Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fleur d'ancolie au parfum douceâtre
Il existe chez Ingmar Bergman 2 grandes époques comme il en existe 2 chez Fellini.
Ce film est peut-être la charnière transitionnelle entre les 2 phases de son oeuvre.
Le cinéaste y pose de manière très explicite la question de l'existence de Dieu et du sens à donner à la vie.Bergman nous démontre sa...
Publié le 24 mai 2004 par mercipourlemorceau

versus
2 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 ex-grand film
Il est décidément des oeuvres que le snobisme des intellectuels décrète intouchables, et le Septième Sceau est sans conteste l'un d'entre elles. Un peu d'iconoclasme sera le bienvenu : disons sans ambages que le pessimisme métaphysique bergmanien sent son vieux temps et sonne désormais faux, car notre époque a au...
Publié le 17 novembre 2004


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fleur d'ancolie au parfum douceâtre, 24 mai 2004
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Seventh Seal - Criterion Collection [Import USA Zone 1] (DVD)
Il existe chez Ingmar Bergman 2 grandes époques comme il en existe 2 chez Fellini.
Ce film est peut-être la charnière transitionnelle entre les 2 phases de son oeuvre.
Le cinéaste y pose de manière très explicite la question de l'existence de Dieu et du sens à donner à la vie.Bergman nous démontre sa Métaphysique à l'évidence et beauté photogénique.
C'est un véritable travail de peintre que nous propose Ingmar Bergman à travers sa vision du Moyen-Age (Pour exemple,remémorez-vous la scène dans l'église à la découverte des fresques murales...).
D'ailleurs une grande partie de l'imagerie et de l'intrigue du Septième sceau a été inspirée à Ingmar Bergman par des fresques suèdoises datant du Moyen-âge
C'est dans l'une d'entre elles que le cinéaste a trouvé l'idée du combat d'échec entre son personnage et la mort. Cette source est directement citée dans le film. Quand Antonius Block et son écuyer se rendent dans une église et rencontrent un peintre, sur sa fresque, on peut voir une procession religieuse telle qu'on en trouvera également plus tard dans l'intrigue.
Le Septième sceau reste une des oeuvres préférées de son réalisateur : "C'est un de mes rares films qui me tiennent vraiment à coeur. Au fond, je ne sais pas pourquoi. Ce n'est pas une oeuvre sans défaut. Elle est entachée de toutes sortes de folies et on devine la hâte avec laquelle elle a été faite. Mais je la trouve énergique, pleine de vitalité, débarrassée de toute névrose. De plus, mon thème s'articule avec passion et plaisir."
Pour info,John McTiernan a repris le personnage de la mort (telle qu'elle est traitée dans le septième sceau) pour son Last Action Hero.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand film, 17 août 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Seventh Seal - Criterion Collection [Import USA Zone 1] (DVD)
On ressort de ce film en pleine méditation. Les questions qui y sont posées sont très profondes, et le réalisateur n'apporte pas vraiment de réponse, laissant les différents protagonistes évoquer diverses pistes. A première vue, c'est un film sur le sens de la mort et sur l'au-delà, mais le film pose en fait plus largement la (vaste !) question du sens de la vie. Le fameux "pessimisme bergmanien" est bien présent, mais le film est également empreint d'optimisme et de fraîcheur, notamment par la présence du couple de comédiens.
Les acteurs sont très bien choisis et donnent de la consistance aux personnages. Le film est en quelque sorte une succession de scènes qui ont chacune une cohérence interne, et peuvent être analysées indépendamment, même si le film doit bien sûr être aussi appréhendé dans sa globalité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 ex-grand film, 17 novembre 2004
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Seventh Seal - Criterion Collection [Import USA Zone 1] (DVD)
Il est décidément des oeuvres que le snobisme des intellectuels décrète intouchables, et le Septième Sceau est sans conteste l'un d'entre elles. Un peu d'iconoclasme sera le bienvenu : disons sans ambages que le pessimisme métaphysique bergmanien sent son vieux temps et sonne désormais faux, car notre époque a au moins le mérite d'avoir fait souffler (tantôt d'Orient, tantôt du Nouveau Monde) un vent de renouveau spiritualiste, solidement argumenté scientifiquement, et qui laisse sérieusement entrevoir à tout chercheur sérieux que la vie et l'après-vie sont belles. Restons modérés toutefois dans notre critique de ce maître des images, en nous interdisant de le noter en-dessous de la moyenne. D'où les trois étoiles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Criterion Collection: Seventh Seal [Blu-ray]
Criterion Collection: Seventh Seal [Blu-ray] de Marie Nyreröd (Blu-ray - 2009)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 29,33
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit