Commentaires en ligne


4 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chacun le sien, pas de jaloux., 13 janvier 2012
Par 
jean-claude "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live at Bill Graham's Fillmore West 1969 (CD)
Sur le fond, il suffit de se reporter à My Labors (1969) de Nick Gravenites pour connaître le fin mot de cet enregistrement live livré en deux parties. Pour faire simple : c'est l'autre. L'autre album attribué, cette fois-ci, à Mike Bloomfield. Chacun le sien, pas de jaloux. Avec Gravenites comme associé, les mêmes musiciens, la même section de cuivres, à la différence près que Live At Bill Graham's Fillmore West (1969) n'est pas plombé par un remplissage studio comme c'est le cas pour My Labors et qui le pénalise. Mais, et c'est regrettable, à mon sens, je ne trouve pas judicieux qu'il ait été fait appel à d'autres participations au niveau vocal (Mike Bloomfield, Taj Mahal et Bob Jones), compte tenu que le binôme Gravenites (chant) et Bloomfield (guitare) fonctionne parfaitement et n'a pas vraiment besoin de ça. Live At Graham's Fillmore West est cependant meilleur que son alter ego. Mieux, il est parfois extraordinaire, comme quand il est emmené par les deux anthologiques Blues On A Westside et It Takes Time d'Otis Rush et Willie Dixon et très bon relayé par une belle brochette de titres bien dans l'esprit du moment et du genre. Cet album nous situe surtout où en est Bloomfield à se stade de son parcours professionnel. La réponse ne tarde pas à tomber : au top. Celui à propos duquel Carlos Santana dit qu'il a changé sa vie, rend une copie techniquement immaculée et prouve, à la face du monde, qu'il est bien l'un des trois meilleurs guitaristes de blues de tous les temps (PLO54).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Encore une preuve du talent de M. Bloomfield, 15 décembre 2011
Par 
Jean Humbert "gloup" (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live at Bill Graham's Fillmore West 1969 (CD)
Une fois de plus M. Bloomfield nous prouve son immense talent. Ce cd live est absolument somptueux. 76 minutes de très grand blues. En particulier les longs morceaux : "Blues on the Westside", "One more mile to go", mais aussi les petits "Love got me" (et ses cuivres) "Holy Moly", "Mary Ann" (déjà paru ailleurs) ou "It takes time", qui ouvre le cd de fort belle manière, sont bien jouissifs. Le son est superbe.
Une réussite totale, à ajouter au crédit de cet immense artiste, très tôt disparu, en 1981 à 37 ans, et qui me semble aujourd'hui mésestimé ou un peu oublié. À ranger auprès de "The live adventures...(les 2), "The Old Waldorf" (tout au moins pour les live !)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Immense Michael Bloomfield, 13 mars 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live at Bill Graham's Fillmore West 1969 (CD)
Ce disque que je ne connaissais pas est un chef d'oeuvre, un des plus beaux "live" qu'il m'ait été donné d'entendre où le talent immense de Michael Bloomfield s'épanouit avec un bonheur inégalable. Avec Peter Green son frère blanc d'Angleterre, le jeune guitariste juif de de Chicago est ici l'égal des plus grands bluesmen noirs. Qui plus est la prise de son est impeccable, les compositions et la voix du chanteur Nick Gravenites sont belles et originales et l'ensemble du groupe joue juste. Quant au jeu de guitare de Bloomfield, tantôt fougueux et tranchant, tantôt rempli de feeling et de subtilité, d'une technicité hors pair, il est parfait. Avec ce magnifique enregistrement Michael Bloomfield acquiert définitivement sa place au panthéon de la six cordes aux côtés de Jimi Hendrix, B.B. King ou Buddy Guy.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le bijou absolu, 16 avril 2010
Par 
Hugo Ieria "hugo" (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live at Bill Graham's Fillmore West 1969 (CD)
Peu de mots suffisent pour ce disque : un des plus grands disques . Bloomfield est un miracle : le meilleur avec Jimi Hendrix.et ce live est son meilleur avec la Super session et les live adventures. Grandiose ! Un bonheur total.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit