Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un pur moment de grâce...
Encore un chef d'oeuvre oublié qui se voit offrir une deuxième vie en CD (avec d'excellents titres bonus) !
La musique de Duncan Browne évoque à la fois Nick Drake (pour le style folk intimiste et les magnifiques arpèges de guitare), Left Banke (pour les somptueux arrangements baroques : cordes, clavecins, choeurs) et McCartney...
Publié le 26 avril 2004 par vinzhove

versus
Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 TRANQUILISANT
Bon, un paquet d'années plus tard, c'est difficile de critiquer ... j'ai eu le courage d'aller jusqu'au morceau 19 sur 22 possibles. C'est harmonieux, apaisant, pas de problèmes avec le voisinage pour les décibels de nuit ! Mais quel ennui .... les mid-sixties ont tout de même mieux à offrir, suivez mon regard.
Publié il y a 18 mois par violeine23


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un pur moment de grâce..., 26 avril 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Give Me Take You (CD)
Encore un chef d'oeuvre oublié qui se voit offrir une deuxième vie en CD (avec d'excellents titres bonus) !
La musique de Duncan Browne évoque à la fois Nick Drake (pour le style folk intimiste et les magnifiques arpèges de guitare), Left Banke (pour les somptueux arrangements baroques : cordes, clavecins, choeurs) et McCartney (pour la voix et l'évidence mélodique).
Mais cet album (paru en 1968 sur le label Immediate) est bien plus qu'un simple mélange d'influences : il révèle un univers unique, à la beauté intemporelle, à la fois mélancolique et léger.
Plaisir et émotion garantis !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Des mélodies ciselées, des arrangements superbes, 21 janvier 2005
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Give Me Take You (CD)
Duncan Browne, persone ne connaît, et pourtant Bowie a repris une de ses chansons, Criminal World sur Let's Dance. Mais bon, avant cela, en 1968, Duncan sort son premier album, Give me take you, véritable chef d'oeuvre de la pop Baroque. Ce n'est pas sans rappeler Nick drake, avec une voix à la McCartney. Malheureusement, le label Immediate ayant fermé ses portes peu de temps après la sortie de l'album, il est passé complètement inaperçu. Duncan Browne est mort en 1993, après avoir fait quelques albums Solo et avec son Groupe Metro.
Vraiment un disque à posséder absolument si vous aimez la pop anglaise/
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La douce folk de l'ami Duncan, 22 février 2014
Par 
Stefan (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Give Me Take You (CD)
Duncan Browne, ce grand oublié. Bon, j'ai creusé la discographie du monsieur, il y a de la matière mais pas tant que ça, il y a surtout Give Me Take You, premier album d'un jeune homme romantique qui, dans le sillage d'un Nick Drake et de tout le folk revival britannique alors en plein boom, propose ses petites chansons admirablement troussées et précieusement arrangées. Un dans la multitude ? Vu son statut seulement culte, on dirait oui. Musicalement, sur l'intérêt propre de la galette, alors là, certainement pas.

Et donc, comme en plus Duncan n'aura pas de revival, il est décédé en 1993 à seulement 46 ans des suites (comme on dit) d'une longue maladie, putain de crabe !, il n'est pas inutile de revenir sur la présente sucrerie. Sucrerie parce que pointilleusement conçue comme la création d'un grand pâtissier, douce à l'oreille comme certains mets au palais, c'en est clairement une ! Mais pas lourde ! Toute en finesse, en délicatesse des aromes, en bonheur de la texture, en longueur en bouche, avec forcément un gout de nostalgie, des choses plus simples d'antan, avec des parfums d'enfance... Un penchant pastoral, pas au sens sacerdotal, qui rapproche Mr. Browne de Mr. Drake, aussi.
Déjà, il y a le kinkso-beatlesien single, l'évidence !, On the Bombsite (généreusement offert ici en pas moins de 4 versions !), dont on se dit qu'un autre grand disparu, l'américain Elliott Smith, en aurait volontiers fait son ordinaire, et même son extraordinaire ! Ensuite il y a le charmant et bucolique Give Me Take You, la folk pop doucement rêveuse de Ninepence Worth of Walking, la folk gentillement swinguante de Dwarf in a Tree, les beaux arrangement baroques-pop de The Ghost Walks, et... Non, on ne va pas passer tout l'album en revue quand même !, qui le mérite ceci dit, bien habité qu'il est par la voix brumeuse et les fines compositions de Duncan Browne, avece des cordes, des chœurs, des vents, des guitares en arpège, etc., tout ce qu'il faut pour habiller ce type de chansons quand elles sont bonnes, elles le sont !
Album unique jusque 1973, une éternité en cette bouillante ère musicale, Give Me Take You sera suivi par un éponyme qui le vaut presque en ne changeant que marginalement la formule, l'album sera d'ailleurs recommandé à ceux ayant apprécié le cru 68. La suite de la carrière de Duncan Browne sera moins intéressante avec un tournant stylistique vers un soft rock assez ennuyeux et trop ancré dans son époque (fin des 70s et 80s). Reste cet album, donc.

Et cet album ! Si typiquement anglais, si définitivement charmant et pourtant pas sans substance, pas sans une mélancholie doucement résignée si tellement d'Albion... Indéniablement, Give Me Take You est une œuvre qu'on conseillera à tous les amateurs de folk musique raffinée et élégante,.d'autant que remaster est généreusement et qualitativement bonussé, une affaire !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Flop commercial, oeuvre majeure., 14 juin 2012
Par 
JEAN-CLAUDE "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Give Me Take You (CD)
Ce fils d'officier de la Royal Air Force aurait pu épouser la même carrière que son géniteur, mais une santé précaire l'en prive alors qu'il s'y prédestine. En optant pour la musique, Duncan Browne, par ailleurs excellent compositeur, doté d'un sens mélodique aiguisé, fait des heureux, se révélant un virtuose de la guitare acoustique, instrument qu'il dompte d'abord, après l'avoir fait de la clarinette, sans l'aide de quiconque, pendant son adolescence (il est influencé par Dylan, Bach et Haendel), pour le maîtriser ensuite à la perfection en suivant des cours d'harmonie et de composition à l'Académie de Musique et d'Art Dramatique de Londres. Duncan fonde alors le groupe folk Lorel, signé par Immediate Records, le nouveau label indépendant d'Andrew Loog Oldham qui vient de lâcher les Stones. Seul un single (le très bon Hear And Now) concrétise ce partenariat, ce qui n'empêche pas Browne de taper dans l'aeil avisé d'Oldham et de prolonger cette association qui débouche sur Give Me Take You, premier LP solo de l'anglais (1968). Flop commercial, il est depuis réhabilité à la hausse. Mélange de pop, de folk et de classique, ce LP, pour lequel Browne bénéficie de l'aide lyrique du poète David Bretton, issu de la même promo de la Royal Academy Of Music And Dramatic Art, est une aeuvre majeure de pop baroque et des sixties, hors du temps, qu'Oldham n'a pas été en mesure de vendre et de promouvoir à sa juste valeur. C'est la raison essentielle de l'oubli dans lequel il s'est englué depuis. Redécouvert par le jeu des rééditions, Give Me Take You a tout pour lui et sa reconnaissance tombe bien trop tard pour que le génial Duncan Browne, décédé en 1993, puisse en tirer les bénéfices mérités. De la guitare sèche, des chaeurs éthérés, des harmonies vocales, des parties de clavecin, des instruments à vent (cuivres) et à cordes (harpe, flûte, hautbois), une voix douce, rêveuse et duveteuse, des textes qui empruntent à la poésie british du dix neuvième, des arrangements sophistiqués qui ne laissent pas de marbre Keith Emerson des Nice, des mélodies ouatées... Give Me Take You est effectivement une très belle capture, pleine de mélancolie et de délicatesse, bouleversante, qui met en exergue le talent innommable de ce ménestrel pourtant encore juvénile à l'époque des faits (21 ans). De ce répertoire absolument sublime, il convient surtout de ne rien écarter et de tout consommer gloutonnement. Il est inenvisageable de passer à côté de ce joyau (PLO54).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 UN VRAI CHEF D'OEUVRE INCONNU, 20 mars 2008
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Give Me Take You (CD)
UNE VRAI RENCONTRE UN BONHEUR ABSOLU QUE CET ALBUM... DES MELODIES DELICATES DES ARRANGEMENTS PARFAITS OUI UNE EVIDENCE MELODIQUE DIGNE DE SIR PAUL MCCARTNEY HIMSELF... AVEC UN UNIVERS POP BAROQUE/FOLK A FAIRE OUBLIER LE DONOVAN DE LA MEME PERIODE. MON DISQUE DE CHEVET ACTUEL...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 TRANQUILISANT, 26 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Give Me Take You (CD)
Bon, un paquet d'années plus tard, c'est difficile de critiquer ... j'ai eu le courage d'aller jusqu'au morceau 19 sur 22 possibles. C'est harmonieux, apaisant, pas de problèmes avec le voisinage pour les décibels de nuit ! Mais quel ennui .... les mid-sixties ont tout de même mieux à offrir, suivez mon regard.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Give Me Take You
Give Me Take You de Duncan Browne (CD - 2009)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit