undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles62
4,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:14,16 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

C'est drôle, vous avez remarqué, tout le monde dit à propos de STICKY FINGERS qu'il contient la plus belle chanson des Stones... et personne ne cite la même ! Je vais donc me lancer aussi, et proposer "Wild horses" comme plus belle chanson des Stones ! La voix de Jagger sur le premier couplet y est belle à pleurer. Ce type là, un Anglais maigrichon, chantait le blues comme Big Mamma Thornton !

STICKY FINGERS est donc l'album le plus stonien des Stones, le plus célèbre, par les titres, le son, et la pochette aussi (rappelons que la version vinyle présentait une vraie braguette !). Commencer un album par "Brown Sugar", y'a pire dans la vie ! Mick Taylor, jeune recrue, fait des merveilles sur le long "Can't you hear me knocking" (à rapprocher de son solo sur "Fly Tomorow" de et avec John Mayall), "Sister Morphine" nous rappelle le centre d'intérêt des Stones à ce moment de leur carrière, et "Dead Flowers" est une de leur composition que je préfère, simple, carrée, country-folk, un modèle du genre. Album quasi parfait à l'égard des compositions, donc.

C'est justement cela qui gêne certains sur STICKY FINGERS. Le coté, on sait tout faire, et on le fait bien, car on s'appelle les Rolling Stones. Après 5 ou 6 ans de travail, de répétition, ils ont trouvé la recette, le bon équilibre, le son qu'il faut... Un peu de country, du folk, du rock, un morceau lyrique un peu long, des violons par-ci, un blues acoustique par-là. Les Stones démontrent qu'ils sont à la fin de 60's le meilleur groupe de rock, et à partir de là, on va faire marcher la photocopieuse, ça marchera toujours, puisqu'on est les meilleurs. Et pour appuyer notre coté sulfureux, on va chanter les drogues ouvertement, et mettre une braguette et un slip moule burnes en couverture ! Avec le tampon "Andy Warhol" en alibi culturel ! Regardez la photo intérieure, comme ils sont contents d'eux les cinq ! Et Jagger qui semble bailler, genre, c'est tellement fastoche pour nous... puisqu'on est le meilleur groupe du monde ! Les stones ont arrêté de chercher, avec STICKY FINGERS ils ont trouvé.

Il n'empêche que, objectivement, même s'il est moins sauvage et cru que EXILE ou LET IT BLEED, STICKY FINGERS reste un album énorme, mémorable, parfaitement cohérent, qui prouve la maîtrise totale des Stones sur leur art. C'est aussi l'album après lequel ils ne pourront monter plus haut que la première marche du podium...
66 commentaires|36 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2013
Très mauvaise remasterisation UNIVERSAL. Compression excessive et voix extrêmement agressives. Son très fatigant. Garder votre version VIRGIN!!!!!!! Et réécoutez le vinyle....vous serez convaincus.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2015
Le CD2 "bonus" est globalement intéressant même si on aurait préféré un CD entier de travaux de studio, des prises inédites, voire des inédits complets comme ce fut le cas pour Exile et Some girls. Le compléter avec des extraits d'un concert, certes d'époque mais forcément incomplet, me semble un choix discutable. Autre particularité qui laisse un peu perplexe : le CD1 (c'est-à-dire l'album studio normal) n'est pas annoté "CD1" et sa date de fabrication est 2009... Des stocks invendus sans doute, de l'édition 2009, qui ont été récupérés pour compléter cette édition 2015...? Vous avez dit 'LUXE'?...
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2015
Pourquoi seulement 3 étoiles ?

Bien sûr que cet album mythique en mérite 6 ou 7, voire 10 sur 5, ce n'est pas ça le problème.
Le problème c'est l'immense arnaque qu'il y a derrière ce coffret. Le fait que les Rolling Stones qui ne doivent pas trop manquer d'argent à mon avis, n'aient aucun respect pour leurs fans et leur pompe le fric de façon aussi évidente qu'éhontée.

Certes l'édition est très belle, le livre est superbe.
Mais plus de 100 euros pour finalement 3 CD et un DVD... ?!?
Pour qui nous prennent-ils nos héros du rock ??

Et puis c'est présenté implicitement comme ZE Vercheune, le truc complétiste et abouti à mort...
Pourtant quid des 20 démos et versions alternatives du CD "Sticky Fingers: The Alternate Album" ?
Vu le prix, ça aurait un peu été la moindre des choses de proposer un second disque bonus avec celui-ci, en plus du pauvre CD bonus présenté dans ce kit 'je t'allèges de ton fric' avec seulement 5 versions alternatives et 5 lives.

Et quand on voit qu'un seul des 5 membres du groupe de la grande photo offerte à l'intérieur, est proposé en petite figurine carton toute ripoue (une au hasard de l'achat donc), histoire de titiller le complétiste forcené ("Il m'en manque 4 ! Aaaaaaarrrrrggghhh !!!")... On comprend parfaitement la démarche... qui n'a rien d'un hommage artistique en fait ! Pathétique !!

