undrgrnd Cliquez ici Baby nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles6
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
1
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 décembre 2011
Ce film commence à dater, mais les recherches les plus actuelles sur la lumineuse Bernadette Soubirous et Lourdes ne remettent pas en cause tout ce qu'il contient. Le principal est donné, et si l'on veut découvrir Bernadette par l'image, ce film est essentiel. La jeune Sidney Penny est absolument habitée par son rôle, tout comme l'était Catherine Mouchet dans celui de Thérèse de Lisieux. De plus, elle ressemble à la vraie Bernadette, la première sainte qui ait été photographiée (pour son grand malheur, les photographies révélant nettement son ennui de poser). Les autres personnages collent aussi aux descriptions que l'on a d'eux, notamment en ce qui concerne le père de la jeune sainte, ou encore le tonitruant abbé Peyrimale. Bien sûr, certains points sont romancés : le passage de Bernadette à Bartrès, chez son ancienne nourrice, afin de s'y refaire une santé, est idéalisé : la nourrice n'avait pas cette tendresse, et se servait de Bernadette comme d'une bonne à tout faire, corvéable à merci. Le jeune meunier Nicolau n'a semble-t-il pas manifesté de tendres sentiments, comme décrit dans le film, envers Bernadette. La jeune fille malvoyante, qui voit clair après que Bernadette l'ait embrassée, n'a pas été guérie dans la réalité : il s'agissait d'un mieux passager. De même, il semble que le jeune prince impérial n'ait pas été guéri, comme laissé supposer dans le film, où l'on apprend que l'empereur ordonne la réouverture de l'accès à la grotte : dans la réalité, il était désireux de s'attirer les bonnes grâces du peuple. A la fin, lorsque Bernadette arrive au couvent de Nevers, une jeune religieuse murmure "c'est ça Bernadette?". Fait exact, mais bien plus lointain, lorsqu'une jeune novice arrive au couvent bien après Bernadette. Enfin, la pauvreté de la famille Soubirous était bien plus grande que celle montrée dans le film. Les enfants allaient nu pieds, le "cachot", dans lequel ils s'entassaient, était un vrai taudis, rempli de poux et de puces. Et Bernadette était très souvent malade, plus que montré dans le film.
Cependant, ce ne sont que broutilles au regard du film en son entier, parce que le réalisateur est resté fidèle à Bernadette, et qu'à la fin, on peut dire qu'on connaît l'histoire de la sainte.
Si vous voulez en savoir plus, pour une première approche, je vous conseillerai le livre de Anne Bernet "Bernadette Soubirous" et pour une découverte approfondie le gros livre de René Laurentin "Bernadette vous parle". C'est à cet auteur que l'on doit aussi le livre de photographies qui contient toutes les photos existantes de la sainte.
Le second film "La passion de Bernadette" est consacré à la vie de la sainte au couvent saint-Gildas de Nevers, longue suite de maladies, de plus en plus graves (asthme, tuberculose, tumeur du genou droit...) qui fera de Bernadette une grabataire jusqu'à son décès, des tristesses avec une mère supérieure peu tendre, les décès répétés dans sa famille (ses parents, ses jeunes frères, Jean-Marie et Antoinette étant les seuls enfants survivants, avec Bernadette), l'éloignement de sa chère grotte.
Bref, deux films à voir sans hésitation aucune, malgré leur ancienneté, pour qui veut approcher la sainte de Lourdes, personnalité forte et fragile, douce et entêtée, passionnante, en un mot
22 commentaires11 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2011
Ce film est vraiment très bien fait. C'est captivant, remarquable. On ne se lasse pas de le regarder plusieurs fois avec toujours autant d'émotions...C'est sublime
11 commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2014
Beaucoup d'émotions, ce film retrace bien la vie de Bernadette, on reste humble face au courage et aux difficultés que Bernadette doit affronter. Ce film laisse des traces après son visionnage, croyants ou pas, on reste conquis par cette dame si fragile.
Les acteurs et actrices sont excellents. Merci Sydney Penny pour ce Chef d'oeuvre.
Je vous recommande ce film, il ne vous laissera pas du tout indifférent.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 octobre 2011
C'est un très beau film qui semble fidèle à la réalité des évènements qui se sont produits. Nous l'avons regardé avec des amis croyants et non croyants et tous ont été sous le charme. Je vous le recommande fortement.
0Commentaire4 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2015
Je n'ai pu le visionner car film en italien. J'ai pu me tromper au moment de la commande. J'aurais aimé le changer !
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2015
Je suis très en colère. Nulle part il est indiqué que ce film n'est QUE en Italien ! les seuls sous-titrages sont en italien également. Est-ce que Amazon ne pouvait pas le préciser? Il est juste marqué "import italien" et c'est tout, cela ne suffit pas à deviner qu'il n'est qu'en Italien. C'est la dernière fois que je commande chez amazon.
0Commentaire3 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,19 €
14,46 €