undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:12,75 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

On ne peut pas reprocher à Susperia de stagner.
A ses débuts, le groupe proposait un Thrash/Black parfois proche de leurs potes de Dimmu Borgir (sur les 2 premiers albums) - le batteur du groupe, Tjodalv, étant le batteur original de Dimmu, ça laisse des traces. Puis ils ont évolué vers un heavy thrash (avec l'album "Unlimited") pour aujourd'hui proposer un pur album de thrash mélodique. De petits passages dans les contrées Heavy ("Mr Stranger", "Character flaw") et Black ("Sick bastard") persistent. La voix du chanteur, Athera, peut être tour à tour assez agressive ou très mélodique. Il abat d'ailleurs un boulot conséquent sur cet album. Les titres, même les plus thrash, gardent un aspect mélodique bien prononcé grâce à cette voix et aux guitares ("Elegy and suffering", "The urge"...)
Le groupe ne s'est pas affranchi non plus de toutes ses influences (celui qui reconnaît dans "Another Turn" un petit plan de guitare piqué à Dimmu Borgir a gagné une capsule de bouteille de bière.) Mais l'album est suffisamment varié, l'interprétation de qualité. La production est encore une fois au top (et qui retrouve-t-on derrière les consoles ? L'inusable Fredrik Nordstrom).
Susperia est aussi un groupe où tous les musiciens participent à la composition des titres, et c'est assez rare pour être souligné.
Rubrique « special guests », Chuck Billy (Testament) vient faire une apparition remarquée sur le très thrash "Live my dreams". Un autre invité prestigieux vient aussi pousser la chansonnette sur "Sick bastard". Il s'agit de Shagrath (Dimmu Borgir). Il faut dire que les 2 groupes ont toujours entretenu une étroite relation.
L'album est malheureusement très court (à peine 37 minutes) mais bon, on a déjà vu d'excellents albums très courts et des albums inintéressants de plus d'une heure (et, dans ce cas, le temps semble bien long...) Il serait dommage de bouder un tel album à cause de ça !

P.S. : le cd est vendu en édition slipcase (boitier cd dans un fourreau cartonné) avec une pochette différente à l'intérieur.
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Susperia, groupe norvégien fondé en 1998, et officiant dans un thrash technique, vient de nous sortir un nouvel effort au doux nom d'"Attitude". Ce groupe compte en ses rangs des musiciens ayant joué dans plusieurs groupes de black-metal (Dimmu Borgir, Old Man's Child, etc...), pour autant on ne retrouve pas de sonorités typiquement black, on reste dans du bon vieux thrash plutot heavy, mélodique et par ailleurs très pechu. Les guitares sont bien mises en avant par la production du toujours présent Fredrik Nordstrom aux studios Fredman. Le CD est en version slipcase avec artwork différent pour le livret : un monstre ouvrant grand sa gueule et qui est pret à vous dévorer alors que la pochette du slipcase présente une explosion limite atomique. En clair, un achat à faire pour qui aime le thrash technique !
55 commentaires|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)