Les Rolling Stones tournent mal en fait...
11 commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2015
Il faut acheter le coffret super ultra de luxe pour obtenir le concert de Leeds intégralement(qui existe depuis des décennies en bootleg), pas sympa les Stones, money is money !
Quant au double cd avec dvd (naïvement je croyais obtenir ce concert plus de quarante euros tout de même) toujours pas le concert de Leeds!
Il faut passer à la caisse pour l'obtenir ce concert, c'est un peu dommage.
PS: Je mets une étoile non pour le disque lui même qui est un petit chef d'oeuvre mais pour le principe peu honnête qui consiste
à faire cracher au bassinet le fan de base.
11 commentaire|33 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2015
Attention ! Ce super Album en vinyle simple est présenté dans une version sans la "Braguette" originale ! & vu le prix pratiqué par UNIVERSAL, c'est à tomber par terre !
Escroquerie totale !
Si vous voulez "l'original" il faut se prendre le double.....mais qui est à un tarif....très élevé (trop) !
Le retour du vinyle....? j'en suis pas sur du tout ...!
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2008
Sticky Fingers des Stones est la parfaite illustration de ce qui se faisait (et fait toujours) de mieux en matière de rock. Voyez la puissance de cette album 37 ans (et oui) après; on voit clairement que cet album des stones a merveilleusement bien traversé l'épreuve du temps, contrairement à plein de disques des années 80 par exemple.
On attaque très fort avec Brown Sugar, mon morceau préféré des Stones: brut, sale, méchant, les Stones comme on les aime
Sway, en piste 2, est énorme:Keith, trop pris par l'héro, Mick n'a pas d'autre choix que de le remplacer à la guitare rythmique et le résultat est merveilleux: ils obtiennent un son sauvage en fond en rajoutant Mick Taylor à la lead,(aérien, magnifique) une vraie réussite!
Wild Horses est monstrueux ,un des meilleurs stones
Can't you hear me knocking: une pure merveille, utilisé dans plein de B.O.F. : Casino, Les Affranchis, Blow, que du lourd
Tout le reste est énorme,on ressent clairement toute la puissance musicale des Rolling Stones à l'époque, les autres groupes ramassaient clairement les miettes
Pour compléter Sticky, ajoutons Beggars Banquet 1968, Let it Bleed 1969, Get yer ya ya's out (Live in Madison Square Garden Novembre 69) et Exile on Main ST 1972
KEEP ON ROCKIN'
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 14 février 2016
Avertissement : ce commentaire porte sur le double CD de la réédition de 2015.

Pour les fans du groupe, qui ont déjà 'Sticky Fingers' dans leur collection, cet album figure en intégralité dans le premier CD (46'+), dans une version remastérisée qui rehausse certains détails sans alourdir du tout le propos, a fortiori sans le dénaturer. Le second CD (54') rassemble tout d'abord une demi version alternative de 'Sticky Fingers', avec des mixes très acceptables et pourtant rejetées du couplage final de chansons telles que 'Wild Horses' ou 'Dead Flowers'. Dans le mix de 'Brown Sugar' avec Clapton, la bottleneck guitar de ce dernier a pour effet d'écraser la dynamique rock'n'roll du morceau et on comprend, là encore, que cette prise soit restée inédite jusque là. Le seconde partie du second CD est une version alternative de la moitié de 'Get Yer Ya Ya's Out', avec notamment une excellente lecture de 'Midnight Rambler', pour le concert à la Roundhouse de Londres, le 14 mars 1971, dernière date de la tournée d'adieu au Royaume-Uni avant l'exil pour Nellcôte. Le son de ce second CD est lui aussi excellent. Un livret de 24 pages accompagne le double digipack, avec photographies couleurs et N&B d'époque et crédits pour l'ensemble des deux CD.

