux studios de Burbank, qui ouvrirent en décembre 1939 et dans lesquels fut élaboré le dessin animé de long-métrage suivant des studios, en l'occurrence 'Pinocchio'.

Connu uniquement pour ce roman-là, l'italien Carlo Collodi (1826-1890, qui avait traduit les contes de Perrault en italien) avait imaginé le personnage de Pinocchio en 1881, sans se douter que quelques décades plus tard, un américain, en l'occurrence Walt Disney, allait en faire l'un des personnages classiques du cinéma pour la jeunesse et la famille, indémodable et inimité. Ceci dit, et contrairement à 'Blanche-neige', 'Pinocchio', sorti en 1940 et donc en pleine seconde guerre mondiale -ce qui explique le fait qu'il n'ait pu être projeté en France qu'en 1946-, ne fut pas une mine d'or -en bois-. 1.200 collaborateurs avaient travaillé pendant 2 ans à produire les 450.000 dessins à partir desquels furent montées les 87mn de ce nouveau futur classique Disney qui coûta le double de ce qu'avait nécessité 'Blanche-Neige', pourtant déjà très cher pour l'époque ($1.500.000 d'alors).

Gepetto, un vieil artisan fabricant de jouets se sent bien seul avec son petit chat Figaro et sa mignonne 'poissonne' Cléo dans son minuscule village d'Europe centrale. Ayant réalisé une superbe marionnette représentant un petit garçon qu'il baptise Pinocchio, il rêve que de voir le garçonnet de bois prendre vie et devenir ainsi le fils qu'il n'a jamais eu. Entendu par le Ciel, qui lui envoie une superbe fée pour ce faire, Gepetto voit son vœu le plus cher réalisé : au petit matin, Pinocchio a pris vie et a même une conscience en la personne de Jiminy, un criquet qui passait par là et auquel la Fée bleue a bien voulu confier la grande responsabilité que d'aider l'innocent et ignorant Pinocchio à devenir un bon petit garçon qui ne deviendra toutefois vraiment humain que s'il se conduit bien...

Réalisé avec un soin exceptionnel (chaque détail du long-métrage animé a bénéficié des soins les plus attentionnés des plus grands professionnels de l'époque) et des innovations technologiques les plus récentes alors, 'Pinocchio' est un dessin animé de long-métrage plus adulte que 'Blanche-Neige' et plutôt sombre, qui voit un pantin de bois traverser un monde cruel, égoïste et froid au sein duquel il lui faut faire l'apprentissage de la vie humaine au prix de découvertes terrifiantes et d'aventures inquiétantes. Considéré, à juste titre, comme le dessin animé de long-métrage le plus ambitieux de Walt Disney ('Fantasia', qui relève en fait d'un autre genre, excepté), 'Pinocchio' souffre évidemment de l'absence des mignons petits animaux de la forêt comme des si délicieux sept nains (Figaro, Cléo et Jiminy les remplacent, mais n'arrivent pas tout à fait à combler cette absence) et contient suffisamment d'éléments hautement dramatiques pour impressionner fortement l'imaginaire de tout enfant, même d'aujourd'hui, ce qui lui a incontestablement nuit. Mais si vous avez de découvrir, ou plus simplement de revoir, et de le faire ainsi découvrir aux jeunes générations actuelles, un dessin animé de long-métrage qui relève de l'Art, n'hésitez pas : 'Pinocchio' n'a pas pris une seule ride et demeure, restauré et remastérisé et accompagné de nombreux bonus, une véritable féerie !

A noter : 'Pinocchio' a été doublé à 2 reprises en France, en l'occurrence en 1946 et en 1975 ; que les plus âgés ne s'étonnent donc pas que de ne pas réussir à reconnaître les voix françaises d'antan...

Et si vous en voulez plus, il existe un excellent 'Pinocchio' réalisé en 1972 par Luigi Comencini (le cinéaste de l'enfance par excellence en Europe), une très réussie adaptation américaine de Steve Barron de 1996 et même une version plus récente commise en 2002 par Roberto Begnini...
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mai 2014
Je voulais signaler que avant de l'acheter en blu ray je l'avais déjà en version dvd .Dans mon commentaire je vais mettre en avant le travaille exceptionnelle au niveau de l'image qui avarient été retravaillé avec le plus grand soin pour moi au même niveau que la belle au bois dormant ,se qui n'est pas peut dire car se film a une restauration exceptionnelle.

Au niveau image ont passe a une image 4:3 ( avec bande noir sur le cote )il faut préciser que sans sa la restauration n'est pas possible pour les films qui sont si ancien ,mais néanmoins l'image et de telle qualité que sa ne cause pas de soucis .

