undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 7 février 2012
Rien à dire sur le film lui-même, mais je suis très déçu par l'absence de sous-titres en français ou dans d'autres langues. Les malentendants et les élèves de français sont oubliés par les producteurs. C'est souvent le cas pour les dvd français.
Certains acteurs du film sont étrangers. Il aurait été intéressant de pouvoir choisir parmi plusieurs versions linguistiques afin d'entendre leur vraie voix.
Quand les dvd ont remplacé las vidéo-cassettes on a pensé naïvement que ce nouveau medium offrirait de grandes possibilités, mais elles ne sont pas exploitées, hélas.
Amazon devrait préciser la présence mais aussi l'absence de sous-titres afin que l'acheteur puisse décider en connaissance de cause.
11 commentaire|36 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 janvier 2011
J'ai revu ce film récemment en famille et je l'ai trouvé très réussi. En focalisant la première partie sur les mésaventures de Louis XVI et la deuxième partie sur la lutte entre Robespierre et Danton, les auteurs ont su donner à cette reconstitution une véritable tension dramatique, ce qui rend l'ensemble très pédagogique car il permet d'intéresser des spectateurs qui ne connaissent rien à l'histoire, en particulier les enfants (seule la scène des massacres de septembre est un peu dure pour un jeune public). Malgré la durée du film et le grand nombre de personnages, on ne perd pas le fil et on ne s'ennuie jamais. Robespierre et Louis XVI sont particulièrement bons. Les débats à la Convention, les émeutes et les batailles sont spectaculaires, notamment la reconstitution de la prise de la Bastille et la belle charge de cavalerie hongroise à la frontière belge. Il y a nécessairement des omissions, mais le film me semble globalement très fidèle à l'histoire.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2009
En admettant que le DVD a pris son essor à partir de 1997, nous aurons dû patienter 12 ans (et non pas 20 !) pour voir enfin paraître l'édition du film de Robert Enrico et Richard T. Heffron. C'est beaucoup pour une œuvre réalisée en 1989 dans le cadre de la célébration du bicentenaire de la Révolution française et dont l'un des mérites est de proposer une vaste fresque des principales étapes de ce bouleversement fondateur de la République française.
Des mérites, le film n'en manque pas : une excellente distribution, une magnifique reconstitution (décors et costumes), un scénario forcément captivant (avec un tel sujet !), et quelques autres encore.
il est donc à mon sens tout à fait juste de saluer cette édition tardive et de l'accueillir sans bouder notre plaisir d'amoureux du cinéma.
Reste bien sûr la question de la "vérité" historique et j'ai lu avec intérêt le réquisitoire documenté de celui qui signe "le Poète bleu"...
S'il est historien de profession, je comprends son émotion. Certains aspects très importants - par exemple les actes des "représentants en mission", commis en province (Lyon, Marseille, Nantes...) - sont effectivement évoqués sommairement, voire passés à la trappe. La réalisation prend immanquablement parti en présentant tel ou tel personnage (ou groupe de personnages - les Girondins par exemple) plus ou moins sympathiques ou antipathiques.
Ce constat n'est pas contestable. Mais faut-il pour autant condamner le film aussi sévèrement ?
On aura compris que je ne suis pas de cet avis.
D'abord parce qu'un film n'est pas une thèse universitaire ni un manuel d'histoire. Tout film, même "historique", est d'abord une œuvre de fiction, une réinterprétation personnelle. Et que, du coup, on ne peut reprocher aux scénaristes et aux réalisateurs d'avoir exprimé leurs opinions et leurs choix. Ensuite parce que le sujet - la Révolution française - n'a toujours pas cessé de faire débat, non seulement chez les historiens professionnels, mais aussi au sein de la société française.
La "gauche" et la "droite", nées sur les gradins du "Manège" continuent de s'y affronter (dans la société, pas au Manège...) de nos jours. Les monarchistes continuent de rêver à une hypothétique "Restauration" (même s'ils avancent aujourd'hui masqués). La République est toujours menacée par de puissants ennemis de l'intérieur et la démocratie française est plus que jamais en danger en ce début de XXIe siècle.
