undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:37,69 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 30 novembre 2009
Le sticker sur le CD annonce "pour les fans de Nightwish, Within Temptation, Epica et After Forever".
Allons, allons, doucement ! Déjà, difficile de mettre ces 4 groupes dans le même panier aujourd'hui. Les derniers Epica et Within Temptation sont aussi différents que le dernier album d'AC/DC comparé au dernier de Metallica et Nightwish et WT n'ont jamais joué la même musique.
Alors, why ? Eh bien, vous l'aurez deviné, le dénominateur commun de ces 4 groupes (et donc de Gwyllion) est de posséder dans leurs rangs une chanteuse qui assure !

Gwyllion nous vient de Belgique. Cet album est leur second et risque de passer aussi inaperçu que le premier. Ce qui est bien dommage car la qualité est là.
Tout d'abord, Annelore Vantomme est une très bonne chanteuse, qui peut chanter façon lyrique ("Rage", "Roots of reality") mais qui sait aussi avoir un chant plus hargneux, à l'arrache ("Entwined", "Closure") qui colle parfaitement bien sur des titres dans l'ensemble très énergiques. C'est là que se joue l'originalité du groupe car les chanteuses Metal jouent bien souvent dans un registre ou l'autre mais rarement dans les deux à la fois.
Les compos ont un côté symphonique (notamment la superbe intro de l'album que n'aurait pas renié Epica) mais sont plus orientées Power Metal que celles de leurs voisins néerlandais. En cela, on rejoint effectivement un peu plus Nightwish (sans être toutefois aussi orchestral que les finlandais).
Il n'y a aucun titre de remplissage. "The night awakes", avec son intro à la mandoline, va vous rester dans la tête un petit moment. L'album se termine sur "Angelheart" une belle ballade au piano où les capacités de Annelore sont mises en avant.
Vous l'aurez compris, Gwyllion est bien plus qu'un clone des groupes précités et possède sa propre personnalité.

Par contre, et c'est dommage, le groupe semble être atteint du "syndrome Sirenia", à savoir que Annelore, la chanteuse, a déjà quitté le groupe. Remplacée en début d'année par une autre chanteuse (Ann) pour les concerts, celle-ci a aussi mis les voiles. On espère qu'ils retrouvent rapidement une autre remplaçante aussi talentueuse. Aujourd'hui, le groupe cherche toujours (voir le site officiel du groupe : gwyllion.com).
Mesdames, Mesdemoiselles, à vos micros !
77 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2010
excellent second album du groupe dommage de ne plus trouver le premier
et surtout dommage d'apprendre que cette formation s'est séparée à noter aussi la réussite de la pochette
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus