undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:10,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-1 sur 1 commentaires(4 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 19 juillet 2009
Pasolini avait déjà tourné de belles scènes de son Oedipe-Roi au Maghreb, et nous avait habitués à voir les oeuvres classiques européennes dans le Tiers-Monde. Son projet d'Orestie, tourné en Afrique noire, est l'occasion de plans saisissants, de scènes et de visages extraordinaires et indéchiffrables. Il sacrifie à la mode moderniste de l'oeuvre inachevée en projet réfléchissant sur elle-même, comme l'indique le titre (Appunti) : on ne verra donc pas l'Orestie, mais Pasolini faisant des repérages pour une Orestie éventuelle. Non moins fascinantes sont les scènes où il s'explique à des étudiants africains de Rome : cet essai de discussion démocratique tourne court, car si Pasolini a un oeil et un flair merveilleux pour les images, son dogmatisme épais l'empêche d'entendre ce que les Africains ont à lui dire. Très significativement d'ailleurs, les scènes tournées en Afrique sont pratiquement muettes, n'étaient la voix off du cinéaste et les bruits. Les suppléments sont extrêmement précieux pour restituer la personne vivante de l'artiste, derrière la carapace et le dialecte marxistes du temps. Fascinant, mais quelque peu daté.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

17,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)