undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

8
4,1 sur 5 étoiles
Lady In Satin
Format: CDModifier
Prix:5,49 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

11 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
c'est le disque le plus émouvant: la voix est bléssée par l'alcool, mais l'émotion qui sourd de cette facon de chanter donne la chair de poule, et pénètre directement en nous telle la voix de callas. Les souffrances sont perceptibles, masquées à peine par l'ironie et l'humour de surface. Un des plus grand disque de Jazz vocal tout simplement. Pour moi le plus grand. Amour, regret, nostalgie tout est là.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Parmi tous les destins tourmentés du jazz (Monk, Mingus, Powell...), Lady Day est certainement celle qui aura eu la destinée la plus pathétique (au sens noble du terme), la plus tragique, à tel point que ces nombreux biographes, fascinés par tant de malheur et d'acharnement à s'autodétruire, en ont souvent rajoutés dans le pathos en s'attardant longuement sur son enfance de misère et de sa vie d'excès, oubliant qu'elle était avant tout une grande chanteuse....(lire à ce sujet l'excellent chapitre que lui consacrent Jean Jamin et Patrick Williams dans leur remarquable "anthropologie du jazz" Une anthropologie du jazz).

"Lady in satin" est enregistré en 1958, un an avant sa disparition. Billie Holiday y réalise un vieux rêve, celui d'enregistrer avec un grand orchestre à cordes (ici celui de Ray Ellis). Pourtant, la Dame au gardenia n'est déjà plus que l'ombre d'elle même, sa voix est cassée, rauque à l'extrême, mais, curieusement, la magie opère toujours. Comment ne pas être touché par son interprétation de "I'm fool to want you", "For heaven's sake" ou "you don't know what love is" ? La chanteuse met tout ce qui lui reste de force et de conviction dans ces séances dont l'enregistrement sera parait-il un enfer. C'est sans conteste son oeuvre la plus personnelle, celle dans laquelle elle met le plus d'elle même et qui restera comme son disque préféré.

A le réécouter aujourd'hui, on ne peut s'empêcher de penser qu'il s'agissait en fait de son testament...

PS : pour le centenaire de sa naissance, "lady in satin" a été réédité cette année dans sa version complète 3 CD Lady in Satin: the Centennial Édition. Une petite biographie sympa à 2,00 € était parue en 2000 dans la collection Librio. Il est dommage qu'elle n'ait pas été rééditée cette année...
99 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 30 septembre 2014
« Lady in Satin » de Billie Holiday n'est pas le meilleur, loin de là, mais pour moi, c'est le plus émouvant, son timbre de voix est lancinant et fragile, on la sent à bout de souffle, à bout de vie. Il n'y a qu'à écouter « I'm a fool to want you » ou « You've changed » pour comprendre sa détresse, à ce niveau-là, ce n'est plus du chant, c'est son désespoir qui s'exprime, elle est présente, mais déjà absente, elle nous fait partager ses regrets, sa désespérance, à peine teintée d'une note d'espoir. Et lorsque l'on écoute « The end of a love affair », l'envie de pleurer nous prend, pourquoi une femme si belle, si talentueuse en est-elle arrivée là ? Pourquoi s'est-elle détruite ? Elle s'est brulé les ailes comme un papillon. J'aime aussi beaucoup « But beautiful » et « Glad to be unhappy », tout dans ce CD respire la nostalgie, je le considère comme un testament qu'elle nous aurait laissé pour que jamais nous n'oubliions quelle grande dame elle fût.
Billie Holiday, surnommée Lady Day, ou la dame au gardénia, reste, 50 ans après sa mort, la plus grande chanteuse de toute l'histoire du jazz. Ce CD « Lady in Satin » a été conçu dans la douleur. Ray Ellis, le chef d'orchestre et l'arrangeur, a tout d'abord refusé d'en assurer le mixage, heureusement, il s'est ravisé, il n'avait vu que la « non-performance » musicale, et n'avait pas capté toute l'émotion de l'enregistrement. Billie Holiday a tout connu, « la drogue, la prostitution, la prison, l'alcool » et c'est pourquoi il y a tant d'émotions dans ses chansons, tant de justesse, tant de tristesse aussi. Son grand inspirateur était Louis Armstrong et elle disait, je cite : « J'ai toujours cherché à faire avec ma voix ce qu'il faisait avec sa trompette ». Malheureusement, elle s'est autodétruite. Pour les amoureux de Billie Holiday, je vous conseille de voir ce film « Lady Sings The Blues » de Sidney J. Furie qui raconte son histoire et sa descente aux enfers. Billie est incarnée par Diana Ross.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 1 août 2014
Que dire : sinon écouter ces ARTISTES, et ils le resteront à jamais, écorchés vifs, blessés dans leur humanité par une majorité et cela s'entend dans leur musique, leur chant, leur Art.

Rien de plus touchant que d'écouter cette déesse dont la voix est la messagère de son cœur et de son esprit blessés et meurtris...

Un trésor inestimable !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 avril 2011
J'ai constaté que cet album était assez controversé. Personnellement je trouve que Billie y chante merveilleusement bien et toute en retenue. Les arrangements orchestraux de Ray Ellis n'ont rien de kitsch et sont l'écrin idéal de cette voix exceptionnelle. Un vrai moment de bonheur.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 janvier 2013
tout un univers ! à découvrir ou redécouvrir.
la nostalgie d'une époque. Très bons moments pour s'initier à ce style de musique !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 août 2009
Un peu déçue... Peut-être dois l'entendre et le ré-entendre pour mieux l'apprécier. Pourtant j'adore Billie Holiday...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 octobre 2012
Billie Holiday n’est pas ma préférée, une voix un peu cassée par rapport à d’autres plus agréables à entendre et apprécie mieux. Dommage pour elle, il n’empêche que je l’écouterais quand même.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Lady Day, The Very Best Of
Lady Day, The Very Best Of de Billie Holiday (CD - 1999)