Depuis 200 ans, les innombrables ouvrages publiés sur la Révolution ont toujours été des ouvrages partisans qui certes convoquent les faits, mais pour mieux soutenir des thèses. Comment pourrait-il en être autrement alors que bon nombre des forces antagonistes en présence en 1789 et dans les années qui suivirent sont de nos jours toujours en jeu et en conflit ?
Comment distinguer l'objectivité historique de la subjectivité partisane parmi des événements d'une telle complexité politique, sociologique et psychologique et lorsque les acteurs de l'époque eux-même étaient travaillés par de multiples contradictions (tel, par exemple Robespierre, qui combat l'Église mais invente le culte de "l'Être suprême") ?
Entre les "démocrates monarchistes" (tels Mirabeau, Lafayette, et probablement Danton), les républicains purs et durs et les "enragés" des "sections" parisiennes, les divergences stratégiques (d'objectifs et d'intérêts) sont à l'évidence plus puissantes que les accords conjoncturels et tacticiens. Et la révolution ne s'est pas achevée en novembre 1799 comme le prétend le premier Consul Bonaparte, mais beaucoup plus tard, en 1875, avec l'avènement de la IIIe République qui stabilise enfin le régime républicain et met un terme définitif (??) à toute perspective de restauration monarchique.
Ce bref rappel pour souligner que le procès de parti-pris intenté à Robert Enrico est un mauvais procès. Ou bien, le même reproche peut être formulé à l'encontre de tous ceux qui, par l'écrit ou par le film, se sont exprimés à propos de la Révolution.
Au demeurant, si les livres sont nombreux, la production cinématographique sur le sujet est en revanche plutôt rare. Sans doute pour les raisons qui précèdent : comment rendre compte de tels événements sans prendre parti ?
On retiendra (dans l'ordre chronologique) "Napoléon" d'Abel Gance (1925), "La Marseillaise" de Jean Renoir (1937), "Si Versailles m'était conté" de Sacha Guitry (1953), "La révolution commence à Grenoble" de Maurice Failevic (1978), "Danton" d'Adrezej Wajda (1982), "La nuit de Varennes" d'Ettore Scola (1982), "Chouans !" de Philippe de Broca (1988), soit seulement 7 films (et quelques comédies, comme "Les mariés de l'an II") avant celui de Robert Enrico !
Aucune de ces œuvres, dont certaines sont à juste titre reconnues comme des réalisations majeures du cinéma, ne sont exemptes de parti-pris, ce qui n'ôte rien à leur qualité et à leur intérêt.
44 commentaires|115 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 mars 2011
J'ai acheté ce DVD pour le regarder avec mes enfants (fin de primaire et début de collège).
Tout d'abord la reconstitution est très soignée : ressemblance des personnages, des lieux, des costumes.
Ensuite le parti pris de s'attacher à certains personnages (Danton, Robespierre, Le roi, Saint Just, Marat, ...) permet de captiver le spectateur.
Résumer la révolution en 2 épisodes est une gageure et certains aspects sont à peine évoqués (surtout la province) : cependant l'essentiel y est, que ce soit du point de vue des évènements historiques, de l'esprit révolutionnaire et même de la psychologie des personnages historiques et du peuple.
Pour des jeunes certaines scènes peuvent être choquantes mais il n'y a pas de violence gratuite, il s'agit surtout d'évocations de la violence.
Ce DVD n'est pas un documentaire, et il n'est pas toujours possible de comprendre du premier abord toutes les subtilités des évènements si on ne les connait pas au préalable.
Il se trouve que j'avais lu juste avant les 2 tomes de la révolution française écrite par Max GALLO : ceci m'a permis d'arréter assez régulièrement le DVD pour en commenter le contenu à mes enfants qui ont ainsi pu en profiter pleinement.
Mes enfants et moi-même avons étés passionnés par ce double DVD qui nous a permis de mieux comprendre cette période importante de notre histoire, et qui a été source de plusieurs discussions très intéressantes entre nous.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2009
depuis 1989 j'attendais le DVD de cette fresque de la révolution. Le film est le plus fidèle à l'histoire. Et une magistrale brochettes d'acteurs entraîne le spectateur dans la révolution. On relève la superbe prestation de Jean-François BALMER qui joue un Louis XVI trés crédible sans caricature. Jane Seynmour est une Marie Antoinette émouvante et impressionnante. Enfin Klaus Maria Branduaer et Peter Ustinof sont formidables. Bref un excellent film en deux parties. A ne pas rater !
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juin 2009
Franchement trés heureux de retrouver ce film que j'avais adoré à l'époque (1990) puis vu et revu sur VHS. Je ne parlerai pas des erreurs historiques ou de la déformation des personnages, des gens mieux informés que moi en ont déja parlé (et pourtant j'ai fait des études d'Histoire), je suis juste content d'assister à un fabuleux spectacle.
Il reste une chose qui me chagrine, les scênes coupées, principalement dans la première partie, pour des raisons inexpliquées (Desmoulins qui regarde le représentant du Tiers-Etat qui l'a battu aux élections faire un discours avant de partir pour les Etats Généraux, Mirabeau qui fait le tour des élus de la Noblesse et du Clergé pour voir s'il aura des soutiens dans ces Ordres, la prise des invalides et la progression vers la Bastille, Les négociations entre le représentant du District et le Gouverneur De Launay, le petit dialogue entre Desmoulins et Louison Chabry sur la barricade des Cordeliers et j'en oublie...), c'est dommage.
11 commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2009
Enfin sort en DVD cette fresque historique (plus de cinq heures) réalisée en 1989 par Robert Enrico pour la première partie et Richard Heffron pour la seconde, pour le bicentenaire de la révolution. Sortie attendue par de nombreux internautes ! Si le film ne fait pas dans la dentelle (il fait déjà débat parmi les commentateurs), il a le mérite de raconter comme un livre d'images une période fondatrice de l'histoire de notre pays, ce qui en fait d'ailleurs un outil didactique intéressant pour faire connaître et visualiser cette période à nos chères têtes blondes (ce que je faisais jusque-là avec une vieille K7 VHS qui menaçait de rendre l'âme). J'imagine que le film sort pour son vingtième anniversaire, réjouissons-nous ! "C'est une révolte ? - Non, Sire, c'est une révolution !"
PS : Pas de bonus sur le DVD, le livret qui l'accompagne apporte quelques renseignements sur le film ainsi que des repères historiques, édition un peu cheap, donc.
11 commentaire|31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 octobre 2009
Que du bonheur en visionnant et revisionnant ce double DVD, la seule question à se poser est pourquoi n'est-ce pas sorti avant et pourquoi ça ne passe pas régulièrement à la télé en lieu et place des habituelles rediffusions, ça permettrait aux jeunes de prendre conscience de ce que ça a été et de pourquoi il faut aller voter. Le film est très bien réalisé et le jeu des acteurs très bon. Le film est clairement orienté Danton mais reproduit quand même assez fidèlement l'histoire de la prériode. Un must !
11 commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2012
En tant qu'ancienne enseignante, j'ai constaté que les élèves aimaient ce film, pour ses couleurs,la musique et le jeu des acteurs montrant bien leurs contradictions et leur évolution au cours du temps. Certes "la Marseillaise " de Jean Renoir est plus condensée et plus vraie que ce film en couleurs mais c'est ce dernier qui plait. Je déplore les longueurs et certaines scènes violentes pour des adolescents mais je n'ai pas hésité à le montrer à mon fils quand il était en quatrième pour qu'il connaisse cette période et à l'offrir à une jeune amie d'où ce deuxième achat. Je n'ai pas encore ses impressions ! Mon fils, né en 1989, a aimé "la Révolution française " mais après avoir vu le film de Renoir (bien qu'il soit en noir et blanc ) c'est à ce dernier que vont ses préférences. En conclusion je recommande la lecture des deux !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2009
Sans pouvoir juger de la justesse des propos, un grand film, du grand spectacle et malheureusement, un grand sentiment de gachis humain fasse à cette révolution.
L'image et le son sont de bonne facture, sans bien entendu pouvoir soutenir la comparaison avec limage et le son de DVD récents.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)