Enregistré sur une période de plusieurs mois, qui a commencé dans les Studios de Muscle Shoals aux USA quelques jours avant le concert d'Altamont, 'Sticky Fingers' est le premier LP des Stones publié sur leur propre label. La pochette signée Andy Warhol, avec vraie braguette s'ouvrant sur un slip blanc fit son petit effet à l'époque. De même que certaines paroles pas très politiquement correctes ou la référence à la tentative de suicide de Marianne Faithfull. Mais le disque lui-même reste aujourd'hui un chef d'oeuvre et probablement le meilleur album des Stones en ce qu'il ne contient aucun moment faible et fait le tour de manière encore créative - après le départ puis la mort de Brian Jones - des diverses influences du groupe. Probablement grâce au producteur Jimmy Miller. Influence blues bien entendu, avec 'You Gotta Move' et 'I Got The Blues' un hommage au country blues et au folk blues. Rock'n'roll, avec 'Bitch' et 'Sway'. R&B avec 'Brown Sugar'. Country rock avec 'Wild Horses' (influencé et peut-être plus par Gram Parsons) et 'Dead Flowers'. Funk, jazz etc. avec 'Can You Hear Me Knocking'. Psych avec 'Sister Morphine'. Tout en confirmant, après 'Beggars Banquet' et 'Let It Bleed', le "son" que les Rolling Stones allaient également resservir pour la plupart de leurs disques suivants, 'Sticky Fingers' en reste le mètre étalon indépassable malgré Nellcôte et les sessions parisiennes de la période de 'Some Girls'. Toute collection de disque "rock" se doit de faire place à 'Sticky Fingers'.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2009
C'est le premier album des Stones au début des années 70 et il faut dire qu'ils démarrent trés fort cette nouvelle décennie avec "Sticky Fingers".
On commence à sentir une évolution, changement de maison de disques et apparition du logo du groupe : la fameuse langue qui accompagnera toute leurs réalisations jusqu'à aujourd'hui.
C'est aussi le premier album des Stones avec Mick Taylor en studio, il confirme qu'il est la fine fleur des guitaristes à cette période et il fait pratiquement jeu égal avec Keith Richards.
Ce qui frappe avec "Sticky Fingers" c'est richesse et sa diversité et pratiquement quarante ans aprés sa sortie cet album n'a pas pris une ride.
Nous avons un Mick Jagger tantôt déchaîné ou sensuel au chant selon les morceaux.
Hormis "Brown Sugar" rock qui dépôte sévère avec les riffs de Keith Richards ou "Wild Horses" superbe ballade magnifique qui sont des classiques tout les autres morceaux justifient l'achat de cet album.
"Can't you hear me knocking" qui commence avec les riffs assasins de Keith doublé du chant hargneux de Mick avec comme prolongement un instrumental psyché où Taylor délivre un des solos les plus beaux de l'histoire du rock.
"Bitch" rock classique qui défouraille sec. La trés bonne reprise d'un vieux Blues "You gotta move" de Fred McDowell.
Le slow "I got the blues" sensuel avec ses cuivres et son solo d'orgue hammond.
"Sister Morphine" morceaux morbide avec la slide de Ry Cooder invité sur cet album autre grand moment du disque ainsi que "Dead Flowers" titre country avec son refrain entraînant.
Pas de doute "Sticky Fingers" est bien un album qui figure au Panthéon du rock.
C'est l'époque de la meilleure période du groupe qui va de "Beggar's Banquet" jusqu'à "Exile on Main Street", on en atteint les sommets avec "Sticky Fingers".
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est drôle, vous avez remarqué, tout le monde dit à propos de STICKY FINGERS qu'il contient la plus belle chanson des Stones... et personne ne cite la même ! Je vais donc me lancer aussi, et proposer "Wild horses" comme plus belle chanson des Stones ! La voix de Jagger sur le premier couplet y est belle à pleurer. Ce type là, un Anglais maigrichon, chantait le blues comme Big Mamma Thornton !

STICKY FINGERS est donc l'album le plus stonien des Stones, le plus célèbre, par les titres, le son, et la pochette aussi (rappelons que la version vinyle présentait une vraie braguette !). Commencer un album par "Brown Sugar", y'a pire dans la vie ! (Led Zep commence le IV avec "Black Dog", c'est pas mal non plus... IN ROCK démarre avec "Speed KIng" if you please...) Mick Taylor, jeune recrue qui a déjà une sacrée expérience, fait des merveilles sur le long "Can't you hear me knocking" (à rapprocher de son solo sur "Fly Tomorow" de et avec John Mayall), "Sister Morphine" nous rappelle le centre d'intérêt des Stones à ce moment de leur carrière, et "Dead Flowers" est une de leur composition que je préfère, simple, carrée, country-folk, un modèle du genre. Album quasi parfait, osons même mythique, à l'égard des compositions, donc.

C'est justement cela qui gêne certains sur STICKY FINGERS. Le coté, on sait tout faire, et on le fait bien, car on s'appelle les Rolling Stones. Après 5 ou 6 ans de travail, de répétition, de concerts, ils ont trouvé la recette, le bon équilibre, le son qu'il faut... Un peu de country, du folk, du rock, un morceau lyrique un peu long, des violons par-ci, un blues acoustique par-là. Les Stones démontrent qu'ils sont à la fin de 60's le meilleur groupe de rock, et à partir de là, on va faire marcher la photocopieuse, ça marchera toujours, puisqu'on est les meilleurs. Et pour appuyer notre coté sulfureux, on va chanter les drogues ouvertement, et mettre une braguette et un slip moule burnes en couverture ! Avec le tampon "Andy Warhol" en alibi culturel ! Regardez la photo intérieure, comme ils sont contents d'eux les cinq ! Et regarder le visage de Jagger, qui semble bailler, genre, c'est tellement fastoche pour nous... les Fingers... in the noise, puisqu'on est le meilleur groupe du monde, et on vous en ressort un comme celui-là quand on veut ! (l'avenir prouvera le contraire...). Les stones ont arrêté de chercher, avec STICKY FINGERS ils ont trouvé.

Il n'empêche que, objectivement, même s'il est moins sauvage et cru que EXILE ou LET IT BLEED, STICKY FINGERS reste un album énorme, mémorable, parfaitement cohérent, qui prouve la maîtrise totale des Stones sur leur art. C'est aussi l'album après lequel ils ne pourront monter plus haut que la première marche du podium...
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

22,00 €
14,31 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)