Pour les voix se sont celle d'origine je devrais dire en plus car se n'est pas le cas de toutes les restaurations Walt disney (malheureusement ).Elles sont mise en 7.1 donc chapeau tres beau travaille également .

Un achat plus que réussi a conseiller surtout a ceux qui l'ont en dvd car ils pourront prendre conscience du travaille réalisé sur se film !!
Pour les autres allers les yeux fermé , se dessin animé est une pure merveille .
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juin 2011
Old lonely Geppetto builds a marionette or puppet, Pinocchio, and wishes on the Evening Star that he had a real boy. The star, which is really a fairy, hears his wish and grants the public life however, it is still made of wood. It must prove itself worthy to become a real boy. Because Pinocchio was made of wood, he does not have an internal conscience and is assigned Jimmy Cricket as his conscience.

We follow Pinocchio through his trials and tribulations, misjudgments and antics. Will he be able to prove himself worthy, or go awry?

This film was made back in the heyday when Disney could do no wrong. It also was before Disney decided to become politically correct and had agendas other than entertainment. So why was it so boring? Well he was just walking through the motions of the story. Disney did fluff that outfit will do it with the addition of some new characters. It is worth watching the DVD extras to see why he did this and what effect he was trying to accomplish. However, in the process he made quite boring presentation. The characters were not believable, the background depth was nil and the purpose of the story is convoluted. However, on the positive side, especially watching Blu-Ray, the color and sound quality is excellent. The animation is top notch. In addition, there is no underlying political agenda or attempt to be socially correct.

The theme song for this movie "When you wish upon a star" became the Disney theme song.

Snow White and the Seven Dwarfs (Two-Disc Blu-ray/DVD Combo + BD Live w/ Blu-ray packaging) [Blu-ray]
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 janvier 2016
Pinocchio demeure la parfaite évolution du travail de l'équipe disney depuis Blanche Neige et les sept nains. Adapté du conte de Collodi, il en simplifie considérablement l'intrigue, écartant certains personnages, en travaillant d'autres. Qu'importe puisque cette adaptation des aventures du petit pantin de bois reste encore considéré par beaucoup comme la plus belle jamais réalisé. Toutefois, malgré des personnage attachants, Pinocchio est à montrer avec prudence aux enfants puisque possédant un côté assez sombre et plusieurs éléments effrayants comme la scène avec les enfants changés en ânes ou celle avec la monstrueuse baleine.

Avec un budget de 2,6 millions de dollars, Pinocchio ne put malheureusement réitérer à sa sortie en salles le succès de Blanche Neige et les sept nains et ce malgré une qualité technique indéniablement supérieure à ce dernier film. Il a cependant gagné une très bonne réputation et reste un grand classique du dessin animé qui continue de plaire aux enfants et aux fans du cinéma d'animation. Drôle, rythmé et impressionnant, Pinocchio n'a pas pris une ride, même si en dépit de toutes ses qualités, il n'atteint pas pour moi la dimension d'un chef-d'oeuvre comme Bambi, Cendrillon ou la Belle au bois dormant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2012
Je viens de regarder avec ma petite fille de 3 ans ( eh oui je suis mamy ), cette belle histoire de PINOCCHIO attendrissant petit d'Homme , avec son bon papa GEPPETTO , belle

histoire humaine , et bon apprentissage sur le mensonge.

c'est avec joie que je les retrouve même à mon âge (Promis je ne mens pas)

Belles images, bon son.

Pas de déception pour la réception du colis arrivé en temps et sans être endommagé.
22 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2016
J'ai toute la Collection des " Méchants de Disney" , j'adore les Jaquettes Je suis satisfaite de mes achats passer sur Amazon ! J'ai finis ma collection des classiques Disney numéroté ( 113 au total ) Il me manque " La Boite à Musique" & " Mélodie du Sud qui sont trop rare a trouver sinon i'ai reçu se matin mon 113 ème DVD " Le Voyage d'Arlo " que j'avais pré commandé qui est juste magnifique et super bonne qualité d'image, Il me tarde d'avoir le 114 ème DVD " Zootopie" que nous avons jamais vue . Je me fait une joie de partager le monde magique de Disney à Ma princesse de 2 ans et 7 mois !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2016
La technique des nouveaux studios et de toute l'image numérique d'aujourd'hui manqueraient au rendu de certains passages, pour qui n'arrive pas à croire à l'histoire.
Mais la sincérité des personnages, toutes les trouvailles plus étonnantes les unes que les autres, le charme de tout ce petit monde est présent dès le début ; tout ce qui nous est raconté ne permet pas de s'en détacher un instant....Un dessin animé éducatif et bourré de bonnes intentions..... Mais qui ne connaît pas Pinocchio ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,54 €
14,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)